AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|
MessageSujet: Pain changes people... 'Kristopher Moreau' Ven 8 Jan - 4:14
Kristopher Moreau

 
Kristopher Moreau
Life is often more cruel than fair

 
Nom: ICI
Prénoms: Kristopher
Date et lieu de naissance: 4 Avril 825
Âge: 25
Sexe: Homme
Groupe: Titan Shifter
Métier (grade si militaire): Bataillon d'Exploration, simple soldat
Famille: Morte
 
_____


Pouvoir et armes:
Il est un Titan Humain, ayant la capacité de se transformer en Titan. Il mesure 13 mètres, il a une peau pale et son visage est couronné d'une chevelure noire. Sur son visage, son Titan semble exprimer une sorte de sourire et ne possède pas de lèvre. Ses dents sont longues et acérées tout comme ses doigts qui se terminent par des griffes. Il ne se fie qu'a sa force brute, ce qui fait qu'un Shifter expérimenté pourrait le mettre à terre facilement puisqu'il ne possède pas de technique de combat. Il a de la difficulté à garder le contrôle de son Titan, n'étant toujours pas vraiment habitué a ce pouvoir. Il sait aussi que les Bataillons ont des vétérans dans leurs rangs et c'est pour cela qu'il préfère éviter de se transformer en dehors des Murs, car ils pourraient le neutraliser. Il possède aussi l'équipement tridimensionnelle, vu qu'il est membre des Bataillons.
Description physique.

  Bon, vous voulez savoir un truc sur moi ? Premièrement, je suis un homme. Bah oui quoi, c'est la base de tout non ? Fallait bien que je dissipe les doutes, si doute il y a. Enfin bref... Par ou continuer ensuite... Ah oui, mon corps en général. Je n'ai pas vraiment un physique bien spécial, selon moi.

J'ai une tête qui ne semble pas vraiment plaire aux gens lorsqu'ils m'adressent la parole. Peut-être que c'est du a cause de ma manière de regarder les gens, que mes yeux gris aux tons sombres ont tendance a percer le regard des autres tandis que les miens agissent comme des miroirs. Mouais, peut-être que c'est ça. Ça peut-être aussi dû au fait que j'ai une sorte de tic que j'ai depuis que j'étais dans les Brigades d'Entrainement, qu'a chaque fois qu'on me parlait, je fronçais tout le temps des sourcils et que je parlais assez froidement, comme si j'étais impatient.

J'ai des cheveux noirs que je n'entretiens pas vraiment, je n'ai pas de peigne sous la main pour me coiffer, ce qui fait qu'ils sont souvent en batailles et ils atteignent mon cou, couvrant aussi une partie de mon front. Je les aime bien comme ils sont mes cheveux, ils sont soyeux et je n'ai pas à me coiffer pour plaire aux autres. Quelque chose que j'ai hérité de ma mère, ouais...

Ah oui, faut aussi que je vous dise que parfois, je fais de l'insomnie, ce qui veut dire que je peux parfois avoir des cernes sous les yeux. Merci les cauchemars, tous que vous soyez.

J'ai une peau plutôt pale, pas comme la neige, mais pale quand même. Par endroit, il y a des cicatrices sur mon corps, d'aspect assez glauque et sinistre, je dois vous l'avouez. Je me demande toujours pourquoi ils ne veulent pas partir. Un des mystères de la vie, sans doute.

Je mesure un bon mètre soixante-quinze, j'ai une silhouette ni trop fine ni trop baraqué. Sous mon uniforme ou mes vêtements, j'ai un corps bien entretenu et bien musclé. Merci les camps d'entraînement et les exercices que je m'impose quotidiennement. Au moins une heure d'exercice par jours, juste pour garder la forme et histoire pour ne pas devenir lent et paresseux, comme beaucoup des membres de la Spéciale./div>

 
Caractère
La façade

Il affiche une grande partie de son temps un calme apparent (pour ne pas dire tranquille) et presque imperturbable. Quand vous jetterez votre regard sur lui, il sera tout seul dans son coin, l'air en train de rêvasser, regardant dans une certaine direction, comme s'il était dans une autre réalité, un autre monde, silencieux, préférant s'isoler. Il sait s'exprimer clairement et ses mots ont souvent de puissants effets répulsifs. Il sait aussi se faire comprendre autrement grâce a l'intensité de son regard. Certaines personnes le voient comme un être austère, froid comme la première tombée de neige un soir d'hiver et dure dans ses propos. Quelques personnes le considèrent même comme étant un être arrogant qui se sent supérieur aux autres, mais il n'en est rien. Kristopher, selon lui, n'est pas meilleur que les autres, mais les autres ne sont pas meilleurs que lui. Chacun a ses défauts, non ?

Néanmoins, il a reçu une éducation correcte de la part de ses parents, pouvant se montrer poli quand la situation l'exige. Il n'est tout de même pas un rustre, ne se montrant pas grossier envers ses supérieurs et éprouve un respect pour la hiérarchie militaire, obéissant aux ordres. Cependant, ce n'est pas un soldat qui obéira aveuglément aux ordres comme s'il n'avait pas d'âme. Il commencera à questionner les ordres de son chef de mission s'il commence a avoir des doutes sur lui.

D'ailleurs, en parlant de mission, son comportement change une fois en dehors des Murs. Il ne sera plus l'être silencieux, mais quelqu'un de légèrement plus communicatif, coopératif. En dehors des Murs, tout le monde doit se serrer les coudes, et même s'ils ne s'aiment pas, ils doivent agir en équipes sinon, les Titans se chargeront d'eux. Kristopher éprouve une certaine peur envers ces créatures géantes même s'il est un Titan Humain et ressent un malaise quand il s'imagine ceux-ci dévorer quelqu'un avec le sourire aux lèvres, comme s'ils étaient forcés de le faire.

Derrière la façade...

En réalité, même s'il est calme d'apparence, Kristopher est toujours sur ses gardes, se méfiant des autres. Sa méfiance le pousse a ne pas se faire vu sa nature de Shifter, ne voulant pas être enfermer. Il pense que, tôt ou tard, tout le monde finit par trahir l'autre d'une manière ou d'une autre, c'est inévitable, aussi bien dans les relations amoureuses que dans les amitiés. Il éprouve aussi une peur d'être enfermé dans un endroit sans issue, des espaces confinés, vu les choses qu'il a vécues. Il commencera par paniquer et peu à peu, les mauvais souvenirs commenceront à jaillir dans sa tête. Vous voulez le faire parler ? Enfermer le dans un endroit sombre et clos, vous obtiendrez vite ce que vous voulez de lui. Par contre, faite gaffe si vous le recroisez après l'avoir libéré... Il ne sera pas vraiment content de vous voir.

Ce qu'il a vécu a laisser des séquelles qui sont probablement irréparables dans son mentale. Beaucoup de séquelles. Par moment, il peut vivre des crises de folies passagères. Durant ces crises, il peut faire du mal autant aux autres qu'il peut faire du mal a soi-même, en s'auto mutilant même, ce qui pourrait causer une transformation accidentelle. Il se souvient même, qu'une fois, durant une crise de folie, il s'était transformé en Titan et avait quand même continuer a s'auto mutiler. Enfin, son Titan s'auto mutilait soit même quoi...

Heureusement, jusqu’à maintenant, ses crises de folies se sont toujours déroulées à l'intérieur des Murs et loin du regard des autres. Cependant, tout peut changer... Tout peut arriver. Ce serait dommage, n'est-ce pas ?

Pour ceux qui sauront percer la forteresse mentale qu'il s'était érigé au fil du temps, ils sauront trouver en lui un être seul qui sait se montrer affectueux, à l'écoute et gentil. Il n'est pas foncièrement mauvais.

Question amour, hey bien, il n'accorde que peu d'importance pour le physique et le sexe de l'autre, tant que celui-ci a un bon cœur.

 
Histoire
Quelque part, à l'intérieur du mur Maria, vivait un couple dans un village isolé et peu connu. Ce couple était ce tout ce qu'il y a de plus normal dans le coin. La seule chose de spéciale dans ce couple était que la femme n'avait pas les mêmes traits physiques que la plupart des gens des Murs. Elle avait la peau bronzée, des cheveux d'un noir soyeux et était capable de parler une autre langue. Ses ancêtres venaient de loin, très loin au-delà des murs. Enfin, les Titans apparurent et, on ne sait pour quel raison, ils atterrirent ici, dépaysé. Ils avaient même aussi leur propre culture et leur propre langue, celle que la femme parlait. L'homme, lui, était d'origine allemande, comme beaucoup de gens.

Un beau jour, elle tomba enceinte et annonça la grande nouvelle à son mari. Le futur père fut fou de joie en l'apprenant ainsi que la mère. Ils allaient avoir un bébé, un beau petit bébé. Serait-ce un garçon ? Serait-ce une fille ? Ils ne le savaient pas, mais ils en sauraient davantage après l'accouchement. Les mois passèrent et vint enfin le moment que tous attendaient, l'accouchement.

L'air était lourd et chaud, annonçant un orage à venir. Le vent soulevait quelques feuilles qui autrefois appartenaient à des arbres en santé, maintenant toute rouge et sec. C'était un jour d'automne. Dans une maison, on entendait des cris appartenant a la mère qui était en train d'accoucher tandis que d'autres personnes se trouvaient dans une autre pièce, parlant avec une excitation à peine contenue. Des sages-femmes aidaient la mère à accoucher tandis que les amis du père tentaient de calmer le pauvre bougre qui était nerveux.

Les cris cessèrent et des pleurs remplacèrent les cris de la mère. Une femme entrait dans la pièce, tenant dans ses bras un petit être enveloppé dans une couverture chaude.

''C'est un garçon'' disait-elle enfin, un petit sourire aux lèvres.

La maison commençait donc à trembler, trois syllabes se firent clairement entendre. Kristopher.

Cinq ans plus tard...

La mère de Kristopher était assise sur le bord du lit de son enfant dans sa chambre, chantonnant une petite chanson. Depuis un mois qu'il était tombé malade et son état ne s'améliorait guère. À plusieurs reprise, différent médecins étaient venus pour examiner l'état du pauvre enfant, mais a chaque fois, ils ne savaient guère de quoi il souffrait. Pour l'instant, le pauvre petit était dans sa chambre, sa peau pale et ses cheveux noirs coller à sa peau par la sueur. Les parents étaient désemparés et ils étaient désespérés, prêts a tout pour sauver leur enfant. S'il le fallait, ils iraient même jusqu’à donner leur vie pour que leur enfant puisse simplement vivre.

Un jour, un docteur arriva comme par hasard dans le village pour se reposer, accompagner d'un associé. Les parents leur demandèrent donc s'ils pouvaient examiner leur fils, ce qu'ils firent. Ils conclurent aussi que cette maladie était inconnue, que le petit n'allait pas survivre cette nuit. Cependant, son associé lui fit remarquer qu'ils pourraient utiliser leur 'outil'. Les docteurs demandèrent donc aux parents de leur laisser Kristopher entre leurs mains pendant quelques heures, leur assurant que leur petit garçon allait guérir.

Ils acceptèrent sans hésiter et laissèrent donc leur petit aux mains de ces docteurs, aveuglé par la petite lueur d'espoir que leur fils allait être sauvé. Le docteur emmena donc Kristopher ailleurs tandis que son associé, sur ordre du docteur, partit au loin pour préparer l'opération. Des heures passèrent, le temps semblait s'écouler lentement pour les pauvres parents. Enfin, pour la bonne joie des parents, le docteur revint avec le petit dans ses bras, qui avait l'air en parfaite santé. L'associé, par contre, n'était pas la étrangement.

Les parents ne prirent même pas la peine de questionner le docteur, voulant plutôt récompenser son geste avec leurs économies, ce que celui-ci refusa. Il leur dit simplement de bien protéger leur fils et sur ces mots, partit. On ne le revint plus jamais et on n'entendit plus jamais parler de lui. Tout ce qui comptait pour l'instant pour les parents, c'était que leur fils soit en sécurité.

Sept ans plus tard...

Kristopher avait bien grandi, depuis le temps. Il avait totalement oublié qu'il avait était gravement malade par le passé. Il avait développé une très grande curiosité depuis le temps, vagabondant souvent loin dans la forêt, mais chaque fois, il retrouvait le chemin de la maison et était parfois accompagner de sa petite sœur, qui était bien plus jeune que son grand frère. Cette habitude à s'aventurer loin énervait souvent la maman de la famille, punissant on ne peut plus souvent les jeunes garnements. Pourtant, c'est-ce qui faisait son charme à l'époque, c'était ce qu'il était.

Un jour, alors qu'il était en ville avec son père pour des affaires quelconques, il entendit des grands fracas venus de la grande rue et, voulant satisfaire sa curiosité, s'approcha de l'origine de ce bruit à l'insu de son père. Kristopher vit des hommes portant la cape des Bataillons, attendant devant la porte qui menait vers l'extérieur du Mur Maria. Beaucoup essayaient d'avoir un visage impassible tandis que, sur d'autre soldat, on pouvait y voir de la peur. Kristopher comprenait bien ce qu'étaient les Titans, mais jamais il n'en avait vu un de sa vie.

Alors qu'il allait s'approcher d'avantage de ces soldats, son père le rattrapa et le ramenait auprès de lui, le grondant pour s'être éloigné comme ca sans qu'il ne le sache.

Une fois rentré chez eux, il raconta à sa petite sœur ce qu'il avait vu et elle en fut impressionnée. Aller dehors là ou ces géants carnivores pourraient les dévorer, le courage des soldats des Bataillons forçaient le respect... Enfin, chez Kristopher et sa sœur. Il se fit donc la promesse qu'un jour, quand il sera grand, qu'il rejoindra cette branche de l'armée si courageuse et sa sœur en fit de même, simplement parce qu'elle voulait rester avec son grand frère. Il adorait sa famille, ses amis et sa petite sœur.

Malheureusement, toute chose a une fin et la vie peut prendre souvent une tournure des plus dramatiques. Ce jour-là, Kristopher vagabondait dans la foret tranquillement, sa sœur étant resté à la maison parce qu'elle n'avait pas envie de l'accompagner. Alors qu'il se promenait, il entendit un bruit suspect et des hommes parler d'une 'marchandise' qui allait leur rapporter une fortune. Sa curiosité l'emporta sur son instinct qui lui disait de partir sur-le-champ et ses yeux s'écarquillèrent légèrement en reconnaissant des équipements tridimensionnels chargés dans des diligences, des hommes continuant de discuter entre eux.

Que faisaient-ils tous là ? Pourquoi avaient-ils ces équipements et pourquoi avaient-ils des fusils ? Était-ce des méchants ? Il ne le savait pas. Kristopher allait partir quand il trébucha, se faisant immédiatement repérer par ces hommes. Rapidement, il se mit à courir le plus vite que ses jambes pouvaient lui permettre, apeuré. Un coup de feu se fit entendre, il sentit une douleur au niveau de la jambe et ce fut ensuite le noir total.

Il se réveilla le lendemain dans son lit, grandement fatigué étrangement et sa jambe n'avait rien. Sa mère était là, elle avait veillé toute la nuit sur son fils. L'enfant avait de brefs mémoires dans sa tête, étrangement. Il voyait des hommes hurler de peur, il voyait des mains géantes, les entendaient supplier et d'autres hommes s'enfuir à temps. Qu'avait-il fait ? Que s'était-il passé ? Il n'en savait rien.

La mère raconta à son fils qu'on l'avait retrouvé étendu et inconscient dans la forêt avec du sang aux alentours et des pièces brisées d'équipement tridimensionnel, que le père l'avait trouvé. Ils ne savaient pas pourquoi non plus il s'était trouvé là. Tout ce qu'ils savaient, c'était que quelque chose de très grave s'était passer, on ne peut plus grave.

La tragédie vint quelques jours plus tard. Kristopher était en train de jouer avec sa sœur quand, de nulle part, des hommes débarquèrent et commencèrent a massacrer le village natal du jeune homme. Horrifiés, ils voulurent aller se réfugier auprès de leurs parents quand ils se firent attraper par quelques-uns des hommes qui s'empressèrent aussitôt d'attacher les jeunes enfants avec des cordes solides. L'un des envahisseurs appela leur chef, un grand homme a l'aspect intimidant et effrayant, vint voir les enfants. Ce chef fit appel aux survivants du massacre qu'il y a eu lieu, il y a quelques jours, prés d'ici et ils confirmèrent tous que c'était l'enfant qui s'était transformé en un Titan après avoir reçu une balle dans la jambe alors qu'il avait la peur au ventre.

Le chef, avec un grand sourire, demanda à Kristopher:

''Dis, tu aimes ta viande saignante... Ou bien cuite ?''

Des sbires du chef arrivèrent après un moment, tenant fermement leurs parents entre leurs mains, qui eux aussi étaient attacher et le jetèrent dans une des maisons qui était maintenant vidée de leurs occupants, versant sur eux de l'huile inflammable et sortirent de la maison avant de l'incendier, sous les yeux choqués et effrayés de Kristopher et de sa sœur. La peur, il la sentait dans toutes les fibres de son être et il la respirait.

Le chef des envahisseurs s'approcha de Kristopher, une seringue a la main ''Maintenant, laisse-moi m'occuper de toi, pour que je puisse mieux m'amuser... ''

Ce fut ensuite le noir total, car une fois le liquide a l'intérieur de la seringue dans ses veines, il se sentit peu a peu emporter par une forte envie soudaine de dormir... Et son 'sommeil' fut rempli de cauchemar. À son réveil, ce fut pareil que dans son sommeil sauf que, c'était simplement le début de ses vrais cauchemars, car il se trouvait maintenant dans une cellule... Avec le chef, qui avait ce même foutu sourire

''Ta sœur est bien loin d'ici, nous nous occupons d'elle... Moi, par contre, je vais m'occuper de toi~''

Et des cris émergèrent de sa cellule...

                                                     *
À chacune de ses blessures, de la vapeur s'échappait de celles-ci après que le chef, un dénommer Syther, s'est retirer pour se reposer un peu et parce qu'il commençait a s'ennuyer, pour le moment. Syther... Il torturait le pauvre Kristopher, et de bien des manières. Plusieurs fois, il obligeait le pauvre garçon à faire du mal aux autres sous peines de 'traitements' très sévères et il en recevait plein de ses traitements, car Syther n'appréciait vraiment pas qu'on ait tué ses hommes, même si au début, il ne croyait pas aux histoires que les survivants le lui a raconté. Pour sa sœur... Il lui a réservé un autre traitement, bien spécial, pour mieux le briser. Il avait déjà brisé sa sœur, a son tour maintenant. De toute façon, une fois qu'il réussissait a briser ses prisonniers, il s'en débarrassait d'eux.

Deux ans qu'il maltraitait le jeune garçon, deux longues années qu'il le torturait, mais maintenant, tout cela allait s'arrêter. Ses petits cris ne l'amusaient plus du tout et il aimerait en finir tout de suite. Il ordonna donc qu'on amène sa sœur.

La peur... Elle était toujours et encore dans l'esprit de Kristopher, le rongeant de l'intérieur, le paralysant chaque fois que Syther entrait. Des cicatrices ornaient la peau de son corps, d'aspect sinistre. Quand il vit celui qui le tourmentait tant entrer une autre fois après une heure, il sentit ses muscles paralyser son corps, la peur frappant encore plus fort ses tripes. Ses yeux s'écarquillèrent en voyant deux autres hommes entrer dans la cellule, jeter le corps de sa petite sœur devant lui, couverte de bleu et de cicatrice, morte. Non... Non... Pas elle...

''Hey oui... C'est ta chère petite sœur !'' Disait le chef avec un grand sourire tandis que les deux autres riaient

Kristopher serrait les dents fermement, sentant quelque chose bouillir à l'intérieur de lui. La peur commençait a disparaitre pour laisser place à une colère, une très grande colère. Une envie de tuer tout le monde s'emparait de lui, de leur infliger des supplices, des morts atroces, une envie de faire du mal au gens. Alors, quand Syther allait lui trancher une main après que celui-ci voulait au moins s'amuser un peu avant de l'achever, il se transforma en sentant la lame le trancher et cette fois-ci, il fut témoin de tout ce qu'il fit. Il tua tout le monde, les écrasant, les dévorants. Finalement, il tomba dans l'inconscience à l'intérieur de son Titan et se réveilla quelques heures plus tard dans prés d'une rivière.

Pendant un moment, il resta là, silencieux avant de se mettre a pleurer silencieusement. Tous mort... Tous pourries... Il les a tous tué. Sa sœur est morte. Sa famille est morte. Ses amis sont morts. Tout le monde est mort. Par sa faute, par sa faute, tout le monde est mort. Peu à peu, dans la rivière, des longs et bruyants sanglots se firent entendre. Pendant un moment, c'est tout ce que Kristopher faisait, pleurer.

Le seul but dans sa vie maintenant était de mourir. Il allait se noyer dans la rivière quand il se souvint qu'il avait fait une promesse a sa sœur, rejoindre les Bataillons. En quelque sorte, avec sa mort, elle l'avait sauvé. De ce fait, il rejoignit le village le plus proche qu'il pouvait trouver aux alentours. Son pouvoir, il le garderait secret a jamais et si quelqu'un découvre qui il était... Il n'allait pas laisser cette personne en vie. Et il n'allait pas retourner dans une cellule. Qui plus est, sa curiosité pour l'Extérieur était toujours grande.
Et c'est ainsi, avec une certaine détermination, qu'il s'en alla, le cœur et l'esprit brisé par les pertes et les choses qu'il avait vécu, rejoindre l'Armée. De toute façon, que pouvait-il faire bien d'autre ?

Quelque mois plus tard...

''Le cadet du nom de Kristopher Moreau est comme un cadet parmi tant d'autres. Il ne possède pas de 'dons' comme certains pour la tridimensionnalité, le combat ou autre exercice physique, mais il est obéissant, quelque chose que beaucoup apprécie. Chaque exercice, il les fait sans se plaindre. Cependant, son caractère de solitaire l'éloigne des autres, ne travaillant qu'avec eux seulement si l'exercice doit se faire en équipe. Doit améliorer ce point-la '' Notait un instructeur dans un camp d'entraînement militaire.

Kristopher était là, âgé de ses quinze ans, une expression de marbre au visage alors qu'il était temps de désarmer l'autre du petit couteau en bois. Quelque fois, il réussissait et d'autre fois non. Là, il échoua encore et ce fut le temps de manger pour le midi. Chaque fois, c'était la même chose. Il prenait son plateau et s'asseyait dans son coin, ne parlant a personne, mangeant en solitaire. Une des filles tenter souvent de communiquer avec lui, de socialiser, mais a chaque fois, elle n'arrêtait de partir quand il lui lançait un de ses regards de type 'Laisse moi tranquille' ou sa manière de parler.

Au début, il était difficile de s'acclimater aux rudes exercices que le camp leur faisait faire, mais il finit par s'y habituer, son corps se développant, certaines cicatrices restant toujours là. Il évitait grandement les blessures et n'essayait pas de montrer qu'elles pouvaient guérir devant les autres. Personne ne savait pour son pouvoir, ce qui était tant mieux.

Les années passèrent, il continuait de faire les exercices et à se faire discret. Il finit sa formation et lorsque vint le choix du corps d'Armées, il choisit les Bataillons d'Explorations avec quelques autres personnes, le reste préférant rejoindre la Police Militaire ou la Garnison.

Première expédition en dehors des Murs, première vision de l'horreur.

Des Titans. Des hordes de Titans, en dehors des Murs, il n'y avait que ça. Ils semblaient s'être attendus a ce que des humains sortent des portes du Mur. Cette expédition était un cuisant échec, comme a chaque fois. L'escouade dont avait fait partie Kristopher a quasiment était exterminer. De la peur et du dégoût, voilà ce qu'il ressentait envers les Titans, ces créatures gigantesques. Malgré la coopération inhabituelle dont il avait fait preuve envers ses camarades, beaucoup se sont fait tuer. La mort les attendait, a l'Extérieur.

Des années passèrent depuis sa première sortie et il vécut la chute du Mur Maria. Kristopher, avec les survivants d'une expédition, entendirent les nombreux récits des réfugiés concernant la chute du Mur Maria. Un Titan d'une taille colossale, plus grand que les Murs, avaient défoncé la porte du District de Shinganshina et, quelques minutes plus tard, un autre Titan recouvert de plaque durs est apparu, résistant aux canons. Ce Titan avait réussi à défoncer l'autre porte, laissant les Titans envahir la place.

Ce n'était pas des Titans normaux, il le savait. Il en déduisait que ces Titans devaient être comme lui, des humains ayant la capacité de se transformer en Titans. Sauf que, contrairement a lui, ils voulaient détruire l'Humanité.

Les années passèrent encore et rien ne changea, son pouvoir toujours caché. Vint ensuite la seconde attaque du Titan Colossal. Il faillit mourir ce jour-là. Alors qu'il allait être dévoré par un Titan, il fut sauver par une jeune soldate des Brigades d'Entrainement, une blondinette aux yeux bleus froids comme la glace, qui ressemblait un peu a Kristopher niveau caractère. Solitaire, froide, du genre a ne pas rire et a ne pas se faire tant d'amis que ça. A ce moment là, il éprouva une grande gratitude envers elle et peut-être qu'il développait enfin des sentiments amoureux pour la première fois envers elle (Aller savoir, il n'a jamais su ce qu'était l'amour. Il n'a pas LA DISCUSSION avec les parents, m'voyez?) et quand il lui demanda son nom, elle lui dit simplement qu'elle s'appelait Annie Leonhardt.

Il fut surpris en apprenant qu'un gamin nommé Eren avait le pouvoir de se transformer en Titan et qu'il avait rebouché le trou du mur de Trost. Il n'était pas le seul... Il y en avait surement d'autre, dans les parages. Mais ce n'est pas parce qu'il avait un pouvoir de ce genre qu'il allait le révéler a tout le monde, surtout après avoir entendu parler du procès d'Eren et de ce que le caporal Livai a fait au Titan Shifter pour le garder dans l'Exploration et de ce que la Police Militaire avait prévu de lui faire. Dissection, expérimentation... Quelque chose que Kristopher ne voudrait jamais vivre.

Maintenant, sa vie changera peut-être du tout au tout, avec les rencontres qu'il fera.

 

 
Derrière l'écran
Pseudo: Crevette
Âge: 17
Personnage de l'avatar: Kaneki Ken (Un joli vava fait par Leena **)
Code du règlement: Code validé par Emimi sempai :aa:
Comment avez-vous trouvé le forum ? Magic '^'
Quelque chose à dire à propos du forum ? Il est jolie et plutôt bien fait, les admins sont sympa ainsi que les autres joueurs!
Autre ? Parfois, je me dis que le fromage, tout le monde devrait en avoir ._.

 
O'Daim

 
avatar
Messages : 113
Age : 18

Identité du personnage.
Points de vie:
100/100  (100/100)
Thylars: 9265
Informations:
Soldat
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Pain changes people... 'Kristopher Moreau' Lun 11 Jan - 20:37
Invité
AHBAH. J'avais pas vu que t'avais posté ta présentation. :')
C'est donc très le bienvenue même si je te l'ai déjà dit. :aa:
Je verrai avec le staff mais normalement ça doit être bon pour être un Titan Shifter, par contre le groupe se fermera juste après toi je pense :v:
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Pain changes people... 'Kristopher Moreau' Dim 17 Jan - 4:27
Hanji Zoe
Hey!! Toi là! attrape!! *lance un morceau de fromage* bieeeen~~

Maintenant va finir ta fiche!!

:aa:

_______________________________

YAHOOOOOO~~ ! Allons attraper des Titans~~ !!
*:.。.o(≧▽≦)o.。.:*

-=≡|| Tous mes petits secrets sont ici ! ||≡=-
avatar
Féminin Messages : 220
Age : 34
Localisation : Si vous voyez Moblit courir et crier, c'est que je ne suis pas loin...
Métier : Capitaine / Chef d'escouade / Gère le pôle Recherches du Bataillon
Humeur : Joviale

Identité du personnage.
Points de vie:
100/100  (100/100)
Thylars: 4 735
Informations:
Chef d'escouade
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Pain changes people... 'Kristopher Moreau' Dim 17 Jan - 22:25
Kristopher Moreau
Plop o/

Merci Hanji! *Mange le fromage* Nom nom nom *p*

Je signale que j'ai fini ma fiche!

_______________________________

avatar
Messages : 113
Age : 18

Identité du personnage.
Points de vie:
100/100  (100/100)
Thylars: 9265
Informations:
Soldat
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Pain changes people... 'Kristopher Moreau' Dim 17 Jan - 22:30
Hanji Zoe
Yo!  je vais regarder ça d'un peu plus prés !!  *met ses lunettes*

Tu changes pas le gif de Mika ? D:

_______________________________

YAHOOOOOO~~ ! Allons attraper des Titans~~ !!
*:.。.o(≧▽≦)o.。.:*

-=≡|| Tous mes petits secrets sont ici ! ||≡=-
avatar
Féminin Messages : 220
Age : 34
Localisation : Si vous voyez Moblit courir et crier, c'est que je ne suis pas loin...
Métier : Capitaine / Chef d'escouade / Gère le pôle Recherches du Bataillon
Humeur : Joviale

Identité du personnage.
Points de vie:
100/100  (100/100)
Thylars: 4 735
Informations:
Chef d'escouade
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Pain changes people... 'Kristopher Moreau' Dim 17 Jan - 22:53
Invité
Par les pouvoirs qui me sont conférés :

Je Pré-Valide cette fiche !

Un administrateur doit passer la valider, à la l'intention de celui ci : j'ai effectué toute les corrections à faire par Messagerie Privée, Kris, m'ayant demandé des indications.
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Pain changes people... 'Kristopher Moreau' Sam 23 Jan - 18:21
Invité
Yoop, désolée du retard, me voilà. ;^;
Ta présentation est très bien, même s'il y a quelques petites fautes passables, ton personnage est plutôt intéressant. :v:

Je te valide du coup. o7 Tu peux chercher des relations en créant ta fiche de liens ici, demander un logement dans cette section et tenir à jour ton carnet de bord en créant un sujet ici!

N'hésite pas si tu as la moindre question et bon RP. :3
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Pain changes people... 'Kristopher Moreau'
Contenu sponsorisé
Pain changes people... 'Kristopher Moreau'
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [RESOLU] Supprimer les icones HTC Calendar, Twitter, Music, People, Footprints dans Demarrer.
» Torrefaction dans une MAP (Machine à Pain)
» Compote de poires au pain d'épices ( 8 mois )
» gingerbreadman (bonhomme de pain d'épices)
» Conservation du pain

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Attack on Titan - Shingeki no Kyojin :: Fiches validées-
Sauter vers: