AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|
MessageSujet: Eddart & Adda — " Kit-kat. " Mar 15 Sep - 19:59
Invité
550 de large
Eddart & Adda Löw
100x100On est des jumeaux
100x100donc on est deux
100x100donc deux fois plus chiants !

     
Informations

    Prénoms et Nom: Eddart pour lui, un prénom assez peu commun. On le surnomme fréquemment Ed, tout simplement. Quant à elle, c'est Adda. Leurs parents avaient un truc avec les double 'D'... Et Löw, un patronyme germanique. Adda a récupéré son nom de jeune fille suite au décès de son mari, mais elle a longtemps porté le sien, à regret.
     Âge: ils ont récemment eu 30 ans. Adda le vit plutôt bien surtout qu'on lui donnerait facilement cinq ans de moins. Eddart est un peu plus susceptible sur la chose dirons-nous.
     Date et lieu de naissance: Ils sont nés en l'an 820, dans une petite ville située à l'intérieur du mur Maria.
     Sexe: Faux jumeaux, Eddart est donc un spécimen mâle facile à identifier vu sa carrure d'ours tandis que Adda est une jeune femme, preuve en est ses deux grossesses et son bonnet D.
     Groupe: tous deux font partis de la Garnison
     Métier (grade si militaire): Eddart exerce dans la Garnison en tant que capitaine alors que sa sœur Adda est une infirmière.
     Famille: Ils sont faux jumeaux. Adda a deux filles et est divorcée. Eddart est célibataire et sans enfant pour le moment.

Eddart est un bourrin, habitué à manier l'équipement tridimensionnel du fait de son passé dans les bataillons d'exploration et avec une impressionnante force physique, bien qu'il soit moins agile désormais qu'il sa blessur eà sa jambe. Mais il reste redoutable à l'épée et précis avec un fusil. Quand à Adda, sous ses airs innocents, elle sait manier une aiguille ou des ciseaux dangereusement et son frère lui a apprit quelques techniques de défense basique. Mais son arme favorite reste le rouleau à pâtisserie.



     
Histoire
A l'âge de douze ans, Eddart décide de s'engager afin de faire son service militaire. Rien ne le retenait réellement dans sa petite maison tranquille à l'intérieur du mur Maria, hormis sa jumelle, Adda. Mais il devait partir. Il ne supportait plus de rester à rien faire alors que des hommes se battaient pour eux, risquant leur vie alors que tous dénigraient les bataillons d'exploration. Ses parents n'étaient pas mieux et ne voyaient pas ses idéaux patriotiques d'un bon œil, aussi avait-il décidé de partir en se passant de leur permission. La seule au courant été bien évidemment sa sœur. Ils avaient après tout passé toute leur vie ensemble, sans jamais être séparé. Ils avaient toujours été tous les deux, c'était la première fois qu'ils étaient séparés, pour longtemps en plus. Adda l'avait boudé un peu, mais finalement ils avaient passé leur dernière nuit assis dans leur lit à parler et à faire des projets un peu irréalistes, mais qui leur semblaient formidables.

Puis à l'aube, Eddart parti. C'était encore un enfant.

Adda ne le revit que trois ans plus tard, lorsqu'il eut fini son apprentissage militaire. Il revient à la maison, fier et débordant de prestance dans son uniforme des bataillons d'exploration tout neuf. Il avait prit en musculature et avait dans ses yeux cette étincelle de fierté d'avoir réussi à toucher son rêve du bout du doigt, après tout ce temps à travailler dur pour lui. Si leurs parents se montrèrent distants, n'ayant jamais vraiment avalé que leur fils se soit enfui pour devenir un vulgaire soldat, ce n'était pas encore surprenant pour Eddart... contrairement à ce qu'était devenue sa précieuse sœur. Mariée. Ils avaient organisé un mariage arrangé, la promettant à un noble du mur Sina qu'elle n'avait jamais vu, mais qui était un « bon investissement », profitant de l'absence de son frère qui s'y serait évidemment farouchement opposé, alors qu'elle avait seulement quatorze ans. Eddart la retrouva donc, une bague au doigt et ses formes de presque femme arrondies par sept mois de grossesse. Il crû devenir fou en voyant cela et seul les étreintes affectueuses de sa sœur l'empêchèrent de s'en prendre à son époux. Un abruti à cause de qui elle avait dû mettre ses études en suspend, alors qu'elle souhaitait pourtant rejoindre également l'armée plus tard, en tant qu'infirmière. « J'ai toujours soigné tes plaies quand tu tombais par terre alors que nous étions plus jeunes, sans moi tu finirais en lambeaux. » avait-elle déclaré à l'époque pour se justifier, avant de se faire ébouriffer les cheveux par son frère.

Eddart ne resta qu'une nuit, pendant laquelle ils parlèrent longuement, exactement comme le jour de son départ. Le lendemain à l'aube, il partait pour le mur Maria, afin de se préparer à prendre part à sa première expédition, le cœur lourd de laisser sa sœur ici. Malgré qu'Adda affirmait, poings sur les hanches, qu'elle irait très bien, l'éclat de souffrance silencieux de son regard ne trompait pas. Elle ne voulait pas de ce mariage, ni de cet enfant qui n'était pas né de l'amour. Elle avait quinze ans, elle était trop jeune pour être mère. Mais les choses étaient ainsi.

Les jumeaux ne se revirent pas avant un moment suite à cela. Eddart participa à plusieurs expéditions à l'extérieur des murs. Il était un bon soldat, réactif et intuitif, si bien qu'il survivait. Il avait vu les titans, les avait combattu et continuait à le faire vaillamment. De son côté, Adda avait accouché d'une petite fille, baptisée Rosalinde, qui devient le centre de son univers. Elle n'aimait pas son mari, mais sa progéniture n'était qu'une victime et non une responsable de son malheur, aussi l'adolescente s'attela-t-elle à devenir une bonne mère. Elle avait des nouvelles de son frère par correspondance, qui était une des rares choses parvenant encore à lui apporter un peu de joie dans son cœur désespéré. Son salut vint sous l'apparence d'un jeune soldat aux épaules osseuses et au sourire tendre. L'amour s'invita doucement entre eux, presque naturellement, comme s'ils étaient destinés à se rencontrer. Eriksen était celui qu'elle aurait voulu pour époux, malheureusement arrivé quelques années trop tard. Cela n'empêcha pas Adda de trouver le réconfort et l'affection désirée dans ses bras, lors d'escapades devant demeurer secrètes.

De cette idylle interdite qui ne pût avoir de fin heureuse d'autant que la mort vint cueillir Eriksen avant l'âge, naquit toutefois Lydvine, petite poupée que sa mère chérissait tendrement. Personne ne sût jamais qu'elle était d'un autre que l'époux d'Adda, à l'exception du frère de cette dernière à qui elle contait tout à travers l'encre tâchant les lettres qu'ils s'échangeaient et qu'Eddart recevait de manière aléatoire entre deux expéditions. Il avait hâte d'obtenir sa prochaine permission pour aller rendre visite à sa jumelle et voir ses nièces, à la fois heureux qu'Adda trouve un peu de bonheur dans son adultère et tendu à l'idée qu'on ne le découvre un jour. De son côté, le soldat montait en grade. Il se retrouva finalement capitaine de sa propre escouade. Un honneur pour lui qui se jura de protéger ses subordonnés. Tous de bonnes personnes à ses yeux, prometteurs et trop jeunes pour mourir. La petite Isle notamment lui rappelait sa sœur lorsqu'ils étaient plus jeunes et il savait qu'elle lançait quelques œillades appuyés à son meilleur ami, se croyant discrète. Peut-être, après cette nouvelle expédition, pourrait-il inviter “innocemment” à les rejoindre Novak et lui pour prendre un verre.

Eddart n'eut jamais l'occasion de lui proposer. Ce jour-ci, la soixante-quatrième expédition d'au-delà des murs subit l'une des plus grosses pertes jamais vécues depuis cette décennie. L'escouade du capitaine Löw fut anéantie, attaquée par plusieurs déviants. Le commandant de l'équipe, Eddart, fut balayé par un revers de main d'un titan alors qu'il achevait le sien. Il ne dû sa survie qu'à l'arbre qui arrêta sa course, lui tranchant une oreille en deux et lui broyant la jambe au passage. Eddart passa une nuit entière coincé entre les branches en se mordant les lèvres pour masquer ses gémissements de douleur, jusqu'à ce qu'une équipe de secours ne le trouve et le rapatrie au mur Maria pour le soigner. Le verdict fut cependant sans appel ; le soldat ne retrouverait jamais sa mobilité d'autrefois. Sa jambe le ferait souffrir toute sa vie et sa carrière dans les bataillons d'exploration venait d'être brutalement avortée. En une journée, il avait perdu son escouade dont la plupart était des amis, son travail et sa jambe.

Sa sœur fit le déplacement pour venir le rejoindre, refusant de le laisser. Elle avait tenu tête à son mari et était partie, emmenant ses filles avec elle pour rejoindre Eddart, craignant pour son moral. La présence de sa jumelle et de ses nièces aida grandement ce dernier à ne pas sombrer dans la dépression et l'alcool. Avec une Adda furibonde qui vous arrache la bouteille des mains, c'était un plan compromis dès le départ. Lydvine était de plus une enfant tout à fait adorable bien que déjà bien trop hyperactive pour une fillette aussi jeune. La jeune femme n'était pas pressé de retourner retrouver son mari, à raison, et prit le temps de rester s'occuper de son frère. Adda parvint à le convaincre de s'engager dans la garnison, à défaut de pouvoir continuer sur la voie qu'il avait choisi. De plus, de part ses faits d'armes, on proposa d'emblée à ce dernier un poste de capitaine. Au moins pouvait-il continuer à être soldat, la seule chose qu'il avait jamais su et voulu faire. La lumière se faisait voir au bout du tunnel.

Cependant, le destin n'avait pas encore décidé d'accorder aux jumeaux Löw la clémence à laquelle ils aspiraient. L'an 845 affecta l'humanité toute entière et leur famille ne faisait pas exception.

Eddart confronta ses lames aux titans pour la première fois depuis son accident. L'homme avait l'expérience des combats contre ces abominations et guida habilement son escouade dans la tourmente et la panique, suffisamment pour protéger son district et minimiser les pertes. Il ne pût cependant protéger sa sœur et ses nièces. Quand il retrouva Adda dans les refuges du mur Rose, ce fut pour voir sa sœur verser plus de larmes qu'elle ne l'avait jamais fait auparavant. Dans la cohue alors qu'elle fuyait vers les portes, elle avait lâché la main de Lydvine. Une seconde avait suffit. Adda s'était époumonée, se faisant bousculer et renverser alors qu'elle appelait sa cadette avec désespoir, la panique la gagnant. Elle la chercha partout, en vain et les forces de la garnison durent s'y mettre à plusieurs pour la traîner vers la sécurité des murs encore debout. Sitôt qu'elle retrouva son frère, Adda s'effondra dans ses bras, cherchant le refuge et la protection de ces bras forts et rassurants qu'elle connaissait bien. Une partie de son monde venait de disparaître, et elle n'avait même pas de corps à pleurer. Lydvine s'était envolée, comme si elle n'avait jamais existé, emportant avec elle le cœur gonflé de chagrin de sa mère.

Adda divorça par la suite, récupérant sa liberté et son nom de jeune fille. Son amant décédé et sa fille cadette disparu -elle refusa toujours de considérer Lydvine comme morte-, elle avait atteint un point de non-retour et obtint de quitter son époux qui ne lui avait jamais apporté le moindre bien, en dehors de sa première enfant. Rosalinde souffrait également de l'absence de sa cadette, mais s'attelait à rester forte pour sa mère. Adda s'installa dans un district tranquille du mur Rose, en compagnie de son frère. Eddart usa de ses primes de soldat pour leur acheter une maison, bien qu'il était souvent en déplacement, en tant que capitaine de la Garnison devant parfois faire les trajets d'un bout à l'autre du mur. La jeune femme reprit ses études et intégra également la section militaire en tant qu'infirmière, comme elle l'avait désiré. Rosalinde semblait exprimer le désir de faire son service militaire également afin de suivre les traces de son oncle, mais Adda se montrait pour l'heure réticente, désireuse qu'elle attende encore quelques années. Un train de vie s'installa pour eux trois, un peu particulier, mais appréciable après ces nombreuses années chaotiques.

Le retour des titans en l'an 850 et la découverte d'un jeune soldat capable de se changer en titan fut une nouvelle perturbation qui apporta son lot de travail aux deux engagés. Adda soignait blessés sur blessés tandis qu'Eddart s'efforçait de coordonner ses troupes et de guider les jeunes recrues encore inexpérimentées qui s'attendaient sans doute à ce que la vie dans la Garnison soit tranquille. Rosalinde eut quinze ans et convainquit sa mère de la laisser s'engager, quittant donc la maison pour une formation de trois années.

La vie suivait son cours, naturellement.


Personnage

     
100x100

Pseudo:

Epine ou Akela
     

Âge:

20 PRINTEMPS #POETE
     

Le personnage de votre avatar:

Marco Adriano from GANGSTA & Lacie Baskerville from Pandora Hearts.
100x100

Un mot à propos de vous?

J'aime les plaids.
100x100

Comment avez-vous trouvé le forum?

CEY LA FAUTE DE LYDVINE ♥
   

Quelque chose à dire à propos du forum?  

Il a l'air sympa, j'espère que mes jumeaux seront acceptés >w<
     

Code du règlement:

Levi est passé par là
Physique
« Ma sœur ? Bah j'en sais rien si elle est bonne moi, c'est ma frangine je l'ai jamais regardé comme ça. »

« Roh tout de suite. Dis juste si tu me trouves jolie ou pas. Et gare à toi si tu dis non. »

« T'es pas obligé de me menacer avec ta poêle tu sais, j'ai encore rien dis. Pff, je sais pas, pourquoi vous demandez pas plutôt à Novak ou un autre type ? Mais je crois ouais, enfin t'es agréable à regarder c'est sûr, suffit de voir comment les gars se retournent parfois sur son passage en matant ses mollets pâles que sa robe ne couvre pas et sa chute de reins. »

« C'est vrai ? Mais tu sais, toi aussi t'es pas mal. Les femmes apprécient les hommes grands et forts après tout. »

« Évidemment. Et puis les cicatrices c'est viril y en a qui trouve cela mystérieux. »

« Oui enfin toi t'en a trop et la balafre qui fait la moitié du visage ça plait moins en plus sa  rend ta peau un peu rugueuse c'est pas super agréable sous les doigts. »

« Ouais mais j'ai les cheveux doux tu m'as déjà dis que tu adorais ma tignasse sombre. »

« Parce qu'ils sont comme les miens et que je prends soin de te donner des savons décents pour te laver et pas ces trucs inodores militaires. Et puis je suis désolé, mais le petit repli de graisse au ventre ça fait juste trentenaire qui commence à se relâcher là. »

« T'as le même bidon je te signale. Et les seins qui commencent à tombe. »

« J'ai mené deux grossesses à terme pour ton information, c'est inévitable. Et j'ai des beaux seins en plus, ni trop gros ni trop petits. Et de toutes manières j'ai toujours un corps superbe, regarde un peu ces hanches et ce teint d'ivoire. »

« Désolé t'es ma sœur pour moi t'es aussi attirante que la voisine d'en face de quatre-vingt balais. »

« Va mourir. »
Psychologie
« Mon frère ? C'est juste un abruti. »

« Je te permets pas Adda. »

« Mais c'est la vérité ! Je veux dire, quel genre de personne irait s'engager dans l'armée à ses douze ans avec déjà l'idée de finir dans les bataillons d'explorations ? Tu es un idiot. Tu as toujours eu tes espèces de grand idéaux de toutes manières, une espèce d'envie d'aider le monde ou que sais-je. »

« Ce ne sont pas des idéaux. Simplement, personne ne veut faire ce travail, mais il faut bien que quelqu'un s'y colle. Ça ne me dérangeait pas. »

« Evidemment. Rien ne te dérange, tu es le type le plus je-m'en-foutisme que je connais. Tant qu'on te laisse en paix et qu'on ne vient pas t'embêter, tout te va. Tu vis ta vie tranquille, sans te faire de soucis de rien. Tu es prêt à te sacrifier pour les autres sans demander rien en retour, juste parce que selon toi “quelqu'un doit bien le faire”. Toujours à préférer éviter de laisser le fardeau à quelqu'un d'autre, soit disant parce que personne ne t'attends à la maison. »

« ...Je suis désolé petite sœur. Je sais que tu t'es inquiétée. Tu t'inquiètes toujours, pour les autres, à la place des autres. Tu le montres pas forcément, mais quand on te connait, les gens voient à quel point tu es empathique. Je voulais pas te causer de peine, j'aurais su en plus ce qu'on allait te faire, jamais je ne serai parti. »

« Je t'en ai voulu oui c'est vrai. Un peu. Je suis rancunière, c'est pas nouveau. »

« Je savais que tu irais bien. Tu es la femme la plus forte que je connaisse, tu as tenu bon tout ce temps, tu as su garder la tête haute et ta fierté intacte. Et tu es même devenue une mère exemplaire. »

« Une mère qui perdu une de ses filles,tu parles. »  

« Tu es trop dure avec toi-même. Tu ne peux pas te faire des reproches éternellement, Adda. Ce n'est pas cela qui changera les choses. Je sais que tu pleures seule le soir, que tu ne montres jamais tes faiblesses aux autres, mais tu es humaine aussi petite sœur et tu as le droit de craquer parfois, même si tu es persuadée du contraire. Faut dire que t'es une foutue tête de mule des fois. »  

« Et toi t'es trop gentil. Un vrai nounours. Enfin bon, qui tiens parfois du grizzli vu comment tu grognes quand t'es énervé. Heureusement que t'es pas un type violent. »

« Je protège juste mon abrutie de sœur que j'aime. »

« Toi-même, frangin débile de mon cœur. »


© Narja - Never-Utopia
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Eddart & Adda — " Kit-kat. " Mar 15 Sep - 20:03
Arunja Khan
Bienvenue sur le forum !

_______________________________

I kill you in #009900
Merci à Cecilia pour son fantastique boulot !:
 
avatar
Féminin Messages : 142
Age : 22
Localisation : Dans une taverne à se saouler comme un porc
Métier : Mendiant
Humeur : A soif !

Identité du personnage.
Points de vie:
100/100  (100/100)
Thylars: 6 965
Informations:
Mercenaire alcoolique
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Eddart & Adda — " Kit-kat. " Mar 15 Sep - 20:05
Invité
Merchiii ! :D
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Eddart & Adda — " Kit-kat. " Mar 15 Sep - 22:30
Invité
Je viens juste signaler que Addart a eut une coupure internet mais qu'elle a fini sa fiche! /D
(elle ne sait pas quand sa freebox redémarrera en fait >.<)
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Eddart & Adda — " Kit-kat. " Mar 15 Sep - 22:36
Levi Ackerman
Bienvenue à toi ! On s'occupera bientôt de ta fiche (pas ce soir, c'est très la fatigue, mais demain ou après demain on s'en charge, promis)

Donc, comme dit on ne savait pas ce qu'était un "compte jumeaux" avant toi, mais si tu arrives à les gérer et à les jouer correctement ; il n'y aura pas de soucis.

Et merci de prévenir Lydivine ! o/

_______________________________

Couleur RP : #006666



Cadeaux. Merchi. ♥ :
 
avatar
Féminin Messages : 419
Age : 18
Localisation : Au QG du Bataillon.
Métier : Caporal-chef et chef de l’escouade d’opération spéciale.
Humeur : Stoïque.

Identité du personnage.
Points de vie:
100/100  (100/100)
Thylars: 6110
Informations:
Caporal-chef
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Eddart & Adda — " Kit-kat. " Mer 16 Sep - 15:57
Invité
Merci Levi et pas de soucis, je comprends ♥
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Eddart & Adda — " Kit-kat. " Mer 16 Sep - 16:13
Invité
Bienvenuuee ! ^-^

Waaw, un compte jumeau. *o* J'avais carrément oublié ce que c'était perso. xD En tout cas j'ai parcouru ta prez' et le physique et le caractère sont hyper sympas à lire, j'adore ce style et j'avais encore jamais vu quelqu'un écrire comme ça ! Je sais pas comment seront des RP mais j'ai hâte de te lire et de RP avec toi un jour ou l'autre ! :3

Au plaisir de t'accueillir parmi nous. ~
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Eddart & Adda — " Kit-kat. " Mer 16 Sep - 20:04
Invité
Bienvenue aux deux jumeaux ! ~
J'ai vraiment aimé lire ta présentation ! Et je ne suis pas contre l'idée du compte jumeaux, tu m'as l'air de bien savoir gérer ça, on te fait confiance. °-°
Tout est bon. :huhu:



   

   
Félicitations et bienvenue, Capitaine Löw, et Adda  !
Vous avez complété votre fiche personnage avec brio! Vous voici prêts à aller jouer dans l'univers de l'Attaque des Titans. Vous avez été ajoutés au groupe de la Garnison. Vous pouvez également chercher des relations en créant votre fiche de liens ici, demander un logement dans cette section et tenir à jour votre carnet de bord en créant un sujet ici!

Si vous avez la moindre question, n'hésitez pas à contacter vos administrateurs et modérateurs chéris que sont Emilio, Levi, et Reiner.

© Narja - Never-Utopia
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Eddart & Adda — " Kit-kat. "
Contenu sponsorisé
Eddart & Adda — " Kit-kat. "
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le calculateur d'armée de WMA, par Marc Adda
» Galerie de Adda
» Agnès Adda
» La traduction de WMA par Marc "Madpax" Adda
» Di Marzio Trasporti (Fara Gera d'Adda)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Attack on Titan - Shingeki no Kyojin :: Fiches abandonnées-
Sauter vers: