AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|
MessageSujet: Jouer les gardiens, pas mon fort... PV: Wade Sam 28 Mai - 23:14
Kristopher Moreau
C'était d'un air grincheux que Kristopher quittait ses quartiers personnels, ignorant le sourire narquois d'un supérieur dans son dos. Fallait-il vraiment qu'on lui incombait cette tache ? Il avait passé toute la matinée à rédiger des rapports et il était à peine revenu d'une de ses séances d'entraînement quotidien. Son seul souhait était de se reposer un petit moment, ne serait-ce qu'une heure ou deux. Au lieu de cela, un haut-gradé était venu le déranger et lui avait donné une 'mission': celle de surveiller un gamin qui avait commis, il ne savait quelle bêtise. Le brun reprit son air indifférent et totalement sans émotion, ses yeux n'exprimant cependant que sa fatigue et son envie de dormir.

Fourrant ses mains dans ses poches, il erra dans les corridors du QG en silence, se vidant l'esprit pour mieux vider sa tête des mauvaises pensées qu'il avait. Non, il ne fallait pas réveiller cette chose en lui. Il haussa un sourcil cependant. Quel était le nom de ce gamin, déjà ? Un Wade? Il ne le connaissait pas, mais selon le supérieur, il était du genre à commettre des mauvais coups, ne sachant pas cependant s'il devait croire à cette description. Peut-être qu'il n'avait simplement pas eu envie de se le coltiner lors de tâches ménagères ou autres...

Un soupir s'échappa des lèvres du brun. Comme le soldat obéissant qu'il était, il allait obéir sans rien dire et sans se plaindre, il allait tout subir en silence. Kristopher espérait que cette journée allait bien se dérouler, et ce, sans accrocs. En se remémorant des instructions du soldat, il se dirigeait vers les bureaux, là ou il serait tranquille, le soldat lui ayant dit que ce Wade allait le rejoindre là-bas. Kristopher, après une bonne dizaine de minute, entra dans un bureau inoccupé et s'y assit. Il n'eut pas à attendre longtemps qu'il entendit la porte cogner.

'Entrez'' Dit-il simplement.

Espérons que tout va bien se passer, se disait intérieurement Kristopher...

_______________________________

avatar
Messages : 113
Age : 19

Identité du personnage.
Points de vie:
100/100  (100/100)
Thylars: 9265
Informations:
Soldat
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Jouer les gardiens, pas mon fort... PV: Wade Sam 4 Juin - 1:02
Wade Nux
« Entrez »


Au moment où cette voix parvint aux oreilles de celui qui avait toqué une minute plus tôt, ce dernier tendit son bras et ouvrit la porte. C'était un homme de grande taille, portant l'uniforme des brigades spéciales. Sa carrure était relativement imposante, il passait tout juste dans l'encadrement de la porte. Son visage était celui de quelqu'un de fatiguer et de relativement à bout de nerfs. Ses cheveux noirs étaient en bataille et si l'on plissait les yeux, on pouvait voir au coin de son œil, des traces jaunes pétantes que l'on pouvait assimiler à de la peinture. Dans sa main gauche, il tenait une petite veste noire roulée en boule.

- Kristopher Moreau ?

Il attendit que l'homme assît dans le bureau acquiesce avant de se décaler, il demanda sèchement à quelqu'un encore caché dans l'ombre du couloir d'entrer. Un garçon à la silhouette maigre et courbée entra. Il ne portait qu'une chemise blanche déchirée et totalement froissée, plusieurs boutons avaient été arrachés, ainsi la chemise n'était fermée qu'à partir de la cage thoracique du garçon, dévoilant sa peau pâle, tout même parsemée de quelques rougeurs et de bleus. Sa chemise tombait le long de son épaule droite. Son pantalon noir s'arrêtant à ses tibias était dans un état tout à fait similaire. La raison de ce désordre vestimentaire était sûrement la même que celle pour laquelle ses deux mains étaient menottées et sa mâchoire prisonnières d'une muselière ordinairement utilisée pour les chiens de garde. Les grands yeux de ce garçon pétillaient d'énergie, ses pupilles rouges semblaient vouloir sortir des orbites dans lesquelles elles étaient prisonnières tant elles bougeaient. Sur son crâne, les cheveux du garçon étaient ramenés en arrière, totalement ébouriffés. Des mèches blanches jaillissaient de partout déjouant toutes les règles physiques du monde. Ce garçon, c'était Wade Nux.

Le soldat qui l'avait amené lui jeta un regard méprisant et se tourna vers le dénommé Kristopher. Il poussa un léger soupir et fini par parler tout en s'avançant vers la table.

- Je t'amène ce gamin pour les délits suivants : vol à la tire, possession de faux stupéfiant -s'étant révélé être de l'eau colorée qu'il revendait à prix d'or-, possession d'armes blanches, exhibitionnisme, insulte sur un officier qualifié...

Il soupira.

- Tentative d'évasion suite à une arrestation, lancé d'un seau de peinture plein et morsure sur un officier. D'où la muselière.

Ensuite, il posa la veste et la déplia, dévoilant l'intérieur. Une dizaine de couteaux y étaient placés. L'homme se tourna ensuite, pour s'abaisser au niveau des pieds du garçon, quatre nouveaux couteaux furent posés sur la table, il déchira les manches de la chemise de Wade pour récupérer deux autres couteaux et enfin, il plongea ses mains dans le pantalon du garçon, quelques instants après, il posait cinq nouveaux couteaux sur la table.

- Je te le laisse. Fais-en ce que tu en veux. Si tu le tues, je dirais qu'il a tenté de t'arracher la gorge.

Une fois ces paroles dîtes, il se dirigea vers la sortie tout en donnant un coup d'épaule au garçon. Ce dernier vacilla quelque peu, puis se replaça face à celui à qui on l'avait confié. Un court silence s'installa.

- Uhmuhmmmhumhum.

Cette muselière limitait grandement son vocabulaire.

_______________________________

Personnage aux propos déplacés.
Personnage à la sexualité débridée.
Personnage aux gouts sanguinolent.

Joueur à la ramasse.
Grand empereur Waduck.

Empire Waduck:
 
avatar
Masculin Messages : 66
Age : 18
Localisation : InTheTitan
Humeur : "J'ai faim"
Soldat
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Jouer les gardiens, pas mon fort... PV: Wade Mer 8 Juin - 22:48
Kristopher Moreau
Ses yeux analysaient le nouveau venu : un soldat des Licornes qui semblait être très en forme vu sa carrure d’armoire à glace, mais dont le visage était, tout comme celui de Kristopher –en quelque sorte, puisque le brun conservait un visage neutre la majorité du temps, dont maintenant – à bout de nerfs et fatigué, irritable. Des cheveux noirs comme lui et… du jaune sur le coin de ses yeux ? Les sourcils du Shifter se haussaient légèrement. La Licorne l’interpella et il acquiesça de la tête son identité. Se décalant, et d’une voix sèche, il appela quelqu’un qui était dans le corridor. Kristopher plissa ses yeux légèrement en l’examinant… et il semblait bien comprendre que ce qu’il avait devant lui était un cas assez exceptionnel.

Un albinos dont l’apparence androgyne se tenait auprès du soldat de la Brigade Spéciale, les cheveux en bataille et ébouriffés, les vêtements en aussi mauvais état que ses cheveux et ses yeux rouges semblaient exprimer une certaine folie. Les poings du Shifter se serrèrent légèrement. C’est donc lui, Wade, pensait-il avec un léger intérêt. L’armoire à glace lui expliqua ensuite les délits, qui étaient plutôt nombreux, du jeune albinos. Comment se faisait-il que cette personne se trouvait au sein de l’Exploration ? Avec autant de crime, il était surpris qu’il ne fût pas déjà dans des cachots en train de croupir sa peine. La muselière était donc la parce qu’il avait mordu quelqu’un. Charmant. Il va falloir garder une prudence extrême auprès de ce gamin, s’il était du genre à mordre, et cet assez fort pour causer une plaie.

Ensuite, le même soldat déplia la veste et en révéla qu’il avait plusieurs couteaux, et pas que dedans. Le garçon possédait aussi d’autres couteaux sur lui-même. Les sourcils du Shifter étaient froncés. Un fou furieux qui avait des crises meurtrières ? Se faisait-il du mal à lui-même ? Il n’avait pas eu le temps de poser sa question que le soldat était déjà parti et un court silence s’était installé. Ils se regardaient et Wade tenta de communiquer.
Kristopher soupira.

‘’Écoute. Je n’ai rien contre toi, mais mords moi et je te jure que cette muselière, tu vas la porter pour l’éternité’

Se levant, il se dirigea ensuite vers le jeune garçon et après quelques secondes, il lui retira cette entrave buccale. Ce n'était pas une menace mais un avertissement, il ne tentait pas de se montrer trop intimidant non plus. Il ne voulait pas lui faire de mal mais il n'hésiterais pas a se défendre au cas ou.

‘’Mon nom est Kristopher Moreau. Appelle-moi seulement Kristopher. Le tien, c’est Wade, non ?’’

Il se passa une main dans ses cheveux. Il allait passer une journée assez longue.

‘’Bon, tu te tiens tranquille, d’accord ? J’ai des rapports à rédiger et j'aimerais que ce soit fait en silence.’’ Kristopher s’installa ensuite au bureau et commença donc à rédiger ses rapports, gardant un œil sur Wade.

_______________________________

avatar
Messages : 113
Age : 19

Identité du personnage.
Points de vie:
100/100  (100/100)
Thylars: 9265
Informations:
Soldat
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Jouer les gardiens, pas mon fort... PV: Wade Dim 19 Juin - 10:44
Wade Nux
Lorsque le soldat qui avait amené Wade ici sortit, Kristopher se leva et décrocha la muselière du garçon. Un sourire se forma le visage du garçon alors que la muselière tombait. C'était ce genre de sourire espiègle et enfantin que Wade avait parfois. Il resta parfaitement calme acquiesçant face à l'avertissement de son nouveau garde. Il acquiesça de nouveau quand il lui fut demandé de confirmer son nom, à ce moment quelque chose le fit tilter, le soldat qui l'avait amené ici n'avait pas donné son nom. L'albinos perdit son sourire assez rapidement.

Kristopher était déjà retourné derrière son bureau, il s'occupait en faisant danser un stylo sur du papier. Wade aimait bien cette métaphore, elle rendait la tâche un peu moins déprimante. Il réalisa rapidement qu'il était planté au milieu de la salle avec une mine légèrement déconfite depuis un moment déjà. Il se glissa en traînant les pieds vers une des fenêtres situées dans le dos de Kristopher. Ce n'était pas dans ses habitudes d'être aussi peu énergique, cependant, il n'avait pas envie d'inquiéter Kristopher avec des mouvements trop brusques. Il se contenta simplement de poser sa tête contre la vitre de regarder à travers cette dernière.

Il faisait sombre, le ciel s'était couvert de nuages grisâtres, des faibles gouttes tombaient. Cette atmosphère morne renforça tout de suite la mollesse de l'humeur de l'albinos. Un silence s'était installé dans la pièce. On entendait que les bruits des respirations et le crissement d'une mine sur une feuille. Ce n'était pas un silence pesant où gênant, non, il était tout à fait naturel, que pouvait bien se dire les deux hommes de toute façon ?

Le tintement des chaînes retentit faiblement. Wade s'était tourné vers Kristopher, appuyant son épaule contre la vitre.

- Et donc, à part mon nom, tes petits papiers, ils te disent quoi sur moi ?

Un sourire venait de se dessiner sur son visage, il n'arrivait déjà plus à cacher sa vraie personnalité, sa familiarité et son ton désinvolte n'aidaient pas non plus à la cacher. D'ailleurs, sa curiosité aussi, il n'avait pas réussi à la cacher correctement. Il voulait savoir ce qu'on avait dit à celui qui était censé le surveiller à son propos, ce qu'il connaissait sur lui et surtout ce que les hautes sphères gardaient cachées. L'adolescent espérait que l'autre ne sache rien sur son passé ou pas grand chose, il pourrait montrer ces cicatrices et inventer de nouvelles histoires à ces dernières, rien que d'y penser, il en trépignait. Au moins, ça l'occuperait.

Cependant, une autre idée lui vint en tête en observant plus en détail le soldat, en particulier ses lèvres. Une idée qui correspondait beaucoup plus à son caractère.

_______________________________

Personnage aux propos déplacés.
Personnage à la sexualité débridée.
Personnage aux gouts sanguinolent.

Joueur à la ramasse.
Grand empereur Waduck.

Empire Waduck:
 
avatar
Masculin Messages : 66
Age : 18
Localisation : InTheTitan
Humeur : "J'ai faim"
Soldat
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Jouer les gardiens, pas mon fort... PV: Wade Jeu 23 Juin - 5:09
Kristopher Moreau
L'avertissement qu'il lui avait fait semblait ne pas le déranger tellement. En fait, c'est comme s'il en était plutôt amusé, avec le sourire qu'il avait sur le visage quelques instants plus tôt. Avait-il le même comportement envers ses supérieurs ? Ce genre de sourire pouvait paraitre insolent, sauf s'il est du genre a sourire pour un rien vingt-quatre heures sur vingt-quatre. Cependant, ce même sourire disparut aussi vite qu'il était apparu. Quelle était la raison de ce changement d'humeur soudain ? Savoir qu'il allait se coltiner quelqu'un d'ennuyant et de silencieux ? Qu'il allait surement avoir de gros ennuis plus tard ? Kristopher ne le savait pas et il pouvait s'en passer de le savoir.

Alors qu'il travaillait sur ses rapports, Wade se traîna vers une des fenêtres du bureau de manière plutôt mollassonne, peu énergique. Là ou son sourire avait exprimer une certaine malice, maintenant, il était aussi actif qu'un escargot. Peu importe, se disait le brun intérieurement, ce n'est pas mon problème. Toujours en travaillant, il gardait un œil sur le jeune albinos. Le temps passait, le ciel s'assombrissait et il entendit des petites gouttelettes d'eau s'écraser contre la fenêtre. Il s'était allumé une chandelle entre-temps, pour mieux voir ce qu'il écrivait, travaillant en silence.

Kristopher leva ensuite son regard neutre et inexpressif sur l'albinos. Ce qu'ils disaient sur lui ? Il le demandait avec son sourire. Il tourna son regard vers ses papiers et lut un moment avant de parler.

''Pas grand-chose. Ils te décrivent comme quelqu'un qui cause des problèmes, qui aime se montrer insolent, voire même, carrément désobéissant aux ordres. Dois-je comprendre quelque chose d'autre dans ce que je lis ? Dois-je en apprendre beaucoup sur toi ?''

_______________________________

avatar
Messages : 113
Age : 19

Identité du personnage.
Points de vie:
100/100  (100/100)
Thylars: 9265
Informations:
Soldat
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Jouer les gardiens, pas mon fort... PV: Wade Dim 3 Juil - 20:06
Wade Nux
Le corps de Wade se mouva soudainement pour attraper une chaise dans un coin de la pièce, cette dernière quitta le sol. L'adolescent la fit valser pour finalement la mettre face à Kristopher avec une certaine violence. Le bruit sourd de la chaise tapant contre le sol raisonna dans toute la pièce. Alors qu'il avait fait ça, Wade avait gardé son sourire scotché à son visage, on aurait dit un sourire de l'ange, mais avec une vraie bouche. Le garçon battait des pupilles assez rapidement pour se donner un côté à la fois enfantin et faire passer un -subtile- message au soldat.

Il avait disposé la chaise de telle façon que le dossier était face à Kristopher. L'adolescent posa ses fesses sur la chaise écartant ses jambes pour que ses pieds viennent s'enrouler autour de ceux du meuble. Il mit ses deux bras sur le haut du dossier de la chaise pour qu'il puisse y poser sa tête. Son expression n'avait pas changé jusqu'à lors. Il cessa cependant de cligner des yeux, préférant plonger son regard écarlate dans celui du soldat. Il laissait ses chaînes pendre et, parfois, elles se permettaient d’émettre un léger tintement.

- Je ne sais pas si tu es de nature curieuse ou pas, mais je peux te proposer un jeu.

Il ne fallait pas être devin pour deviner que le soldat n'avait pas l'air de porter énormément d'attention à la personne qu'était Wade. Ceci dit, s'il lui avait répondu et qu'il lui avait retiré sa muselière tout en connaissant la nature frivole du garçon, il devait bien s'attendre à cette éventualité. L'albinos comptait bien suffisamment attiser l'étincelle de curiosité de Kristopher pour en faire un incroyable brasier.

- Tu me poserais des questions, je te ferai deviner les réponses, bien sûr, ces informations ne seront pas gratuites, j'espère que tu es doué en matière de troc.

Wade se redressa soudainement, trépignant d'impatience sur sa chaise. Ses doigts restaient agrippés au dossier de la chaise. Il s'amusait à se balancer en arrière tout en parlant.

- Tu pourrais savoir par exemple, les raisons qui me poussent à être insolent, voir, le genre de problème que je peux causer. J'ai peut-être même une réponse à cette question : « Pourquoi cet enfant n'est-il pas sous les verrous ? Pourquoi ne le fait-on pas exécuter ? » Qui sait ?

Le garçon décolla ses doigts du dossier de la chaise pour écarter encore un peu sa chemise et dévoiler ses cicatrices, cependant, il continua son regard dans celui de Kristopher.

- Ou alors, les circonstances dans lesquelles mes dents peuvent me servir ? Il y a aussi l'origine de mes cicatrices bien sûr...

Il leva ses mains en l'air et bascula en arrière pour s'étirer, faisant remonter un peu sa chemise dévoilant l'impact de balle au niveau de son flanc. Puis, soudainement, le corps de Wade se projeta en avant, il était presque allongé sur le bureau, son visage n'était qu'à quelques centimètres de celui de Kristopher.

- Oh oui, tu pourrais en apprendre énormément sur moi...

Il termina sa phrase dans un soupir, son souffle allant s'écraser directement sur les lèvres de son gardien. Puis rapidement, il reprit sa position initiale, tout en se désintéressant du soldat, contemplant à la place, ses mains.

- Mais ça, c'est seulement si tu acceptes de jouer avec moi.

La formulation et le ton qu'avait utilisé le garçon étaient si enfantine que ça en devenait dérangeant. Il lança un dernier regard au soldat avant de se remettre à regarder ses ongles comme si, soudainement, des joyaux s'y étaient incrusté.


[HRP : Désolé du temps de réponse, je voulais essayer de nous emmener sur quelque chose d'un peu imprévu :c]

_______________________________

Personnage aux propos déplacés.
Personnage à la sexualité débridée.
Personnage aux gouts sanguinolent.

Joueur à la ramasse.
Grand empereur Waduck.

Empire Waduck:
 
avatar
Masculin Messages : 66
Age : 18
Localisation : InTheTitan
Humeur : "J'ai faim"
Soldat
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Jouer les gardiens, pas mon fort... PV: Wade Mer 6 Juil - 21:28
Kristopher Moreau
Sans aucun avertissement et avec une grande vitesse, Wade tira une chaise et la fit valser avant de la placer devant le bureau du brun, le bruit de la chaise tapant contre le sol résonnant dans la pièce qui était le bureau. Tout en gardant le sourire, Wade s'était assis sur cette même chaise, ses yeux rouges plonger dans les yeux métalliques du Shifter, qui n'avait pas sourciller du tout, continuant d'écrire, gardant néanmoins un œil sur l'albinos. Pourquoi clignait-il autant de fois des yeux ? Étaient-ils secs ? Auquel cas, il devrait aller mettre un peu d'eau dessus, pensait le Shifter, ne comprenant pas le message que l'androgyne envoyait.

Ses battements de cils s'arrêtaient et Kristopher continua tout de même d'écrire, l'écoutant d'une oreille attentive. Un jeu ? Quel jeu ? Pensa le brun. Il avait la nature curieuse oui, mais depuis longtemps qu'il a enfoui cette partie-là de sa personnalité, ne refaisant surface que quand il était seul. La curiosité peut mener à bien des choses. Pour ce jeu, il fallait qu'il pose des questions et Wade lui donnerait un indice, il devra donc deviner les réponses, mais que fallait-il troquer pour avoir ces informations ? Il n'en avait aucune idée, mais il le saurait bien assez tôt, en tout cas.

Tout en trépignant d'impatience et d'explication, son homologue lui expliqua qu'il pourrait savoir pourquoi il est ici, pourquoi est-il insolant, quel serait l'usage de ses dents et... l'origine de ses cicatrices ? Wade leva ses mains et sa chemise en remonta un peu en conséquence, dévoilant un impact de balle au niveau de son flanc et quelques fils rouges... Sans avertissement, le visage de Wade se rapprocha de Kristopher et le Shifter avait levé son visage pour regarder Wade. Il sentait son souffle chaud sur ses lèvres et il aurait juré qu'il était proche de l'embrasser. Le ton qu'il employait était... chaud?

Enfin, comme si de rien ne s'était passé, l'androgyne reprit sa place et se mit a regarder ses ongles comme s'ils avaient capturé son intérêt aussitôt et disait que c'était seulement s'il acceptait de jouer. Maintenant, le ton qu'il employait était comme celui d'un enfant. Changeait-il d'émotions comme ca, sans prévenir, dans le but de plonger dans la confusion les autres pour s'amuser ? Mystère.

Posant son stylo sur le bureau, a coté de ses papiers, il joint ses mains et regarda Wade d'un air toujours neutre, réfléchissant. Il lui rappelait Helena, avec ses cheveux blancs et ses yeux rouges, son coté androgyne qui lui donnait l'air d'une fille aussi bien que d'un garçon n'arrangeât pas son cas. Je n'ai rien à perdre à jouer de toute façon, on est coincé ici ensemble, alors mieux vaut s'amuser pensait le brun.

''Bien. D'accord. Jouons à ce jeu alors.''

Il réfléchit un instant à une question et se préparait mentalement pour ce qui allait suivre. Wade était imprévisible selon ce qu'il voyait et pouvait demander toute sorte de chose, il était donc rusé aussi. Il allait devoir faire travailler son cerveau.

''Pourquoi avoir commis tous ces crimes qui t'ont mené ici, Wade, et que faisais-tu avec tous ces couteaux?''

Kristopher désigna les dit objets tranchants d'un geste de la main.

HRP:
 

_______________________________

avatar
Messages : 113
Age : 19

Identité du personnage.
Points de vie:
100/100  (100/100)
Thylars: 9265
Informations:
Soldat
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Jouer les gardiens, pas mon fort... PV: Wade Lun 25 Juil - 14:22
Wade Nux
Il arriva quelque chose d'assez imprévu au visage de Wade après la question de Kristopher. Ses lèvres s'étirèrent légèrement, sans que l'albinos ne s'en rende compte, il se mit à sourire. Ce n'était pas un de ses grands sourires qu'il avait l'habitude d'exposer, ce n'était qu'un simple sourire en coin extraordinairement sincère. Cette sincérité contrastait totalement son comportement. Tandis que dans ces yeux, une lueur de surprise venait de rayonner. Tout cela ne dura qu'un instant, Wade reprit rapidement ses esprits, le visage étrangement inexpressif.

Il cessa de regarder ses ongles, rapprocha sa chaise du bureau de Kristopher. Il plongea son regard de celui de son garde et pointa un des couteaux avec ses deux mains liées.

- Une démonstration serait plus intéressante. Je peux ?

Ces deux mots avaient été dit très calmement. Les mouvements du garçon étaient assez lents pour prouver au garde qu'il n'avait aucune intention agressive. De plus, il ne quittait pas du regard le soldat. De toute façon, même s'il avait été un expert avec ses couteaux, avec les mains liées, il n'avait aucune chance face à un officier formé pour maîtriser ce genre de trouble-fête. Kristopher disposait d'une infinité de solutions pour maîtriser l'adolescent. Et, c'était quelque chose de beaucoup trop prévisibles de la part d'un détenu et Wade avait prouvé qu'il n'était pas ce genre de personne.

- Si tu me laisses te le montrer, je ne te demanderai rien en échange de ma réponse.

Lentement, il tira un couteau vers lui, le prenant délicatement entre ses mains, il s'enfonça dans le dossier de sa chaise. Les couteaux que Wade possédait n'avaient pas de pointe à proprement parler. Ce n'était que des lames ayant une forme vaguement rectangulaire, les deux côtés de la lame étaient recourbés sur eux-mêmes, ce qui pouvait, à la limite, faire office de pointe, c'était les deux angles au sommet de l'arme.

Le couteau glissa entre les phalanges du garçon jusqu'à la garde, d'un mouvement sec et rapide, Wade fit basculer le couteau entre deux autres phalanges, il reproduisit l'opération plusieurs fois, intensifiant la rapidité.

- Mon père était un lanceur de couteau...

Tout en parlant, il se leva et fit passer le couteau entre les doigts de son autre main, il continua à jongler avec l'arme en reculant légèrement.

- Mais l'âge lui a fait perdre sa dextérité, alors... j'ai récupéré ses couteaux, mais...

Wade lança le couteau en l'air, puis se pencha face à la table en étendant son bras et ses doigts en avant. La lame vint glisser entre ses deux phalanges. Il releva la tête vers Kristopher.

- Nous savons tous deux, qu'avec eux, je ne fais pas que jongler.

L'albinos patienta jusqu'à ce que son gardien attrape le pommeau du couteau pour se rasseoir. Une fois assis, il reprit aussitôt son sourire et son regard à la fois enfantin et malsain.

- Si je répondais à ta première question, il y aurait bien moins de suspens. Patientes encore un peu.


HRP:
 

_______________________________

Personnage aux propos déplacés.
Personnage à la sexualité débridée.
Personnage aux gouts sanguinolent.

Joueur à la ramasse.
Grand empereur Waduck.

Empire Waduck:
 
avatar
Masculin Messages : 66
Age : 18
Localisation : InTheTitan
Humeur : "J'ai faim"
Soldat
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Jouer les gardiens, pas mon fort... PV: Wade Ven 29 Juil - 2:12
Kristopher Moreau
La nature de son sourire changea, étrangement. Tantôt était-il du genre enfantin et énergique, maintenant, il était... véridique. Sincère. Aucune lueur de malice ou autre, simplement un sourire normal. Il eut une autre émotion que Kristopher avait vue dans ses yeux rouges, mais il ne sut lequel tant le moment était vite passé et la confusion du Shifter en fut plus grande quand Wade eut un visage inexpressif, vide d'émotion, comme celui que Kristopher avait l'habitude d'afficher a longueur de journée. Souffrait-il de cette maladie qui pouvait changer le comportement des gens au fil du temps ? Il ne le savait guère.

Tout en le regardant dans ses yeux, l'albinos se rapprocha du brun avec sa chaise et lui demanda s'il voulait une démonstration en pointant l'un de ses nombreux couteaux a l'aspect étrange rectangulaire et dont les pointes ne se limitaient que sur les côtés au bout de la lame. Kristopher acquiesça et joignit silencieusement ses mains, l'observant sans dire un mot. Au moins, il n'aurait rien à demander en échange. Il l'observa et l'écouta avec attention, impressionné avec quel mouvement Wade pouvait faire bouger sa lame. Il devait être très bon et son père aussi, qui selon lui, aurait été un lanceur de couteaux qui aurait perdu du talent au fil de l'âge.

Si les couteaux n'étaient faits que pour jongler, la plupart des criminelles ne seraient que des jongleurs, et des très bons. Wade lança le couteau en l'air et finit entre deux de ses phalanges. Kristopher prit le couteau par le pommeau et l'étendit lentement là ou il se trouvait originellement, clignant lentement des yeux, fixant son regard gris dans les prunelles rubis du prisonnier qui avait repris son sourire d'avant ainsi que ce regard étrange.

'Bien. Je patienterais pour cette question, dans ce cas-la.''

Kristopher craqua son cou légèrement et poussa un petit soupir.

''Ces cicatrices que j'ai vu, sur ton corps. Elles viennent d’où? D'ailleurs, pourquoi est-tu comme ca? Je veux dire... pourquoi souris-tu tout le temps?''

Il s'assit plus confortablement sur sa chaise, écoutant avec attention la réponse que Wade allait donner, ou plutôt l'indice qui lui permettrait de déduire la réponse.

_______________________________

avatar
Messages : 113
Age : 19

Identité du personnage.
Points de vie:
100/100  (100/100)
Thylars: 9265
Informations:
Soldat
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Jouer les gardiens, pas mon fort... PV: Wade Dim 31 Juil - 16:32
Wade Nux
Wade se mit à ricaner, il surjoua le tout en serrant ses jambes et un mettant sa main devant sa bouche, tout en ricanant de manière plus aigue encore.

- Tes questions sont de plus en plus amusantes...

Alors qu'il détournait un peu le regard imitant une caricature de pucelle rougissante, ses deux mains vinrent soudainement agripper le col de sa chemise et d'un geste sec, les derniers boutons du vêtement furent arrachés. Il fit lentement onduler ses épaules pour que sa chemise tombe jusqu'à ses coudes, dévoilant sa peau lacérée. Il soupira de satisfaction puis jeta un rapide coup d’œil à son corps.

- Mes cicatrices sont pleines d'histoires ! Ça va être amusant !

Cette jovialité malsaine ne quittait plus Wade, son entrain avait un aspect effrayant, il n'arrivait plus à tenir en place et ricaner à tout bout de champ.

- Je ne sais pas si tu es au courant, mais les rescapés du mur Maria n'ont pas eu beaucoup de chance après les attaques de titans : famine, surpopulation, tout ça. Pour subvenir à ses besoins, il ne faut surtout pas s'encombrer de notion comme le bien ou le mal ! Pourtant, il y règne un certain esprit communautaire, tout le monde se connaît pour mieux se poignarder ! Et tu sais qui sont les pires ?

Il se pencha vers la table, regardant autour de lui comme s'il ne voulait pas que le mobilier l'entende. Ses lèvres s'entrouvrirent pour laisser passer quelques mots dans un chuchotement.

- Les enfants !

Tout à coup, il se projeta en arrière.

- Pour nous, tout ça n'était qu'un grand jeu ! Plusieurs groupes s'étaient formés, avec des enfants de n'importe quels âges. Le plus souvent, on s'amusait à voler des choses, embêter les membres de la garnison près des murs, ce genre de chose. Mais parfois...

Une main passa sur ses cicatrices.

- Il nous arrivait de rencontrer d'autres groupes, avec qui on ne s'entendait pas. C'est à ce moment que j'ai appris à faire plus que jongler avec des couteaux.

Ses doigts redessinèrent une cicatrice allant de son nombril à ses premières côtes.

- Mais, ce que je préférais là-bas, c'était les combats illégaux.

Wade bondit de sa chaise levant les bras au ciel.

- Que c'est plaisant de sentir la cruauté, la peur, la douleur d'un adversaire ! Ce que je préférais, c'était sentir le sang coulait le long de mon torse, j'étais comme transcendé, encore plus vivant que d'habitude ! Mais...

Il prit aussitôt une mine faussement coupable, détournant le regard, rougissant presque.

- Je crois que la douleur me fait beaucoup d'effet...

Un sourire innocent s'inscrit sur son visage et il se mit à ricaner. Pour le coup, il avait dit la vérité, la douleur le rendait absolument fou, d'ailleurs, il allait se servir de ça à présent. Il prit une mine encore plus malicieuse.

- D'ailleurs... Mon dernier « partenaire » l'a bien compris.

Lentement, il se tourna pour montrer son dos lacéré par les coups de fouet des membres de la Brigade Spéciale. Wade craignait simplement une chose, certaines blessures avaient été faîte avec les lames d'un équipement tridimensionnel, il espérait que Kristopher ne le devinerait pas, il n'avait pas très envie répondre à ce genre de question. Il finit par se retourner, souriant.

- Je t'ai raconté les histoires les plus intéressantes, mais, tu peux toujours imaginer le reste...

Il avait prononcé cette dernière phrase avec une pointe de luxure, il devait se l'avouer.

- Ta deuxième question, concernait mon sourire non ? Je ne vois pas pourquoi tu t'étonnes ? Sourire à la vie, c'est la narguer, lui montrer qu'on profite de ce qu'elle voudrait garder pour elle, qu'on la croque ! Cependant, je me demande une chose...

Soudainement, Wade sauta sur le bureau de Kristopher, en un instant, il était assis, les jambes écartées dans le vide et le visage à trois phalanges de celui du brun. Il ne souriait plus, son regard était vide, son visage avait soudainement repris cette teinte inexpressive.

- Toi, Kristopher Moreau, pourquoi est-ce que tu ne souris pas ? Tu vaux mieux que ces visages aux sourires bête ? Tu vie ne te plaît pas ? Parce que tu es malheureux ? Pourquoi tu ne souris pas, Kristopher ?

_______________________________

Personnage aux propos déplacés.
Personnage à la sexualité débridée.
Personnage aux gouts sanguinolent.

Joueur à la ramasse.
Grand empereur Waduck.

Empire Waduck:
 
avatar
Masculin Messages : 66
Age : 18
Localisation : InTheTitan
Humeur : "J'ai faim"
Soldat
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Jouer les gardiens, pas mon fort... PV: Wade Lun 1 Aoû - 5:02
Kristopher Moreau
Encore une fois, la réaction de son prisonnier surprit Kristopher, haussant légèrement les sourcils en guise de réactions. Ses questions, amusantes ? En quoi l'étaient-ils ? Il ne pouvait le savoir puisqu'il n'était pas à l'intérieur de la caboche de son prisonnier, mais il ne tarderait pas néanmoins a savoir la réponse a sa question. La manière dont il détournait le regard d'ailleurs rappelait au brun les jeunes filles dans ses livres, qui étaient gênées en présence de beaux hommes. Wade était surement juste en train de se moquer de lui.

Soudainement, il retira sa chemise avec un simple geste et la fit tomber en jouant un peu de ses épaules... et vit son corps lacéré de cicatrices, certaines petites, d'autres... 'moyenne'. Si le corps pouvait parler, le sien et celui de Wade dirait beaucoup de choses sur ces cicatrices, il en était sur, vu qu'il était d'accord avec lui sur un point, chaque cicatrice a une histoire derrière elle, mais pas forcément amusante aux yeux des autres. Pour Wade, en tout cas, ça l'était, vu la joie qui s'irradiait de lui.

Il le savait qu'après les événements du Mur Maria, il y eut des émeutes, des bagarres, des vols, et même des meurtres. Tout ça pour quoi ? Pour vivre un jour de plus, pour vivre un satané jour de plus dans ce monde sans logique. Tuer pour vivre augmenter les risques de se faire tuer soi-même. De souffrir. Il resta impassible quand Wade lui dit que de tout ce peuple, peu après l'effondrement du Mur Maria, les enfants étaient les pires. Parce que ce n'étaient qu'un jeu pour eux tous, un simple jeu, construit sur des cadavres, des Titans et des débris. Eux même tuaient d'autres enfants, tout simplement parce qu'ils ne s'entendaient pas. L'être humain est une bête, un tueur, pensait Kristopher, c'est-ce que nous sommes tous.

Plus il parlait de ce qu'il ressentait, plus la joie se faisait sentir, dans sa voix comme dans sa gestuelle. La manière dont il tuait, combattait ses adversaires, sentir leurs émotions, tout lui plaisait, tout cela le rendait plus... vivant. Même la douleur, selon ses dires, lui faisait de l'effet. Kristopher connaissait des méthodes de tortures, vu qu'il en avait fait les frais, peu plaisantes et il se demandait intérieurement si Wade aimerait qu'il soit un souffre-douleur. Non pas qu'il planifiait de le faire, mais... son autre lui... Il entendait des voix. De méchantes voix disant des mots méchants.

Wade se retourna, dévoilant de nouvelles cicatrices, faites par ce qui semblait être des fouets, mais certaines étaient trop profondes et graves pour que cela soit était fait par des fouets. Il ne jugeait pas utile de poser la question sur leurs origines. Lorsqu'il dit qu'il pourrait imaginer le reste, Kristopher ressentit cette fois une légère vague de chaleur dans tout son corps, vu le ton qu'employait Wade. Peut-être était ce dû au fait... qu'il avait envie d'Helena ? À étudier.

Il répondit à sa deuxième question ensuite, en disant simplement que s'il souriait tout le temps, c'était simplement pour narguer la vie, la provoquer, lui prendre ce qu'elle garde jalousement et croquer dedans.

Kristopher resta tout aussi impassible quand Wade se penchait vers lui, prés de son visage, et qu'il demanda pourquoi le Shifter ne souriait pas, ayant échangé une nouvelle fois son expression pour un visage inexpressif. Doucement, le brun se pencha un peu plus vers le visage de Wade, son visage et ses lèvres ne se trouvant qu'a quelques centimètres des siens. Ses yeux gris ne manifestaient aucune émotion.

''Je ne souris pas, parce que...''

Il approcha ensuite sa bouche de l'oreille de l'albinos et susurra, d'une voix presque froide et indifférente.

''Je n'ai jamais été doué pour montrer mes sentiments''

Il se retira ensuite, se rasseyant plus confortablement sur la chaise de son bureau.

''Tu t'attendais à quelle sorte de réponse, Wade? Que j'ai vécu une tragédie ? Nous avons tous vécu une tragédie de toute façon, n'est-ce pas ? Minime, moyen, grande. Les Bataillons vivent ca au quotidien. Chaque expédition, chaque mission, des morts par dizaines. Je ne sais pas pour les autres corps d'armée, pour les autres personnes du peuple, ni pour nos généraux, ni pour les nobles. Chacun a une raison de sourire ou de ne pas sourire. La mienne... est que je n'ai jamais été doué pour montrer mes sentiments.''


Il soupira silencieusement et ferma les yeux, écoutant le bruit de la pluie s'écrasant contre la fenêtre du bureau, illuminé par quelques chandelles.

'Tu as d'autres questions, Wade? Ou je peux continuer à en poser ?''

_______________________________

avatar
Messages : 113
Age : 19

Identité du personnage.
Points de vie:
100/100  (100/100)
Thylars: 9265
Informations:
Soldat
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Jouer les gardiens, pas mon fort... PV: Wade Mer 3 Aoû - 1:02
Wade Nux
La réponse de Kristopher avait laissé à Wade une impression étrange. Quelque chose d’inachevé. « C'est tout ? ». Ces mots valsaient dans son crâne, il était comme déçu par cette réponse. C'était trop banal. Le garçon se sentit comme oppressé par ce qui semblait être la simplicité de cette réponse. Ses yeux continuaient de fixer ceux de son interlocuteur. Son corps bougea instinctivement, son bassin s'éloigna un peu plus du bord du bureau, ses jambes vinrent se poser sur ce dernier et ses bras se placèrent entre ses jambes. Cependant, son regard ne changea pas. Sur aucun point.

Cela faisait déjà quelques instants que Kristopher attendait une réponse. Soudainement, l'albinos baissa les yeux, soufflant du nez. Il leva la tête vers le plafond et tout en étirant le haut de son corps, il se mit à sourire et ricaner.

- C'est cruel de me demander ça Kristopher...

Il ponctua sa phrase d'un petit rire amusé. Puis replongea son regard dans celui du garde, avec un air narquois sur le visage. Il était passé à une nouvelle forme de provocation, il ne faisait plus de petites manières destinées à séduire le soldat. Là, il avait décidé de chercher la petite bête. Si Kristopher n'arrivait pas à montrer ses sentiments avec son visage, peut-être y arriverait-il par ses actes ? Au fond, Wade n'était pas si mauvais, il se sentait vraiment investit de cette mission qu'était de briser la carapace du soldat.

Pas seulement la briser, il voulait s'y immiscer pour pousser le brun au regard hagard dans ses derniers retranchements, le pousser à la violence. Et, l'albinos ne pouvait se le cacher, parler de douleur avait réveillé un désir bien plus ardent que celui de la simple chair. Il voulait sentir la colère de son tortionnaire, il voulait reproduire ce qu'il avait vécu dans les geôles des brigades spéciales, mettre à l'épreuve celui qu'il était à présent. Bien sûr, il doutait que quelqu'un comme Kristopher puisse répondre à ses attentes, mais le temps d'une journée, il ferait un bon jouet.

- ... Alors que tes paroles m'intriguent tant... De plus, je n'ai le droit de te demander qu'une seule chose par question, souviens-toi.

Pour commencer, Wade devait rappeler à Kristopher le rapport de supériorité entre eux. Ainsi, il tendit ses bras à son tortionnaire tout en parlant avec toute l'innocence qu'il était capable d'exprimer.

- Sinon, tu ne pourrais pas me rendre un petit service et me retirer ça ? Je n'aime pas beaucoup sentir le métal contre ma peau...

_______________________________

Personnage aux propos déplacés.
Personnage à la sexualité débridée.
Personnage aux gouts sanguinolent.

Joueur à la ramasse.
Grand empereur Waduck.

Empire Waduck:
 
avatar
Masculin Messages : 66
Age : 18
Localisation : InTheTitan
Humeur : "J'ai faim"
Soldat
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Jouer les gardiens, pas mon fort... PV: Wade Mer 3 Aoû - 4:09
Kristopher Moreau
Wade semblait toujours attendre une réponse, malgré le fait que Kristopher ait répondu a sa question de manière indirecte. Cependant, pourquoi irait-il confier l'histoire de sa vie a un parfait inconnu, qui plus est prisonnier et qui, sans vouloir offenser l'albinos juste devant lui, ne semblait pas avoir une bonne santé mentale ? Qui plus est... qui irait le croire ? Même si on le croyait, on lui demanderait comme il se serait sorti de là et il n'avait pas de réponse a ça, sauf révéler carrément qu'il est un cas comme Eren Jaeger.

Le jeune androgyne bougea pour mieux s'installer, posant ses bras entre ses jambes, sans pour autant lâcher son interlocuteur de son regard. Espérait-il le rendre mal à l'aise ou quelque chose dans le genre ? Il en faudrait beaucoup plus, dans ce cas, pour le rendre comme ça. Sauf si on plaçait le brun dans une cage ou un endroit fermé où il aurait aucune chance de sortir. La panique viendrait lentement, mais surement.

Enfin Wade se mit a sourire et a ricaner, disant que c'était cruel de demander ça. Cruauté que de ne pas satisfaire sa curiosité. Il eut un air mauvais au visage, comme déterminé ou s'il avait une quelconque idée en tête. Ses paroles étaient donc intrigantes à ses yeux. Il ne savait pas qu'il pouvait susciter autant de curiosité avec seulement sa personne. C'était d'un air innocent d'ailleurs que l'albinos demandait à son gardien s'il pouvait retirer ses menottes.

Il réfléchissait un moment, en silence, distrait. Il prit sa décision. Il ouvrit le tiroir de son bureau et en sortit une vieille clé avant de la passer dans les serrures de ses menottes, libérant Wade de ses entraves et reposa sa clé ensuite dans le même tiroir, tiroir qui était rempli de paperasses, de dossier et de livres. Il posa la clé entre deux livres, dans un coin.

''Tiens, voilà. Apprécie ta liberté, de toute façon, je suis sûr que tu aurais trouvé un moyen de te libérer pareille, n'est-ce pas ? Je ne sais pas pourquoi, mais je sentais que d'une manière ou d'une autre, tu te serais libérée.''

Il n'avait pas dit cela d'un ton qui se voulait méchant, même si son éternel ton inexpressif n'arrangeait guère la chose.

''Bon. Cela te tente-t-il de continuer ce petit jeu ? Sauf si tu veux jouer à des cartes ?''

Il ne dirait rien s'il voulait récupérer ses couteaux, qu'ils les récupèrent. Ce n'était pas de ses affaires, tant que celui-ci n'allait pas l'attaquer. Auquel cas, il répliquerait avec quelques coups. Coups qui n'étaient pas doux.

HRP:
 

_______________________________

avatar
Messages : 113
Age : 19

Identité du personnage.
Points de vie:
100/100  (100/100)
Thylars: 9265
Informations:
Soldat
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Jouer les gardiens, pas mon fort... PV: Wade Mar 9 Aoû - 14:44
Wade Nux
Décidément Kristopher ne cessait de surprendre Wade, qui encore une fois avait cette expression mêlant surprise et stupidité. Le hasard avait fait rencontré à Wade une personne encore plus imprévisible que lui, chose qu'il n'était pas habitué à vivre. C'était un véritable choc, à chacune de ses actions le brun démontrait à l'adolescence à quel point il le surpassait en tout point. Les yeux rouges du garçon s'étaient écarquillés à l'instant où le tintement sonnant sa libération avait raisonné. Sa bouche s'était entrouverte d'incompréhension. Encore plus quand Kristopher lui annonça qu'il s'attendait à ce que Wade trouve un moyen de se libérer.

L'adolescent était à deux doigts d'admettre qu'il était tombé sur plus imprévisible et d'une certaine façon, plus fort que lui. Le garde déstabilisait complètement le garçon, par ce visage inexpressif, ce comportement incompréhensible, et pourtant, il semblait être l'homme le plus saint d'esprit que l'albinos ait jamais pu rencontrer. Lorsque Kristoper annonça à Wade qu'il se doutait que ce dernier ait réussi à se libérer tôt ou tard, l'albinos sentit la panique monter en lui. Dans un coin de sa tête, une voix lui criait d'attraper un de ces couteaux et de trancher la gorge de ce fichu brun, malgré ça, il garda son calme. Wade ne pouvait se permettre de perdre à son propre jeu. Il arbora de nouveau son grand sourire dévoilant ses dents.

- Tu n'as pas tort, cependant, je n'aime pas tellement faire les choses seuls, à deux, c'est tellement plus amusant.

La phrase fut dite avec ce petit ton aguicheur qui allait si bien au garçon. Il revenait sur sa décision prise un peu plus tôt, son adversaire le surestimait ? Qu'à cela ne tienne, il allait lui montrer de quoi il était vraiment capable.

Après sa dernière phrase, le jeune homme s'étira en levant ses deux bras et en poussant un soupire de satisfaction, profitant de sa nouvelle liberté. Il saisit deux couteaux le plus naturellement du monde et commença à jongler avec, faisant glisser les lames entre ses mains. Il fit mine d'écouter les nouvelles paroles de Kristopher d'une mine distraite. Il le laissa d'ailleurs patienter un peu avant de lui donner une réponse. Il attendit que ses couteaux retombent, il les saisit tout deux au vol avec chacune de ses mains, puis il releva la tête pour planter son regard qui pétillait de malice dans celui du brun.

- Je te laisse choisir.

Il relança ses couteaux en l'air, puis se pencha en arrière, cambrant son dos pour l'étirer, tout en faisant basculer sa tête en arrière, soupirant de bonheur une fois encore. Ses mains vinrent se placer dans son dos. Ses couteaux se plantèrent soudainement dans le bois du bureau à côté de chacune de ses cuisses. L'une se paya même le luxe d'abîmer encore un peu plus le vêtement du garçon.

- Même si, je dois bien l'avouer...

Il se rapprocha de Kristopher, tout en recouvrant soudainement ses épaules de sa chemise.

- Nos questions commencent à vraiment m'amuser...

Il passa sa langue sur ses lèvres, et y laissa passer un petit rire cristallin.

_______________________________

Personnage aux propos déplacés.
Personnage à la sexualité débridée.
Personnage aux gouts sanguinolent.

Joueur à la ramasse.
Grand empereur Waduck.

Empire Waduck:
 
avatar
Masculin Messages : 66
Age : 18
Localisation : InTheTitan
Humeur : "J'ai faim"
Soldat
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Jouer les gardiens, pas mon fort... PV: Wade Mer 10 Aoû - 2:57
Kristopher Moreau
Décidément, il devait être un vrai phénomène pour l'albinos s'il avait autant de surprise dans son regard et son visage. Faisait-il le contraire de ce que l'albinos avait prévu ? S'il avait prévu quelque chose, quelle était donc cette chose ? Mystère et il ne le saura probablement jamais. Les chaînes étaient tombés a terre et Wade était libéré de ses menottes a présent. Seul compte ce qu'il allait faire a présent. Dans ses yeux rouges, il pouvait deviner que Wade avait les pensées en ébullition, qu'il essayait de trouver quelque chose, mais quoi donc ? De trouver un moyen de se libérer du garde a présent ?

Il retrouva néanmoins le sourire, encore une fois, ayant remplacé son visage si surpris et a la bouche entrouverte pour ce même sourire si enfantin, malsain et étrange, montrant ses dents blanches. Un si beau sourire. Kristopher surprit son autre lui dire intérieurement que si le garçon aimait tant sourire, il pourrait lui en tailler un au visage, jusqu’à ses oreilles. Il éloigna cette pensée des autres pensées saines. Il ne devait pas le laisser sortir. La vue de ces chaînes avait, depuis tout à l'heure, réveillé en lui quelques mauvais souvenirs.

Une fois de plus, une vague de chaleur se propagea dans le corps du Shifter quand il entendit le ton de la voix de l'albinos. Chaleur qui lui donnait des envies... particuliers. Heureusement que son corps n'ordonnait pas a 'quelqu'un' de lever son drapeau. Kristopher reprit calme néanmoins, une fois de plus, laissant l'albinos jouer avec ses couteaux. Une telle agilité et habileté a manié ses lames. Il lança ses lames dans les airs et les attrapa une fois de plus, plantant son regard rouge dans le gris de Kristopher, disant qu'il pouvait choisir.

Il relança ses couteaux en l'air, cambra son dos et soupira de plaisir avant qu'ils n'atterrissent sur le bois du bureau, l'un d'eux ayant même coupé un des vêtements du garçon. Étrangement, la vue des couteaux, a présent, lui instillait une certaine peur au fond de lui, même si son visage et ses yeux étaient toujours inexpressifs.

''Les questions t'amusent, hein...? Alors, je vais t'en poser une dernière. ''


Il attrape soudainement Wade par le col de son vêtement et sans avertissement, il l'attira contre lui, faisant tomber une bougie du bureau qui atterrit sur le sol pierreux de la salle, la flamme s'éteignant. Il posa Wade sur ses genoux, une des mains du Shifter se dirigeant sur les fesses de Wade, l'autre se posant sur sa hanche. Le visage du brun était très proche de celui de l'androgyne, ses lèvres encore plus, son front contre le sien. Lentement, il murmura à son oreille, d'une voix un peu froide, qui semblait ne pas appartenir a la sienne. Elle avait quelque chose de différente.

''Pourquoi tu n'as pas écouté cette voix qui te disait de me tuer, Wade, hmm?''

Clairement, quelque chose ne tournait pas rond. Il semblerait... que quelqu'un soit réveiller. Quelqu'un qui se terrait au fond de Kristopher. Quelqu'un qui était violent. Dangereux.

_______________________________

avatar
Messages : 113
Age : 19

Identité du personnage.
Points de vie:
100/100  (100/100)
Thylars: 9265
Informations:
Soldat
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Jouer les gardiens, pas mon fort... PV: Wade Ven 19 Aoû - 17:51
Wade Nux
«  Les questions t'amusent, hein...? Alors, je vais t'en poser une dernière. »


Après cette phrase, tout se passa très vite. Le corps de Wade fut tiré vers celui de Kristopher, pourtant, dans le feu de l'action, l'albinos parvint à attraper un de ses couteaux, qui se replia sur lui-même pour pouvoir être caché plus facilement dans la paume du garçon. Ce dernier serra ses poings tandis que les mains du brun se posaient sur son postérieur et sa hanche. Une chaleur folle enveloppa le garçon, son regard se perdit l'espace d'un instant. Cependant, il fut très vite rappelé à l'ordre par le souffle de Kristopher dû à la proximité de leurs visages.

Les fronts des deux hommes se touchèrent, les yeux de l'albinos se perdaient dans les ténèbres de ceux du brun. Il y avait à peine un centimètre d'écart entre leurs lèvres. Wade craqua totalement, son appétit sexuel avait été beaucoup trop stimulé, il lui fallait satisfaire cette irrésistible envie. Un grand sourire se dessina sur son visage angélique du garçon, dans ses yeux, s'éveilla une lueur avide. Quant à son corps, il se rapprocha encore un peu plus de celui de Kristopher, l'albinos se tortillait d'une telle façon qu'il ne faisait aucun doute qu'il était devenu esclave de ses désirs.


« Pourquoi tu n'as pas écouté cette voix qui te disait de me tuer, Wade, hmm? »


Le ton froid qui résonna à son oreille remua les entrailles du garçon, sous la surprise, il inspira subitement un peu plus fort. De plus, cette invitation à l'assassinat avait accentué le garçon l'''appétit'' de l'albinos. À son tour, le garçon s'en alla chuchoter à l'oreille de son interlocuteur. Il en profita pour effleurer avec ses lèvres humides, celles du garde. Son autre main vint se poser contre la poitrine du brun, il ne put empêcher ses doigts de la dessiner, ne serait-ce que vaguement.

- Parce que, tu es beaucoup plus amusant vivant... Kristopher...

Il termina sa phrase en mordillant le lobe du garde, laissant échapper quelques bruits de succion. Son corps se colla encore un peu à celui de Kristopher, si bien que ses cheveux blancs se mêlèrent avec la chevelure brune de l'autre. Sa main passa de la poitrine au flanc du garde, tandis que son autre main s'approcha du ventre de ce dernier.

- Cependant...

*Click*


- Je reconnais que de sentir ton sang chaud, ne me déplaît pas tant que ça...

Le bruit qui avait précédé sa dernière phrase était celui de sa lame qui venait tout juste de se déplier. La lame effleura doucement la base de la cage thoracique de Kristopher.

- Dis-moi ce que je dois faire.

Souffla-t-il juste avant de passer sa langue tout près de l'oreille du brun.

_______________________________

Personnage aux propos déplacés.
Personnage à la sexualité débridée.
Personnage aux gouts sanguinolent.

Joueur à la ramasse.
Grand empereur Waduck.

Empire Waduck:
 
avatar
Masculin Messages : 66
Age : 18
Localisation : InTheTitan
Humeur : "J'ai faim"
Soldat
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Jouer les gardiens, pas mon fort... PV: Wade Ven 19 Aoû - 21:29
Kristopher Moreau
Ce regard irisé si avide et si malsain, Kristopher le sentait brûler d'un feu ardent, d'un désir passionné, d'une soif qu'il fallait étancher. Cette soif, le brun la connaissait. Il avait eu le même regard, la nuit où il avait perdu sa première fois, la nuit où il a regardé dans les yeux rouge rubis d'Helena, de son amante d'un soir. Le corps de l'albinos devant lui, qui était contre le sien, semblait s'être embrasé d'une chaleur folle, plus chaude que la normale, même si les vêtements qu'ils portaient recouvraient sa peau pale. Il le sentait se rapprocher encore plus de lui.

Le Shifter n'était pas lui-même. Non, il ne l'était pas du tout. Que faisait-il ? Pourquoi l'avait-il attiré comme ça, corps contre corps, prés de lui ? Personne ne le saurait jamais, surement, mais il n'était guère urgent de vouloir trouver une réponse à cette question. Du moins, pour Wade en tout cas, celui-ci avait une autre intention en tête. Même sa voix froide semblait lui avoir fait un tout autre effet que de l'effrayer. Le désir était donc trop important, chez l'albinos. Tant mieux. Sa garde en allait être affectée.

En sentant ses fines lèvres contre les siennes, le brun eut une image rapide de la femme albinos en tête, collée contre lui, dans un lit chaud, mais elle fut rapidement remplacée par celui de Wade, qui était cette fois collée contre le brun, sur la chaise et le bureau, poussant des gémissements de plaisir. Une imagination fertile pouvait entraîner des choses, surtout pour quelqu'un qui lit beaucoup. Heureusement, il maintenait son calme, son pantalon n'affichait aucune bosse. La main de son interlocuteur s'était posée sur sa poitrine et s'était mis à la dessiner et il murmura.

Il était donc plus amusant vivant, hein. Ses paroles lui rappelaient Syther, qui fit de lui l'objet de sa vengeance en le mutilant et en le torturant pendant de nombreuses années, et de bien des manières. Ses pensées furent interrompues en sentant Wade suçoter le lobe de son oreille, mais encore une fois, aucune réaction venant de sa part qui montrait qu'il avait du plaisir, même s'il en avait en ce moment, du plaisir. Puis il entendit un clic et sentit le contact d'un objet sur sa poitrine. Un couteau. Il ne l'avait pas lâché du regard.

Ce qu'il devait faire. C'était simple. La main qui le tenait par la hanche fit mine de caresser, ne relâchant pas son postérieur de son autre main. Puis, il caressa son ventre a travers le tissu de son vêtement, lentement. Enfin, il prit le couteau par la lame, fermement, mais gentiment.

''Ce serait dommage que ça se finisse en bain de sang, n'est-ce pas, Wade?'' Dit-il d'une voix sans émotion. Son regard s'était assombri en prononçant 'bain de sang' un court instant. Si jamais il lui faisait une coupure et qu'il voyait ce qu'il était... il n'hésiterait pas et ferait passer ça pour un incident. Cela serait facile, pour quelqu'un de son type.

''Laisse moi faire un petit instant.''

Soudainement, en deux-temps trois mouvements, il retourna le couteau contre Wade mais ne le blessa point. En fait, il avait utilisé l'une des pointes de la lame pour lever le couteau le long de sa chemise, la déchirant, le morceau de tissu qui fut autrefois son vêtement tombant au sol, dévoilant le torse nu de Wade. Il laissa le couteau tomber a terre et parcourait ce corps androgyne avec ses mains, l'admirait un moment, dont la peau était douce. Kristopher plongea son regard une nouvelle fois dans celui de Wade et rapprocha ses lèvres des siennes une nouvelle fois, les effleurant.

Il allongea ensuite gentiment Wade sur le bureau après s'en être débarrassé des objets dessus, le reste de ses couteaux inclus, les faisant tomber a terre, ainsi que les chandelles. Aucune chance qu'ils brûlent puisque le sol était fait en pierre. D'une main, il maintenant les deux poignets de l'albinos au-dessus de sa tête, les serrant fermement et son autre main était en train de caresser son torse a la peau si pale. Kristopher le regardait toujours dans les yeux, silencieux un moment et il rapprocha son visage une nouvelle fois du sien. Décidément, ce Kristopher aimait jouer avec ses... 'proies'.

''Comment te sens tu, Wade?''

_______________________________

avatar
Messages : 113
Age : 19

Identité du personnage.
Points de vie:
100/100  (100/100)
Thylars: 9265
Informations:
Soldat
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Jouer les gardiens, pas mon fort... PV: Wade
Contenu sponsorisé
Jouer les gardiens, pas mon fort... PV: Wade
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Amical/2000pts] Tyranide semi-classique V6
» Grand Jeu : Fort Boyard vous ouvre ses portes (Février-mai 2011)
» Le plus fort c'est mon père
» Pays du monde ayant participé à Fort Boyard
» SoulCalibur IV

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Attack on Titan - Shingeki no Kyojin :: QG du Bataillon d'Exploration :: Bureaux-
Sauter vers: