AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|
MessageSujet: Les opposés se rencontrent. [PV Arunja] Dim 18 Oct - 21:19
Daraen Krieger
Nos opposés pour grandir
feat. Arunja

« J'en ai assez ! Qu'on me laisse tranquille je n'irais pas à cette réception ! »

Les domestiques fuirent la chambre sous la colère de la jeune femme qui s'était pliée de mauvaise grâce à la séance d'habillage. Alors quand celle ci s'était éternisée elle avait craquée et les avait chassé, furieuse. Lorsque la porte fut refermée Lutecia se permit de soupirer, son regard croisant son reflet dans le miroir en pied posé devant elle.
Elle le renversa dans un éclat de rage, ses cheveux étaient teint d'un noir profond car leur véritable couleurs ne lui permettait pas de passer inaperçu dans ce genre de réception. Elle était vêtue d'une longue robe rose pâle qui découvrait la totalité de son dos et qui s'attachait dans la nuque ; le tout complété par une parure d'or fin.
Elle savait à quoi jouait l'héritier des O'Rae, il n'avait pas abandonné depuis deux ans et jamais, peu importe de combien de diamant il pourrait la couvrir, elle ne lui cèderai.
Elle leva les yeux du miroir brisé qu'elle fixait avec fureur et se détourna, pestant silencieusement contre la robe qui entravait efficacement ses mouvements.

Elle alla se poster à la haute fenêtre, observant le ciel dont les nuages cachaient efficacement la lune.

« Dame Watergate ? » questionna une voix depuis l'extérieur de la chambre.

« Que veux-tu Loriane ? » demanda sèchement la noble.

Le silence s'installa un instant et Lutecia put facilement deviner que la servante était mal à l'aise. Les domestiques de O'Rae n'avaient jamais su comment se comporter avec elle et cela se sentait encore aujourd'hui.

« Sir O'Rae souhaiterait vous - »

« Je ne veux pas en entendre plus ! Pars et dis lui que s'il veut me parler qu'il vienne ! »

Les pas précipités qu'elle perçut ensuite dans le couloir lui assurèrent le départ de la messagère. Pinçant fortement les lèvres, son premier geste fut d'ouvrir en grand la double fenêtre, l'air frais se précipitant à l'intérieur de la chambre mais elle l'ignora. A la place elle saisit rageusement la broche de lys d'or rose qui retenait ses cheveux et la lança dehors, libérant une cascade de cheveux ébènes qui la dégoûtèrent. Elle ne contemplait qu'une étrangère. Elle resta un instant ainsi, appuyée contre la fenêtre jusqu'à se rendre compte que le manoir qui grouillait normalement de l'activité des domestiques étaient relativement silencieux. Elle sentait le coup fourré à des kilomètres.. elle ne savait pas qu'il ne viendrait juste pas de ceux de qui elle l'attendait.

_______________________________

Je suis le membre polisson sans signature. ~
Quelques petits trucs :
 
avatar
Féminin Messages : 130
Age : 20
Localisation : A peu près partout..
Métier : Brigade d'Entraînement

Identité du personnage.
Points de vie:
100/100  (100/100)
Thylars: 3 735
Informations:
Noble prisonnière
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Les opposés se rencontrent. [PV Arunja] Lun 19 Oct - 7:44
Arunja Khan






Qui sont les vrais monstres ?







T’aurais jamais dut accepter ce contrat ! Eh, tu sors à peine de ta dépression ! Tu es encore faible !


Lukas suppliait son père de ne pas partir pour cette mission. Mais l’homme fit la sourde tête. Il prépara les sacoches contenant du poison, des vivres et divers matériaux pour sa sortie nocturne. Cela faisait très longtemps qu’Arn n’était pas sortit assassiner des nobles mais là il avait repris un premier contrat. Son objectif était de tuer une certaine famille Watergate, plus exactement la fille qui était la seule personne restante. Arn n’aimait pas faire de mal aux femmes mais d’après le contrat, elle n’aurait pas fait de bonnes choses.


Si Hazel te choppes, tu vas morfler !




Elle ne le saura pas ou au pire je lui exposerai les crimes de ce noble. Puis elle nous a dit qu'elle ne serait pas là pendant plusieurs jours.

Le shifter se mordit le doigt et prit sa forme titanesque. Il disparu dans un nuage de vapeur pour être remplacé par un Titan de sept mètres. La créature était encore un peu maigre étant donné l’état de son shifter qui avait été dans un bien triste état avant de reprendre des forces grâce à deux soldats du Bataillon qui avaient veillé sur lui et grâce à son fils qui l’avait poussé à se battre. Le Titan s’équipa de son harnais composé d’un protège-nuque en bas duquel étaient fixées des sacoches et d’une ceinture où était accroché son poignard. Et à l’intérieur de son Titan, Arn ne portait qu’un pagne pour la simple et bonne raison que les vêtements pouvaient fusionner avec le Titan. Et un pagne c’est pas trop coûteux et en plus le shifter avait moins chaud et peinait beaucoup moins. Une fois prêt il se tourna une dernière fois vers Lukas.

Surveilles bien la maison ! Restes sage en attendant !

Lukas ne dit rien et le Titan s’élança dans en dehors de la grotte. La créature se faufilait à toute vitesse à travers les galeries tortueuses qui menaient à la sortie. Il connaissait par cœur ce labyrinthe qui était bien utile pour égarer des poursuivants. Il accéléra un bon coup avant d’arriver à la surface. Devant lui, la nuit était déjà tombée et tout le monde devait être chez soi. Il devait aller à Mitras, assez risqué comme coin mais bon d’après ce qu’il savait, les jardins du manoir étaient entourés d’arbres ce qui le cacherait des regards de curieux hors de celui-ci. Les rues de Mitras étaient désertes et Arn savait où se trouvaient les quelques postes de soldats et comment soigneusement les éviter. Le Titan se déplaçait dans les arbres sans un bruit et parfois il passait sur les toits quand il n’y avait pas d’arbres. Les éclairages nocturnes étaient quasiment absents ce qui arrangeait le Titan. Il s’arrêta un moment et se cacha derrière un mur le temps que des passants traversent la rue avant qu’il reprenne son chemin et s’y engouffre à son tour. Il était vraiment tard et Arn savait quels quartiers traverser sachant qu’ils étaient déserts à cette heure là. Il arriva près d’une série de manoirs et par chance, il y avait des arbres autour des jardins délimitant les différents terrains. Il grimpa dans les arbres pour continuer son chemin tout en surveillant quel manoir était celui de sa cible. Il finit par s’arrêter devant l’un d’eux. Il sorti une feuille de sa sacoche et vérifia. Ouais, c’était bien le bon manoir !

Arn contourna le manoir toujours en passant par les arbres avec la plus grande discrétion. Le manoir semblait bien vide. Mais il remarqua une forme féminine à la fenêtre. Il décida alors de passer par derrière puis une fois hors du champ de vision de cette présence humaine, il grimpa sur le toit silencieusement tel un félin. Il observa du haut du toit la jeune femme. Puis il regarda sa fiche, parfait, c’était la bonne cible ! Il s’approcha tout doucement surveillant sa victime. Puis brusquement il mit son visage en face de celui de la jeune femme. La tête en bas il esquissa un sourire.

Bouh !

Le Titan ne laissa pas le temps à sa victime de s’échapper l’attrapant puis se mettant sur le toit avec. Le toit ne bronchait pas étant donné qu'Arn était plutôt léger par rapport à d'autres Titans du même gabarit.




Alors, qu’est-ce que ça te fait de voir un vrai Titan ? Vous les nobles vous êtes bien tranquilles derrières ce Mur de Sina. Vous pensiez que personne n’irait vous embêter. Vous finissez par oublier que c’est souvent quand on se sent le plus en sécurité qu’on est le plus en danger.

Il mit sa main libre sur son poignard afin de donner le coup de grâce. Mais il stoppa son geste. Il se dressa en alerte. Il venait de sentir quelque chose. Des bruits de pas, des cliquetis trahissant des équipements tridimensionnels.


Tiens, tiens, te voilà saleté !


Le Titan tenait toujours sa proie dans sa main regardant les soldats qui sortaient peu à peu. La milice de ce noble avait pu s’offrir des équipements tridimensionnels, mais contrairement aux bandits, l’armée fermait les yeux sur ces types étant donné que les nobles avaient le pouvoir. Tu m’étonnes qu’il y ait personne, c’était un piège et Arn était tombé tête la première dedans. Il mit la noble sur son dos et l’attacha à la taille afin qu’elle ne tombe, d’autant qu’elle avait des poignées où s’agripper sur le harnais. Puis le Titan s’élança à toute vitesse en direction des arbres avant de grimper dedans. Il vit les soldats courir vers les arbres afin de rattraper le Titan mais ils étaient moins rapides et surtout un équipement tridimensionnel était moins efficace qu’un Titan sur terrain plat. Puis il vit un grand peuplier en face de lui puis une idée lui vint en tête pour se débarrasser des premiers soldats. Il grimpa sur le peuplier jusqu’au sommet au point de faire pencher l’arbre fin sous son poids. Les soldats essayaient de le rattraper en grimpant dans cet arbre, le Titan les attendant bien sagement, puis au moment où ils furent assez proches de lui, il se tourna vers eux leur faisant un sourire et un petit signe de main.

Bye Bye les nazes !

Puis il sauta de l’arbre qui débarrassé de ce poids catapulta les soldats au loin. Allez un bon petit paquet en moins ! Mais il en restait d’autres et Arn devait s’en débarrasser et rejoindre sa planque au plus vite. Il quitta le manoir par les arbres à toute vitesse. Il sorti son poignard et éventra un premier soldat qui s’était un peu trop approché de lui. Malgré les poursuivants, Arn réussi à quitter Mitras en passant par un coin de la muraille non surveillé. Pourquoi il avait accepté ce contrat tiens. Déjà un contrat dans Mitras c'était ce qu'il y avait de plus dangereux après le QG du Bataillon étant donné que c'était là que les soldats étaient plus dangereux, et encore là, ce n'était qu'une milice privé qui le pourchassait. Il regarda derrière combien il restait de soldats. Cinq personnes en tout. Mais une autre menace arriva pour Arn, la fatigue. Le Titan ralentissait un peu permettant à ses poursuivants de le rattraper. Il commençait à respirer bruyamment. Il décapita de sa lame un des soldats parvenu au niveau de sa tête et qui avait réussi à lui érafler la joue.

Pour son plus grand bonheur, il aperçut l'entrée du réseau de galeries souterraines où se trouvait sa planque. Ici, manœuvrer en tridimensionnalité était un enfer. Il se faufila à travers ce labyrinthe. Il se baissa brusquement laissant voir un énorme stalactite que son poursuivant aperçu au dernier moment et se le prit en pleine face. Plus que trois soldats. Et pour son plus grand bonheur ils allaient bientôt être à court de gaz si ça continuait. L'un d'eux réussi à atteindre la nuque du Titan et voulu la sectionner mais manque de bol pour lui elle était protégée. Le Titan cogna le soldat contre le plafond ce qui le fit s'effondrer. Voyant qu'ils n'avaient pas l'avantage, les deux autres rebroussèrent chemin. Après quelques instants, Arn rejoignit enfin sa planque. Il le savait voyant les peintures rupestres qui ornaient les murs à cet endroit. Lukas l'attendait déjà et il tenait le chien qui allait aboyer intrigué par cette nouvelle odeur. L'enfant était vêtu comme son père. Le Titan s'arrêta. Il retira son harnais et détacha la jeune femme de ce dernier. Il rangea soigneusement son équipement avant de rejoindre le point d'eau afin de redevenir humain. Quelques instants plus tard, il ressorti de la petite nappe souterraine. Sa peau sombre, ses tatouages représentant des animaux et un Titan dans le dos ainsi que ses cheveux longs et noirs lui donnaient un air sauvage. D'autant que le fait qu'il ne porte qu'un pagne n'arrange pas les choses et contrastait avec la tenue de sa prisonnière à savoir une longue robe rose pale et diverses parures en or et en pierres précieuses. Il regarda la jeune femme d'un air surpris ne se souvenant de rien de son passage en Titan.

Euh ... T'es qui toi ?!



© Jawilsia sur Never Utopia

_______________________________

I kill you in #009900
Merci à Cecilia pour son fantastique boulot !:
 
avatar
Féminin Messages : 142
Age : 22
Localisation : Dans une taverne à se saouler comme un porc
Métier : Mendiant
Humeur : A soif !

Identité du personnage.
Points de vie:
100/100  (100/100)
Thylars: 6 965
Informations:
Mercenaire alcoolique
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Les opposés se rencontrent. [PV Arunja] Lun 19 Oct - 19:57
Daraen Krieger
Nos opposés pour apprendre
feat. Arunja


Lutecia pouvait se targuer d'avoir une imagination débordante, mais même ainsi elle ne se doutait absolument pas de ce qui allait lui tomber dessus. C'est pour ça que lorsqu'un titan apparu devant elle, la tête à l'envers, elle ne pu retenir un mouvement de recule, ses yeux s'écarquillant de stupeur. Elle était tellement surprise qu'elle ne pensa pas à crier, et lorsqu'elle fut légèrement remise, la voix du titan et le fait qu'il parle lui coupa le sifflet. Lorsqu'il la saisit pour la monter sur le toit avec lui elle voulu lutter, réflexe de survit oblige, mais se fit une raison rapidement face à la poigne de son kidnappeur. Elle ressentait de la crainte envers la créature qui tenait sa vie au creux de sa main - c'est le cas de le dire - mais rien au delà, elle avait toujours pensé que les humains et les titans se valaient.

« Alors, qu’est-ce que ça te fait de voir un vrai Titan ? Vous les nobles vous êtes bien tranquilles derrières ce Mur de Sina. Vous pensiez que personne n’irait vous embêter. Vous finissez par oublier que c’est souvent quand on se sent le plus en sécurité qu’on est le plus en danger. »

Par contre qu'il parle réellement lui fit écarquiller les yeux, stupéfaite, surtout en comprenant toutes les implications de cette simple tirade. Déjà, ça signifiait que le Mur Sina était un gruyère - ça elle le savait déjà -, ça signifiait aussi que les titans passaient comme ils le souhaitaient. Mieux, qu'ils pouvaient penser. Et que ce type était venu l'assassiner, si sa main sur son poignard était une bonne indication. Toutefois son geste se stoppa, étonnant Lutecia qui allait - enfin - prendre la parole. Sauf que lorsque apparurent des soldats armés pour abattre un titan, elle sut qu'on c'était servit d'elle et que ce titan était connu. Elle maintenait ce qu'elle disait, les murs étaient plein de trous c'était impossible autrement.

« Ah ! »

Elle se retrouva attachée sur le dos du titan sans savoir trop ce qu'il se passait, et surtout sans comprendre les agissements de son - désormais assuré - kidnappeur. La suite fut assez floue pour elle car ce n'était pas vraiment dans ses cordes d'analyser une situation en étant trimbalée dans tous les sens. Maintenant si l'occasion de monter à cheval se représentait elle ne pourrait plus penser que ça bouge trop.
Elle grimaça lorsque son corps affaibli se mit à protester douloureusement contre le traitement. Sa fierté la perdrait.. maigre comme elle l'était, elle s'estimerait heureuse si elle n'avait rien de cassés à l'arrivée. D'ailleurs elle fit de son mieux pour ignorer les cris de douleurs et les craquements ignobles qui ponctuaient certaines actions du titan.
Lorsqu'il daigna ralentir puis s'arrêter elle posa un regard curieux au lieu puis l'odeur la prit à la gorge et elle grimaça. Quelques secondes plus tard le titan la détachait et s'éloignait. Elle en profita et observa les alentours, remarquant qu'elle se trouvait dans une grotte dont les murs étaient couvert de peinture. Son regard se posa ensuite vers une enfant puis glissa vers l'endroit où le titan disparu, remplacé quelques secondes plus tard par un homme. Un homme... un humain quoi. Genre.. comme Eren Jäger, le jeune homme membre des bataillons d'exploration.
Elle le fixa avec confusion, plus encore en voyant son accoutrement. Elle le détailla longuement, tentant de savoir si elle l'avait déjà rencontré ou juste si elle avait déjà entendu parler de lui. Mais de toute évidence ce n'était pas le cas car rien chez lui ne faisait ressortir le moindre souvenir.

« Euh ... T'es qui toi ?! »

Immédiatement cela la sortie de son mutisme et ses yeux bleus se plantèrent dans ceux de son vis à vis.

« Vous vous fichez de moi pas vrai ? » ironisa la noble, prête à croire à beaucoup de chose sauf au fait qu'il ne connaissait pas la personne qu'il allait assassiner.

Lutecia soupira et leva les yeux au ci- plafond ; elle ne souhaitait pas mourir, autant ne pas avancer la date de son décès pour l'instant.

« Lutecia Watergate, celle que vous étiez venu assassiner. » explicita la jeune femme en regardant les deux hommes, mettant en évidence un lien entre eux, peu importe lequel. « Maintenant, pour l'amour du ciel ! Pourquoi m'avoir emmené ici ? Ne pouviez-vous pas vous enfuir en me laissant là bas ? Quitte à rester prisonnière, j'aimerais éviter de changer de geôliers tout le temps ! »

Elle s'agita, commençant à marcher dans la grotte, ignorant sa robe qui traînait au sol et qui risquait de ce salir. De toutes façons elle s'en fichait bien puisque ce n'était pas réellement la sienne. Elle ignora le frisson qui la parcouru lorsqu'elle prit conscience de l'atmosphère relativement fraîche du lieu et qu'elle était vêtu d'une robe au dos découvert. Elle prit un peu de temps pour analyser intérieurement ses émotions. Que ressentait-elle vis-à-vis du titan ? De la peur ? De la terreur ? Non.. elle avait toujours était curieuse, et depuis longtemps elle était venu à la conclusion que titans ou humains, les deux se valaient autant en cruauté qu'en façon d'agir. Elle les craignais certes, mais cela restait légitime. Maintenant, que ressentait-elle face à la situation qu'elle vivait ? Rien. Strictement rien. Parce que déjà deux ans plus tôt elle avait vécu une chose similaire. Non, c'était faux. Deux ans plus tôt elle avait vécu la terreur, la peine, la haine, la fureur.. face à ces humains qui lui avaient tout arraché.
Actuellement elle était.. euphorique, excitée, craintive.. face à cet homme qui se transformait en titan et qui l'avait arraché aux griffes de ses premiers ravisseurs. Certes à la base il souhaitait la tuer.. mais elle s'en fichait.
Lutecia se mit à tourner sur elle même, levant les bras au ciel et rit légèrement, ce qui la surpris elle même. Elle n'avait plus rit depuis deux ans après tout. Mais aujourd'hui elle pouvait sentir couler dans ses veines une sensation, un sentiment, un état d'esprit.. LIBRE !!

« Je suis libre ! » s'exclama-t-elle avec euphorie, les yeux brillant.

Elle jeta un coup d’œil vers l'homme vêtu en tout et pour tout d'un pagne mais elle passa outre, bravant l'air sauvage qu'il dégager pour s'approcher de lui.

« Tu connais mon nom, mais quel est le tiens ? »

_______________________________

Je suis le membre polisson sans signature. ~
Quelques petits trucs :
 
avatar
Féminin Messages : 130
Age : 20
Localisation : A peu près partout..
Métier : Brigade d'Entraînement

Identité du personnage.
Points de vie:
100/100  (100/100)
Thylars: 3 735
Informations:
Noble prisonnière
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Les opposés se rencontrent. [PV Arunja] Dim 1 Nov - 1:21
Arunja Khan






Qui sont les vrais monstres ?







Fallait s’y attendre, la jeune femme planta ses yeux dans ceux de son interlocuteur.


Vous vous fichez de moi pas vrai ?


Arn se passa la main dans ses cheveux crasseux regardant toujours surpris cette femme qu’il avait amenée ici sous sa forme de Titan. Derrière Lukas fixait son père d’un air désespéré. Puis la jeune femme leva les yeux au ciel avant de se présenter.





Lutecia Watergate, celle que vous étiez venu assassiner. Maintenant, pour l'amour du ciel ! Pourquoi m'avoir emmené ici ? Ne pouviez-vous pas vous enfuir en me laissant là bas ? Quitte à rester prisonnière, j'aimerais éviter de changer de geôliers tout le temps !



Prisonnière ? Ce mot intrigua le jeune homme. Il se passa la main dans ses cheveux crasseux.




Personnellement, je ne me souviens pas des raisons qui m'ont poussé à t'emmener ici, je n'ai aucun souvenir de ce qu'il s'est passé durant tout le temps que j'étais en Titan. Cependant, je ne compte pas te garder, tu peux quitter la planque, mais à la seule et unique condition de ne rien dévoiler, mais après, je sais comment faire pour que tu oublies tout.

Elle commença à s’agiter tournant en rond dans la grotte. Tiens curieusement elle ne se préoccupait pas de sa robe là où les nobles attachaient bien plus d’importance à leurs vêtements, à leurs objets qu’aux autres humains et autres êtres vivants. Arn n’avait plus qu’un pagne depuis la perte de sa maison, cela lui suffisait largement. Même si il allait devoir racheter des vêtements pour passer l’hiver. Mais là elle n’était pas vraiment dans des conditions pour se plaindre et potentiellement devant des gens pouvant la tuer. En tout cas cette tenue pourrait rapporter gros à Arn s’il parvenait à la vendre. En plus, c’est bien le genre de tenue qui pourrait faire fureur dans un bordel, quoique les femmes de la noblesse privilégiaient des couleurs pastels ou moins vives afin de se différencier des prostituées qui aimaient plus les trucs tape à l’oeil. La jeune femme tourna sur elle-même les bras en l’air l’air euphorique.


Je suis libre !


Arn et Lukas se regardèrent ne comprenant pas vraiment cette situation.


Euh … ça va madame ?!


Elle s’approcha ensuite du jeune homme qui chercha à ne pas croiser son regard.


Tu connais mon nom, mais quel est le tiens ?




Mon nom est Arunja mais appelles moi Arn et tu peux me tutoyer, je n’aime pas qu’on me traite comme un supérieur, ni comme un être inférieur … Puis le gosse c’est Lukas.

Le jeune père se retourna puis se dirigea vers sa cuisine de fortune pour préparer le repas. Au menu, soupe de légumes bouillis accompagné de galettes farcies aux vers à farine. Les larves constituait un bon moyen de substitution de viande étant donné que ça ne coutait rien et que leur prélèvement dans la nature n'était pas régulée comme pour le gibier étant donné que les insectes étaient boudés par la plupart des habitants du Mur. Un bien maigre repas, mais avec leurs moyens financiers et le coût de leur matériel, pas étonnant qu’ils soient réduits à devoir manger un maigre repas. Arn ne mit pas très longtemps à tout préparer. Il finit par appeler tout le monde. Lukas le rejoignit, puis il se tourna vers la jeune noble.

Je t’offre le repas, tu viens manger ?

Arn servit tout le monde. Lukas avait déjà commencé à manger dès le moment où son père lui tendit sa gamelle.

Je sais, tu ne dois pas être habituée à ce genre de repas.

Le jeune homme tendit un bol de soupe et une galette à la jeune noble. Puis il commença à avaler sa soupe. Habituellement, quand ce n’était pas de la soupe, les deux hommes mangeaient avec les doigts, même la bouillie. Encore, la noble allait pouvoir manger avec une cuillère mais devant deux gros goinfres mangeant assez bruyamment. Arn avait retrouvé l’appétit depuis quelques temps, malgré ça il restait maigre mais commençait à reprendre peu à peu du poids. Son état n’avait rien à voir avec le moment où Cécilia l’avait retrouvé. Elle lui avait donné le goût de se battre et Hazel l’avait aussi pas mal aidé et comptait lui apprendre la tridimensionnalité. Arn ne lui pardonnait pas ce qu’elle avait fait à son frère, mais elle commençait à remonter dans son estime avec tout ce qu’elle avait fait pour lui. Comme Cécilia, elle avait veillé sur lui et ça malgré tous ses crimes. Le jeune homme arracha un morceau de galette avec ses dents et interrogea la jeune femme la bouche pleine.

Alors tu disais être prisonnière, mais de qui ?

Le shifter ne supportait pas d’être prisonnier et son plus grand rêve était de rejoindre l’extérieur. Ses ancêtres avaient eu cette chance avant d’avoir eu le malheur de vouloir se reposer au sein des Murs. S’ils avaient su le danger qui les guettaient. Arn se disait qu’elle devait être se sentir prisonnière tout simplement du fait qu’on ne veuille pas la laisser faire ce qu’elle voulait étant donné qu’elle devait être vivante pour pouvoir être mariée à un homme afin d’unir deux familles et que celle au garçon puisse obtenir les richesses de l’autre. Sa grand-mère lui avait raconté que dans son clan, les femmes étaient très rarement shifters, mais la plupart étaient guérisseuses ou des artistes hors pairs souvent bien meilleures que les hommes. En même temps, elle avait été chamane, un très haut rang au sein du clan au point qu’elle était très respectée.  


© Jawilsia sur Never Utopia

_______________________________

I kill you in #009900
Merci à Cecilia pour son fantastique boulot !:
 
avatar
Féminin Messages : 142
Age : 22
Localisation : Dans une taverne à se saouler comme un porc
Métier : Mendiant
Humeur : A soif !

Identité du personnage.
Points de vie:
100/100  (100/100)
Thylars: 6 965
Informations:
Mercenaire alcoolique
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Les opposés se rencontrent. [PV Arunja] Mar 22 Déc - 16:00
Daraen Krieger
Nous sommes différents
feat. Arunja


« Personnellement, je ne me souviens pas des raisons qui m'ont poussé à t'emmener ici, je n'ai aucun souvenir de ce qu'il s'est passé durant tout le temps que j'étais en Titan. Cependant, je ne compte pas te garder, tu peux quitter la planque, mais à la seule et unique condition de ne rien dévoiler, mais après, je sais comment faire pour que tu oublies tout. »

Elle ne retint pas l'air dégoûté qui se peignit sur son visage. Assurément elle ne sortirai pas sans que l'homme l'accompagne. Déjà parce que cet endroit ressemblait plus à un labyrinthe qu'autre chose et aussi parce qu'il y avait des cadavres empalaient quelque part et que bien qu'elle ne soit pas peureuse, elle risquait fortement de faire une crise cardiaque si ils tombaient au moment où elle passait. Secouant la tête, elle passa outre la menace tout en essayant de comprendre le comportement du titan. N'était-il pas venu la tuer ? Pourquoi la laisser partir alors ? Elle n'allait pas lui poser la question mais cela la laissait perplexe. Finalement elle haussa les épaules et gloussa en voyant leur air circonspect face à son attitude. Bah, elle se fichait bien de ce qu'ils pouvaient penser, elle savait que pour le moment elle pouvait respirer sans avoir l'impression que quelqu'un l'observait dans ses moindres actions du quotidien.

« Euh … ça va madame ?! »

Ça allait même très bien ! Mais elle ne répondit pas tout de suite, préférant garder les yeux fixés sur l'adulte qui semblait mettre un point d'honneur à ne pas croiser son regard. Elle savait qu'elle ne faisait pas peur. Elle. Le. Savait. Par contre ce qu'elle n'arrivait pas à savoir c'est pourquoi il refusait avec tant d'obstination de ne pas croiser ses yeux.

« Mon nom est Arunja mais appelles moi Arn et tu peux me tutoyer, je n’aime pas qu’on me traite comme un supérieur, ni comme un être inférieur … Puis le gosse c’est Lukas. »

« Arunja.. » fit-elle en le fixant avant de transpercer du regard l'enfant « et Lukas donc.. Très bien, je ne l'oublierai pas. »

Elle se redressa, s'étant penchée en avant pendant qu'elle fixait l'adulte et fit quelques pas en arrière pour lui redonner un espace personnel correct. Elle l'observa vaguement se détourner avant d'en faire de même, marchant vers l'enfant avec l'intention de s'occuper un peu. Elle ne partirait pas avant le lendemain, peu importe l'heure qu'il était actuellement d'ailleurs.

« Pour répondre à ta question Lukas, oui je vais bien, je me sens juste plus légère. » expliqua-t-elle en s'abaissant à son niveau pour croiser son regard « Dis moi, Arunja ne semble pas se souvenir des raisons de ma venue ici, mais pourquoi ? Est-ce normal de ne pas se souvenir quand il y a transformation ? »

Elle était curieuse, très curieuse. Et bien elle ne connaissait rien sur les titans, alors elle recoupait avec les informations qu'elle possédait déjà et posait des questions pour en avoir d'autre. C'était une source de distraction comme une autre pour elle. Elle fut sortie de ses pensées par l'adulte et elle suivit l'enfant lorsqu'il partit le rejoindre.

« Je t’offre le repas, tu viens manger ? »

Que pouvait-elle répondre ? Elle les rejoignit et retint une grimace en voyant de quoi se nourrissait les deux hommes.

« Je sais, tu ne dois pas être habituée à ce genre de repas. »

Non effectivement elle n'avait pas l'habitude de ce genre de repas. Elle hésita un instant avant de déposer les galettes sur le côté. Elle se contenterait de la soupe, surtout en voyant l'attitude des deux autres. Côtoyer des non nobles étaient déstabilisant et elle devait se faire à leurs habitudes, mais ça restait dans un sens assez difficile. Elle avala une cuillère de soupe. Elle sentait qu'elle ne mangerait pas tout. Oh, elle ne se laissait pas dépérir, mais elle avait, pendant deux ans, habitué son corps à ne manger que très peu. Suffisamment peu pour que quelqu'un qui la voyait puisse dire qu'il lui manquait quelques kilos pour qu'elle récupère toute sa beauté passé. Bien sur elle était encore belle, mais d'une beauté douloureuse où sa maigreur inquiétait. Secouant la tête elle capta à la volé la question de son kidnappeur.

« Alors tu disais être prisonnière, mais de qui ? »

Elle avait dit que ..? Ah mince ! Prise dans son euphorie elle n'avait pas remarqué qu'elle avait lâché l'information sur sa condition. Incertaine elle plongea les yeux dans son bol de soupe. Pouvait-elle en dire plus ? Que ferait-il de cette information ? Elle réfléchit. Pas grand chose, puis si il venait à le répéter, elle serait la seule à en retirer un certains bénéfice. Relevant la tête elle le regarda.

« Comme il semblerait que tu ne te souviennes de rien, je vais t'expliquer. Le manoir où tu es venu me chercher appartient au O'Rae. Je ne sais pas qui a mit un contrat sur ma tête ni même pourquoi, mais je ne fais pas partie des O'Rae. Ce sont eux mes geôliers. Je suis la dernières représentante des Watergate, une puissante famille possédant un grand pouvoir dans différentes branches du commerce. Il y a deux ans les O'Rae et d'autres familles nobles ont fait passer l'attaque de notre maison à l'intérieur du Mur Rose pour une vengeance de citoyens mécontents. Leur seul but était de tuer mes parents et de mettre la main sur l'unique héritière, moi. Depuis je suis leur prisonnière jusqu'à ce que je cède et que j'accepte de signer un contrat de mariage avec leur fils, leur permettant d'obtenir alors le monopole du commerce. »

Elle se tu, reposant le bouillon à moitié vide à côté d'elle. Elle avait suffisamment mangé et toutes ses émotions ne lui donnerait pas plus faim. Elle les regarda un instant.

« Je vais rester ici cette nuit. Cela ne vous dérange pas n'est-ce pas ? » demanda-t-elle en se relevant, observant ses longs doigts à la peau mate, le shifter lui devait bien ça en la kidnappant.

Elle retourna au centre de la grotte, détaillant autant que possible l'endroit, repérant le point d'eau où le titan avait disparu, les différents plan rocheux et autres détails, utiles et inutiles. Si elle n'arrivait pas à dormir, elle irait prendre un bain de minuit, cela réussirait peut-être à l'apaiser.

_______________________________

Je suis le membre polisson sans signature. ~
Quelques petits trucs :
 
avatar
Féminin Messages : 130
Age : 20
Localisation : A peu près partout..
Métier : Brigade d'Entraînement

Identité du personnage.
Points de vie:
100/100  (100/100)
Thylars: 3 735
Informations:
Noble prisonnière
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Les opposés se rencontrent. [PV Arunja] Ven 19 Fév - 12:16
Arunja Khan
Comme prévu, la demoiselle grimaçait devant ce qu’on lui offrait. Elle déposa les galettes et se contenta de la soupe. Arn et Lukas se regardèrent. Lukas fit un signe de tête comme quoi il avait gagné son pari et qu’Arn allait se taper la corvée nettoyage des crottes des animaux. Arn grimaça mais se reconcentra sur leur invitée. Elle allait leur raconter ce qu’il se passait.

"Comme il semblerait que tu ne te souviennes de rien, je vais t'expliquer. Le manoir où tu es venu me chercher appartient aux O'Rae. Je ne sais pas qui a mit un contrat sur ma tête ni même pourquoi, mais je ne fais pas partie des O'Rae. Ce sont eux mes geôliers. Je suis la dernière représentante des Watergate, une puissante famille possédant un grand pouvoir dans différentes branches du commerce. Il y a deux ans les O'Rae et d'autres familles nobles ont fait passer l'attaque de notre maison à l'intérieur du Mur Rose pour une vengeance de citoyens mécontents. Leur seul but était de tuer mes parents et de mettre la main sur l'unique héritière, moi. Depuis je suis leur prisonnière jusqu'à ce que je cède et que j'accepte de signer un contrat de mariage avec leur fils, leur permettant d'obtenir alors le monopole du commerce."

Arn était bouche bée encore la bouche pleine avait interrompu sa mastication et gueule béante avec une belle vue sur ce qu’il y avait à l’intérieur. Lukas referma la bouche de son père.

"Eh … beh … Sacrée histoire … Donc si je résume … Tu es prisonnière de d’autres Nobles c’est ça … Et on te force à épouser un mec que tu connais pas pour une histoire de pouvoir …"


Ouais, c’était une sacrée histoire. Et ce genre de chose dépassait Arn qui ne se mêlait pas vraiment de ce genre d’affaires. Même si le jeune homme avait des difficultés avec ce genre de mariage arrangé pour des affaires. Arn avait toujours vécu dans la pauvreté et donc il n’avait rien et donc aucun enjeu financier. Le jeune homme avait vraiment du mal avec ce genre de chose, forcer une personne contre son gré à épouser quelqu’un juste pour récolter un peu d’argent en plus. Arn avait déjà été vendu enfant pour de l’argent.

"Gamin, mon père nous a vendu ma sœur et moi à un labo pour gratter un peu de pognon et j’avais pas vraiment mon mot à dire … Je n’avais que dix ans et ma sœur en avait huit … Au départ, j’ai cru que c’était normal, mais mon grand-frère m’a ouvert les yeux et m’a dit qu’au contraire, je devais décider de moi-même et que ce n’était pas à un autre de décider pour moi et me traiter comme de la marchandise …"

Arn repris une bouchée de soupe et continua son récit.

"Ma grand-mère disait que ceux qui étaient cupides finissaient par devenir des démons encore pire que des Titans qui finissaient par se détruire eux-mêmes. Tôt ou tard, ils vont perdre bien plus que ce qu’ils auront gagné et toutes leurs richesses ne leur seront d’aucune utilité …"

Il finit sa soupe et dévora des galettes supplémentaires.

"Je vais rester ici cette nuit. Cela ne vous dérange pas n'est-ce pas ?"


Le jeune homme se passa la main dans ses cheveux crasseux.

"Euh … Non, pas dut tout ! "

Puis elle retourna au centre de la grotte semblant l’inspecter de part et d’autre. Arn se leva et rangea ce qui avait servi pour le diner. Lukas l’aida. Ils emballèrent les galettes restantes dans des feuilles de journal avant de mettre ça dans des poteries à couvercle. On ne gâchait rien, la nourriture était précieuse ici. Les deux garçons faisaient la vaisselle dans le point d’eau qui servait au Titans et aussi pour se laver. L’eau se renouvelait régulièrement grâce à la petite rivière sous-terraine qui alimentait cette nappe d’eau. Arn mis en place ensuite les nattes pour dormir. Pour Lukas et Lutécia, il avait mis des vielles couvertures et le tapis du Titan qui était rembourré pour servir d’oreiller aux deux. Quand à lui, il allait se contenter de la natte sans rien dessus mis à part une simple couverture. Il se tourna en direction de Lutécia et lui désigna la première natte avec les couvertures et le tapis du Titan. Lukas dormirait entre leur invitée et son père.

"Bon, j’ai fais les lits, Lutécia, tu dormiras là à côté de Lukas. "

Le jeune shifter se glissa sous sa couverture et fut rapidement rejoint par son fils qui s’était enroulé dans les couvertures serrant sa peluche à l’effigie du Titan d’Eren. Lukas se blotti contre son père. Le chien s’était mis à côté d’Arn, tandis que le cheval était aux pieds des trois nattes et écrasait les pieds d’Arn.

"Tu pourrais te décaler un peu, tu m’écrases les pieds !"

L’animal appuya un peu plus fort avant que Lukas lui dise de se décaler. Ouais l’animal obéissait plus au gosse. L’enfant avait en même temps beaucoup gagné en maturité pour son âge, surtout quand son père n’allait pas bien et qu’il faisait face à de nombreuses responsabilités. Arn allait désormais beaucoup mieux grâce à l’aide de Cecilia et Hazel, bien qu’il avait toujours du mal à pardonner à cette dernière ce qu’elle avait fait à son frère et ses anciens camarades, mais elle essayait de se racheter et Lukas semblait avoir compris qu’elle ne faisait qu’obéir aux ordres.

Arn posa sa tête sur sa natte cherchant son sommeil. Sentant le corps de son fils qui avait quitté ses couvertures pour se blottir contre lui. Ouais, toutes les couvertures du monde ne valaient pas son papa. Le jeune homme ébouriffa les cheveux de son fils. Puis il se laissa emporter par son sommeil et sans doute qu’il ne risquait pas de se réveiller avant le lendemain-midi à cause de sa transformation en Titan.

Mais il ne se leva pas à midi, il fut secoué par Lukas.

"Qu'est-ce qu'il y a ?!"

"Viens voir !"

Le jeune homme se leva encore à moitié dans les vaps et suivit son fils en direction du point d'eau vers lequel l'enfant l'emmenait. Mais avant même qu'il arrive à destination, il s'arrêta bouche bée devant la scène qui se déroulait devant ses yeux. Il se les frotta pour s'assurer que ce n'était pas un rêve et effectivement ce n'était pas le cas.

"Oh putain ..."

_______________________________

I kill you in #009900
Merci à Cecilia pour son fantastique boulot !:
 
avatar
Féminin Messages : 142
Age : 22
Localisation : Dans une taverne à se saouler comme un porc
Métier : Mendiant
Humeur : A soif !

Identité du personnage.
Points de vie:
100/100  (100/100)
Thylars: 6 965
Informations:
Mercenaire alcoolique
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Les opposés se rencontrent. [PV Arunja]
Contenu sponsorisé
Les opposés se rencontrent. [PV Arunja]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Je suis l’inverse de l’opposé
» [Tesson, Sylvain] Vérification de la porte opposée
» Deux mondes opposés
» Couchés de soleil à l'opposé géographique :)
» Défi de novembre : 2 mondes opposés

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Attack on Titan - Shingeki no Kyojin :: | Hors RPG | :: Archives-
Sauter vers: