AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|
MessageSujet: Levi Ackerman. Lun 24 Aoû - 3:08
Levi Ackerman

 
Levi Ackerman
« Les lames ne sont faîtes que pour couper la nuque des titans… Rien d'autre. Alors foutez-moi la paix et laisse-moi utiliser la posture que je trouve confortable. »

 
Nom: Ackerman. Nom qu'il a bien souvent considéré comme inutile.
Prénom : Levi
Date et lieu de naissance : Un 25 décembre, dans la ville souterraine.
Âge : Il semble avoir entre 30 et 35 balais. Combien exactement ? On ne le sait pas vraiment.
Sexe : Masculin. Ça se voit, non ?
Groupe : Bataillon d’Exploration.
Métier (grade si militaire) : Caporal-chef du Bataillon d’Exploration et chef de l’escouade d’opération spéciale.
Famille : Mère - Kuchel Ackerman, décédée ;
Oncle - Kenny Ackerman, vivant.
Père inconnu, comme tout le reste de sa famille.
 
_____

Pouvoir et arme : Levi, en tant que soldat et membre du Bataillon d’Exploration, est presque tout le temps revêtu de son équipement tridimensionnel. Il a la réputation d’être le soldat le plus fort que l’humanité n’ai jamais connue, certainement grâce à sa constante maîtrise de soi-même en conditions stressantes et dangereuses, ainsi que son style de combat très original et personnel, qui est loin d’être celui enseigné et appris aux Brigades d’Entraînements. Il sait également très bien manier le couteau que ce soit pour se défendre ou attaquer. Avec l’uniforme tridimensionnel, ou en civil, il a pour habitude d'être toujours armé de plusieurs poignards, disposés et cachés un peu partout dans ses vêtements. Habitude qui ne le quittera certainement jamais.

Description physique.

  Levi Ackerman n’est vraiment pas grand. Le jeune homme mesure tout juste un mètre soixante, et lorsqu’il se bat avec des humains, il a souvent le droit à des insultes par rapport à sa petite taille. Mais ne vous y fiez pas : il est incroyablement fort malgré sa hauteur. Levi pèse environ 65kilos, mais vu tous les efforts physiques qu’il fait chaque jour rien que pour s’entraîner, je suis certaine de pouvoir vous assurer que parmi ces 65kilos, il n’y a pas un gramme de graisse. C’est qu’il est fait tout en muscle, notre nabot.

Ses cheveux noirs de jais, rasés sur les côtés et l’arrière du crâne de façon « undercut », comme beaucoup de soldats, sont toujours propres et ne seront que très rarement en bataille. Cette coupe simple mais que le jeune homme porte bien, entoure son visage, très peu expressif. Effectivement, le visage de Levi ne change quasiment jamais d’expression : il a toujours cet air blasé et ne sourit pas. Je me demande même si quelqu’un l’a déjà vu sourire.  Le soldat ne laisse quasiment jamais paraître ses sentiments ou son état d’esprit, il a toujours la même expression.

La couleur de ses cheveux fait d'ailleurs fort contraste avec la pâleur inquiétante de sa peau. Ayant grandit dans les souterrains et sans réelle lumière, notre jeune homme est beaucoup plus pâlot que la norme.

Des cernes noirs et marqués soulignent son regard glacé et ses yeux bleus-gris. En général, Levi ne dort pas plus de 4h par nuit, lorsqu’il n’est pas victime d’insomnies.

Le caporal-chef est très propre sur lui. Il ne supporte pas la crasse et connaît certainement toutes les astuces possibles pour réduire les effets d’une tâche que vous aurez sur vos vêtements. Ses cheveux sont toujours propres et coiffés, ses ongles coupés et propres, ses vêtements semblent être comme neuf lorsqu’ils n’ont pas été trop usés ou abîmés par des combats… il déteste vraiment la saleté, vous vous en rendrez certainement compte si vous le rencontrer.

Peu importe sa tenue, Ackerman porte quasiment tout le temps un foulard blanc autour de son cou.

Lorsqu’il est en mission, Levi porte toujours une cape verte par-dessus son uniforme et son équipement 3D. Au dos de cette cape sont visibles les ailes de la liberté, emblème du Bataillon d’Exploration. Quand le jeune homme ne porte pas son équipement tridimensionnel et l’uniforme qui va avec, il est habillé plutôt sobrement : une chemise blanche, dont il aura remonté les manches jusqu’aux coudes, certainement pour ne pas les salir. Un pantalon noir, des bottes noires, et le tour est joué, hein. Pourquoi s’emmerder à s’habiller comme un sapin de Noël quand on peut être très bien avec des couleurs sobres.

Lorsqu'il a besoin de s’habiller un peu plus classe, monsieur Ackerman ajoute simplement une veste de costume noire par-dessus sa tenue habituelle. Voilà, tout est dit.

Ah non. J’ai oublié de vous préciser la tenue de ménage. Eeeh ouais, parce que le ménage fait partie intégrante de la vie quotidienne de notre cher Levi. Il ne serait pas un maniaque, sinon.

Donc, lorsque le mood ménage est activé, le jeune homme porte une sorte de fichue blanc sur la tête. Un foulard recouvrant sa bouche et son nez est toujours présent, parce qu’il ne veut pas avaler ou respirer la saleté qu’il nettoie, hein, c’est pas le but du ménage après tout. Il porte également un tablier blanc recouvrant son torse et une bonne partie de ses jambes, histoire de ne pas salir sa chemise et son pantalon, m’voyez.

Voilà, niveau tenues de Levi, c’est réglé. On en aura vite fait le tour.

D’ailleurs, on aura vite fait le tour de son apparence tout court. Je pense que tout ce qu’il y avait à dire a été dit,  non ? Hop, on passe au caractère maintenant.

 
Caractère
Notre cher Levi a un caractère difficile à cerner, quand on ne le connaît pas. Même en le connaissant, d’ailleurs.

Comme dit précédemment, le caporal-chef semble ne plus rien ressentir. Son attitude impassible n’aide pas. On ne sait jamais à quoi il pense réellement. On ne voit jamais son visage changer d’expression, même lorsqu’un de ses camarades meurt au combat, à ses côtés, ou qu’au contraire, un de ses amis sort une blague vraiment marrante qui fait rire tout le reste du groupe. Ce n’est pas qu’il a un cœur de pierre, ou qu’il est insensible aux autres. Mais la mort d’Isabelle et Furlan lui a certainement enlevé l’envie de s’accrocher aux personnes l’entourant, de les aimer pour au final les perdre. Voilà, je pense que c’est ça : Levi ne désire plus s’attacher aux autres, surtout en vivant avec des membres du Bataillon d’Exploration, car la mort de quelqu’un qu’on aime est vraiment affreusement douloureuse. Surtout quand on sait dans quel genre de condition meurent les soldats du Bataillon, et qu’on ne se fait pas de vieux os dans cette division de l’armée.

Malgré son visage impassible, Levi n’est pas pour autant asociale. Enfin… Il parle. Avec un ton calme et plutôt froid, mais il parle tout de même. Ça ne le dérange pas de parler. Il vous répondra juste quand il estimera que vous avez besoin d’une réponse. Le soldat semble ne pas aimer parler pour ne rien dire, par contre. Il économise sa salive. Ses phrases sont généralement courtes et claires, elles ne s’étalent pas sur dix lignes. Si vous cherchez quelqu’un pour papoter, Levi n’est certainement pas la bonne personne. Par contre, si vous avez besoin d’une oreille attentive, Levi fait l’affaire. Il ne vous coupera pas dans votre discours et vous donnera un conseil court et simple s’il a envie de vous répondre.

Ah. J’ai oublié de vous préciser un point plutôt important : Levi peut se montrer très vulgaire dans ses paroles. Non. Pour être exacte, Levi est vulgaire lorsqu’il parle. Surtout lorsqu’il s’énerve. Il n’hésite pas à insulter les gens ou à faire des sous-entendus assez forts. Mais bon, c’est Levi, que voulez-vous.

Il est également franc. Beaucoup trop franc, même. Et assez crue dans ses paroles. Il n’hésitera pas à dire ce qu’il pense d’une chose, d’une personne ou d’une situation, avec ses mots et son honnêteté sans failles, même si ça peut être plutôt blessant.

Même si j’ai dit le contraire un peu plus haut, Levi finit toujours par s’attacher à quelques personnes. Même s’il ne leur montre pas, il aime beaucoup son équipe d’opération spéciale. Gunther, Auruo, Erd et Petra. Il ne leur avouera jamais, mais il tient beaucoup à eux. Hansi et Erwin également. Après tout, il travaille tous les jours avec eux, et ce sont les personnes qu’il côtoie le plus, on va dire. Même en ne voulant pas tisser de lien, on ne peut éviter l’inévitable : passer des journées et des mois entiers avec les mêmes personnes vous fera obligatoirement vous attacher à eux.

Sinon, je vous déconseille de mettre Levi en pétard. C’est quelque chose de pas très beau à voir. Vous savez, ce genre de personne qui semble garder son calme tout en vous parlant avec une voix très menaçante et très froide, et en vous regardant dans les yeux sans sourciller ou ciller, ça fait assez peur non ? Eh bien, Levi fait partie de ces personnes. Soit il vous engueule à sa manière, soit il ne prévient pas et donne le premier coup. Et après tout, je vous déconseille quand même de vous battre contre l’homme ayant la réputation d’être le plus fort soldat que l’humanité n’ai jamais connue. J’ai pas raison ?

Dernier point important. Ménage. Levi est un maniaque du ménage. J’en ai également un peu parlé dans l’histoire et le physique. Le jeune homme ne semble pas pouvoir supporter la saleté. Sa chambre et chaque lieu où il va dormir sera toujours nickel. Dès qu’il arrive quelque part qui n’a plus été nettoyé depuis longtemps, il sort tout l’équipement pour faire le ménage. Il ne supporte vraiment pas la crasse. Ne jetez surtout pas de miettes de pain au sol quand vous mangez avec lui, car sa réaction vous le fera tout de suite regretter.

Cette manie vient du traumatisme qu’il a vécu en étant enfant. D’un côté, ça se comprend.

Je pense avoir fait le tour du caractère de notre homme.

 
Histoire
Les premiers pas de Levi dans ce triste monde ne furent pas très beaux à voir. Le jeune garçon n’était pas un enfant désiré. Sa mère était une prostituée des bas-fonds de la capitale, qui tomba enceinte d’un de ses clients. Même si le fait que Levi pu être une mauvaise surprise pour les affaires de la dame, diminuant fortement son salaire, elle décida de garder l’enfant et n’en avertit pas le père. Mais malgré cela, elle l’aimait tout de même énormément. Levi fût donc orphelin de père de sa naissance jusqu’à ses 6 ans, environ. Ensuite, il devint orphelin tout court. Sa mère, qui ne pouvait plus subvenir correctement aux besoins de son fils et d’elle-même, tomba malade, ce qui fit encore plus fuir la clientèle, et elle finit par mourir dans son lit, avec Levi à ses côtés. L’enfant ne bougea pas de la maison pendant plusieurs jours, ayant parfaitement conscience de ce qui était arrivé à la femme qui l’avait mis au monde. Il serait certainement mort de faim si Kenny, le frère de Kuchel, n’était pas venu pour prendre de ses nouvelles. En entrant dans la maison et en voyant sa sœur, l'homme lui fit une remarque plutôt crue sur son apparence, pensant qu'elle était toujours en vie. Levi fit alors son apparition pour la première fois dans la vie de Kenny. Il était adossé un peu plus loin contre un mur, sale et affamé, et déclara simplement à cet homme qu'il ne connaissait pas que sa mère était morte. Kenny, ne pouvant se résoudre à laisser le môme de sa sœur mourir dans la ville souterraine, décida de le prendre sous son aile pendant quelques temps.

L’oncle de Levi s’occupa… d’une manière bien spécifique de l’enfant. Premièrement, il lui coupa les cheveux ; que le gamin portait longs, beaucoup trop longs, et surtout beaucoup trop sales. Ensuite, il apprit au jeune garçon à avoir un minimum d’hygiène, étant donné qu’il l’avait trouvé crasseux et dans un état lamentable. Après, il donna de nouveaux vêtements au môme, afin qu’il arrête de porter le souillon qui lui servait de tunique. Et finalement, il lui apprit le combat. A l’arme blanche.  Il lui enseigna sa manière de tuer et de se défendre. Et étonnement, plus le gamin apprenait, plus il excellait dans l’art du combat au corps à corps et au couteau. Presque aussi bien que son oncle. C’était certainement dans les gènes, ou une connerie comme ça.

Une fois que le gosse fût remplumé et que sa vie n’était désormais plus en danger, qu’il serait capable de se défendre et de vivre sans aide, malgré la sombre ambiance de la ville souterraine, Kenny disparut. Levi n’a jamais compris pourquoi, et c’est encore le cas actuellement. Le gamin était en train de se battre, Kenny observait la bagarre, et quand le gosse s’en sortit victorieux, l’homme qui lui avait appris tant de choses avait disparu. Comme ça, en un claquement de doigt.

Le môme apprit alors à se débrouiller réellement seul. Il grandit dans les bas-fonds de la capitale et devint un « vrai voyou » aux yeux de l’autorité, alors que son but était tout autre.

En grandissant, il se lia d’amitié avec un dénommé Furlan Church, qui luttait lui aussi pour la même cause que Levi : aider les habitants les plus pauvres.

Les deux comparses réussirent à se procurer des équipements de manœuvre tridimensionnel, et à les maîtriser d’une certaine façon, sans avoir suivi d’entraînement spécifique auparavant.

Furlan et Levi vivaient ensemble, dans une petite maison presque trop grandes pour eux, tout en veillant à aider de leur mieux les pauvres, en leur donnant de l’argent ou des vivres. En grandissant, Levi était d’ailleurs devenu un maniaque du ménage, et ne supportait (encore actuellement, d’ailleurs) plus de voir la moindre saleté (certainement à cause du traumatisme qu’il vécu durant son enfance).

Un soir, une jeune femme se permit de frapper et d’entrer dans la maison. En franchissant le pas de porte, elle tomba par terre et eut du mal à se relever correctement, ne pouvant que se tenir sur un bras ; comme si elle cachait quelque chose.

Elle semblait être venue se réfugier chez les deux jeunes hommes, qui ne la connaissait ni d’Eve ni d’Adam. Quelques instants après, alors qu’elle se défendait auprès de Levi en insistant sur le fait qu’elle n’était pas une gamine, et qu’elle ne voulait pas partir, toujours assise par terre devant les deux compatriotes, les trois jeunes gens furent interpellés par un groupe d’hommes. Aussitôt, la jeune femme ne pipa plus un mot, laissant le groupe d’hommes discuter avec Levi et Furlan, qui s’étaient mis devant elle, au niveau de l’encadrement de porte. Lorsque les hommes virent la rouquine, ils ordonnèrent aux deux amis de leur confier la jeune femme, car elle avait passé le 11ème passage sans payer, et qu’elle devait en assumer les conséquences. Les deux concernés ne dirent plus rien, et quand l’homme qui semblait être le chef du groupe s’approcha d’eux pour s’en prendre à la jeune femme, il se permit de s’appuyer sur l’épaule de Levi. A ce moment-là, ce fût la goutte de trop qui fit déborder le vase. Le jeune Ackerman blessa la main qui l’avait touché en l’entaillant profondément avec un couteau qu’il cachait sur lui, et donna plusieurs coups de poings au type qui voulait entrer chez eux. Il le repoussa dans les escaliers du porche d’entrée en l’envoyant paître sur ses compagnons, tout en déclarant que s’ils voulaient revenir discuter, il faudrait au préalable lui nettoyer sa main et revenir propre.

Après ça, le groupe d’hommes disparut et Levi n’entendit plus jamais parler d’eux. En se retournant vers la rouquine, il lui conseilla d’arrêter de se tenir le ventre comme ça, parce qu’elle risquait de « le tuer ». La jeune femme ouvrit de grands yeux et dévoila alors ce qu’elle cachait dans ses mains : un petit oiseau blessé.

Elle se releva, et avec l’aide de Furlan, elle prodigua quelques soins à l’oiseau, pour l’aider dans son rétablissement. Elle déclara ensuite s’appeler Isabel Magnolia. Furlan se présenta à son tour, et présenta également Levi, qui nettoyait son couteau un peu plus loin dans la cuisine. Ensuite, elle demanda si elle pouvait rejoindre Levi et Furlan, car elle les admirait beaucoup, et puis elle aussi, elle voulait pouvoir voler dans les airs avec l’équipement 3D. Furlan accepta, et regarda son ami en attente d’une réponse de sa part. Ackerman ne répondit rien, et Isabel se mit à le supplier en l’appelant « Grand Frère ». Levi se dirigea alors dans une autre pièce, et en passant à côté de la rousse, il déclara qu’elle pouvait les rejoindre à condition de se laver, d’abord.

La dénommée Isabel Magnolia rejoignit donc les deux complices. Les trois amis s’entendaient à merveille et les deux garçons apprirent à la rouquine comment utiliser l’équipement tridimensionnel. Une fois son apprentissage terminé, la jeune femme était aux anges. Elle avait officiellement rejoint le groupe de chenapans de ses deux amis, et les aidait, elle aussi, à prodiguer des soins et de l’aide aux plus démunis. L’oiseau s’était également remit de ses blessures et notre joyeux petit trio l’avait relâché dans le monde extérieur, ils lui avait rendu sa liberté.

Un ou deux ans s'écoulèrent. Même si tout se passait bien en apparence, Levi se rendit compte que quelque chose clochait avec la rouquine. Elle ne le montrait pas, mais il finit par comprendre que des abrutis l'emmerdait, quand elle sortait seule le soir, voir même en journée. Il fila un jour la demoiselle pour identifier les tyrans qui la tourmentait, mais ne fit rien, en se disant qu'Isabel finirait bien par leur foutre la raclée de leur vie. Elle en était capable, même s'ils étaient plusieurs, mais elle ne l'avait pas encore réalisé.

Et puis un soir, c'en fût de trop pour Ackerman. Alors que Furlan et lui discutait dans le salon, Isabel rentra chez eux, toute sale, écorchée et retenant ses larmes. Furlan lui demanda ce qui c'était passé, mais encore une fois, elle répondit que rien ne lui était arrivé. Mais Levi remarqua tout de suite ce qui avait changé chez la jeune femme : elle qui portait toujours ses longs cheveux noués en deux jolies couettes, sur les deux habituelles, l'une avait disparue. Coupée. Il lui demanda alors ce qui était arrivé à sa tignasse, et la rouquine éclata en sanglot, tout en courant à sa chambre et en disant que ces trucs-là, ça repoussait.

La soirée passa, et Furlan la termina dans son bureau. De son côté, Levi sortit. Et il fit quelques choses qui ne lui était pas inconnu. Ackerman fit littéralement la peau aux enfoirés qui s'en prenait à Isabel. Il les tua, un par un, jusqu'au dernier. Même s'il n'avait pas fait ça depuis longtemps... il ne fut pas dégoûté par ses gestes. Ces ordures ne méritaient que ça, de toutes manières.

Quelques temps après ce joyeuuuux épisode, une mystérieuse personne leur proposa un contrat. Obligé d’accepter car un de leur ami avait été plus ou moins « kidnappé », le trio mit au point un stratagème pour être en contact avec le Bataillon d’Exploration. Leur but était de trouver des papiers important pour leur client, et, si possible, de tuer Erwin Smith.

Erwin Smith et plusieurs de ses acolytes furent alors appelés pour se rendre dans les souterrains afin de régler les problèmes que Furlan, Isabelle et Levi causaient, et une fois que le trio fût attrapé et maîtrisé, Erwin leur proposa deux options :

» Vu leur maîtrise de l’équipement 3D, ils seraient de grands atouts pour le Bataillon d’Exploration. Ils pouvaient soit les rejoindre, soit refuser.

» S’ils refusaient, ils seraient livrés aux Brigades Spéciales et ne seraient certainement pas accueillis chaleureusement en raison de tous les crimes qu’ils avaient commis.

Levi choisit ce qui semblait être la meilleure option pour le bien-être de ses compagnons : rejoindre le Bataillon d’Exploration.

Mais sous cette soit disant « meilleure option », se cachait en réalité le stratagème du trio, qui semblait se dérouler à merveille.

Les trois compères intégrèrent donc le Bataillon d’Exploration. Ils eurent souvent droit à des mesquineries de la part de leurs camarades, qui les considéraient comme des moins que rien à cause de leurs origines et également du fait qu’ils n’avaient pas fait les Brigades d'Entrainements, comme tout membre de l’armée. Néanmoins, ils durent quand même suivre une formation spéciale pour se préparer aux expéditions hors des murs, afin de pouvoir anticiper les attaques des Titans.

Levi se démarqua particulièrement de ses compagnons et de tout autre soldat durant ces entraînements : effectivement, ce dernier a une façon bien à lui de tenir et d’utiliser ses épées, et un style de combat vraiment très personnel.

Durant leur séjour au QG du Bataillon d’Exploration, Furlan essaya de trouver les papiers demandés par leur client, en allant même jusqu’à entrer par effraction dans le bureau d’Erwin Smith. Mais il en ressorti bredouille.

Au bout de quelques temps, la première expédition hors des murs du trio arriva. Isabelle était excitée et motivée, Furlan appréhendait, et comme à son habitude, Levi ne montrait pas ce qu’il ressentait réellement.

Au bout de quelques minutes à cheval, deux titans firent leur apparition. Le premier fût prit en chasse et abattu par une petite équipe que menait Erwin. Le second, qui était un Déviant, fut tué par Furlan, Isabelle et Levi. Cette démonstration de force de la part du trio infernale dissipa les doutes quant à leurs capacités en condition réelle, et ils furent tout à coup plus respectés par leurs compagnons.

La nuit tomba et le Bataillon d’Exploration fit une halte pour se reposer et reposer les chevaux, dans un vieux château à l’abri des Titans. Alors qu’Erwin était allé se balader ailleurs, Furlan et Isabelle décidèrent d’aller fouiller ses affaires. Pendant ce temps-là, Levi monta la garde. Erwin revînt alors et entama une petite conversation avec Levi, ce qui laissa le temps à Isabelle et Furlan de s’en aller sans se faire prendre.

De retour à leurs couchages, Levi apprit de la part de Furlan, qu’encore une fois, il n’avait rien trouvé. Isabelle émit à sa façon l’hypothèse qu’Erwin cachait peut-être ces papiers sur lui, et Levi décida qu’il se chargerait de les récupérer le lendemain.

Au lever du soleil, le Bataillon continua la mission, et tout se passait plutôt bien jusqu’à ce qu’un épais brouillard et une forte pluie firent leur apparition. Levi et ses amis décidèrent de passer à l’action : récupérer les documents et tuer Erwin.
Mais Levi serait le seul à s’en charger, car plus d’une personne qui se séparerait du groupe serait trop suspect. Et puis, à deux, Isabelle et Furlan avaient plus de chance de s’en sortir contre les Titans, surtout s’ils rejoignaient les deux membres de l’équipe qu’ils avaient perdus un peu plus tôt.

Levi s’en alla après les encouragements de Furlan et d’Isabelle, et commença à se diriger vers la position de l’équipe d’Erwin. En s’y rendant, il croisa l’équipe entre la sienne et celle du Commandant… enfin, du moins, ce qu’il en restait. Le jeune homme évalua rapidement la situation : plusieurs Titans étaient passés par là, et avaient intégralement massacrée les membres de cette brigade. Il regarda aussi les empreintes, et donc la direction que prenaient les monstres géants… et réalisa alors qu’ils se dirigeaient vers ses amis. Il fit aussitôt demi-tour pour essayer de rattraper les Titans et ses compagnons, mais quand il arriva sur place… il était déjà trop tard.

A sa venue, il n’aperçut que Furlan, qui était empoigné par un Titan. Furlan vu également Levi. Il salua ce dernier en lui souriant pour la dernière fois… et se fit avaler par le Titan. Ackerman se jeta sur le Titan qui venait de croquer son ami, lui trancha le ventre sur sa longueur et ressorti la dépouille de son compagnon. En le croquant, le Titan avait tranché Furlan en deux, et Levi en avait ressorti seulement le haut du corps.

Furlan était bel et bien mort.

Levi reposa ce qu’il restait du corps de son ami à terre,  creva les yeux du titan qui l’avait tué et s’occupa des quatre autres Titans présents. Il les tua les uns après les autres, déversant toute sa rage dans ses lames afin de les découper comme si sa colère pouvait changer quoi que ce soit, puis il s’arrêta et se dirigea vers celui qui avait assassiné Furlan. Le Titan tenait ses yeux percés et ensanglantés, toujours aveugle.

« Toi, là-bas. C’est si bon que ça la chair humaine ? Hein ? Tu t’es régalé, là ? Réponds, sale ordure. »

Et là, Levi s’en prit de toutes ses forces au Titan. Avec la rapidité d’un éclair, il le tortura, en l’entaillant profondément à chaque coup qu’il donnait. Il le coupait aux genoux, l’instant d’après il s’en prenait à la joue. Et ainsi de suite. Il tortura ainsi le monstre dévoreur d’humain pendant un instant, puis il décida de l’achever en lui tranchant la nuque. En sautant à terre depuis la carcasse du monstre, il fit quelques pas et s’arrêta net en voyant une tête rousse au sol. Une simple tête rousse. Ses jolis yeux verts qui étaient si expressifs, joyeux et brillants auparavant n’exprimaient plus rien, désormais. Ils fixaient simplement un point invisible d’un regard vide et démuni de toute chaleur. En voyant cette tête, qui n’avait plus aucun corps rattaché à elle, Levi se laissa tomber à ses côtés. Il ferma les yeux de la défunte, tout en se penchant vers le sol.

Furlan n’était pas seulement mort. Il avait également rejoint Isabelle, qui était vraisemblablement partie en première.

« … hhh. »

Levi se sentait mal. Horriblement mal. Il resta accroupi vers le sol, les yeux fermés et une de ses mains posée à côté de la tête d’Isabelle pendant un petit moment. Intérieurement, il était dévasté. Il avait une nouvelle fois perdu sa famille. D’abord il y avait eût sa mère. Ensuite Kenny. Et maintenant ce lourdaud de Furlan et cette tâche d’Isabelle qui se considérait comme son abrutie de petite sœur. Il allait devenir quoi, maintenant ? Il n’avait plus personne. Il ne voulait plus être le petit garçon sale, recroquevillé au coin d’une pièce, en ne sachant que faire. Il ne voulait plus être comme ça… Il avait besoin d’eux. Il avait besoin d’Isabelle et de Furlan…

Au bout d’un moment, alors qu’il était totalement perdu dans sa tristesse, des bruits de sabots frappants la terre se firent entendre. Quelques dizaines de secondes après, voilà qu’Erwin Smith et Mike Zacharias arrivaient à son niveau. Erwin prit la parole tout en trottant jusqu’à Levi.

« Levi ! Tu es le seul survivant ? Ces titans… Tu les as tués à toi tout... »

Il n’eût pas le temps de terminer sa phrase que Levi lui sauta à la gorge, près à lui faire la peau. Il le fit tomber de son cheval en balançant le Major au sol, dégaina son épée et ordonna à Mike d’un ton des plus froid et hostile de rester en arrière, quand ce dernier essaya de s’approcher d’eux. Il regarda alors Erwin droit dans les yeux, et lui dit, le visage impassible mais la voix pleine de reproches et de colère :

« Erwin… Je ne suis ici que pour une chose. Ta tête. »

Il y eut un blanc de quelques secondes, et Erwin prit la parole en comprenant qu’Isabelle et Furlan avaient été plus ou moins dévorés. Un court dialogue eut alors lieu entre les deux individus.

« Tes amis sont donc morts… hm… Voici les documents concernant Nicholas Rovoff [le client du trio]. » déclara le Major en sortant une enveloppe.

« … Tu étais au courant ? »

« Dommage que j’arrive trop tard… »

Il balança l’enveloppe au sol, qui s’ouvrit, et quelques papiers en sortir.

« Eh ? Des feuilles blanches ? Qu’est-ce que ça signifie ?!! »

« Un coup de bluff. »

« Quoi ?! »

Erwin expliqua alors à Levi dans quelles mauvaises histoires nageait Rovoff : blanchissement d’argent et compagnie. Il lui apprit aussi qu’il était au courant que Rovoff leur avait demandé, à lui, Furlan et Isabelle de lui ramener les papiers concernés. Mais il lui déclara aussi que même s’il avait embauché le trio pour déstabiliser l’homme politique, il les avait également choisit car ils étaient des soldats extrêmement talentueux et habiles avec les armes. Il conclut son petit discours par une simple phrase : « Désormais, c’en est fini de Rovoff. »

Levi le regarda avec des yeux emplis de mépris.
« Leur vie était trop précieuse pour qu’ils soient jetés en pâture juste pour ça. On s’est retrouvés au cœur de stupides jeux politiques…
Dommage pour toi. »

Levi dégaina son épée et s’apprêta à frapper Smith au niveau du cou, pour l’égorger ou le décapité, mais le Major retint la lame, ce qui entailla sa main et la fit saigner, avant que le coup ne soit lancé.

« C’est tout ce qui te vient à l’esprit ?! Alors, d’après toi, qui est le responsable de la mort de tes camarades et de mes hommes ? Toi ? Moi ? Tu crois qu’Isabelle et Furlan ne seraient pas morts si vous étiez venus m’attaquer tous les trois ?! »

« … Exactement. C’est la faute de ma fierté… de ma putain de fierté. »

« Tu te trompes ! » Erwin se releva tout en continuant de parler et regarder le jeune soldat « C’est la faute des Titans ! D’où viennent-ils ? Que font-ils sur notre Terre ? Pourquoi nous dévorent-ils ? Nous n’en savons rien. Tout comme le reste à leur sujet, d’ailleurs. Tant que nous resterons dans l’ignorance, les titans nous boufferont.  Et tant que nous serons confinés à l’intérieur des murs, ce rapport de force ne bougera pas. » Il montra du doigt ce qui les entouraient. « Regarde le paysage  qui nous entoure ! Un vaste espace à perte de vue… Peut-être qu’il nous éclairera sur un moyen d’échapper à la détresse dans laquelle nous sommes plongés. Le problème est que des personnes s’opposent à ce que nous sortions des Murs, ils cherchent par tous les moyens à protéger leurs intérêts, bien en sécurité dans leur coin. Rien d’étonnant, après tout ! Le regard des Hommes a été masqué, au sens propre comme au sens figuré, pendant cent ans. Ils n’ont aucune idée de ce dont l’extérieur peut regorger. Qu’en est-il de toi, Levi ? Où est passé ton discernement ? Tu veux me tuer… et retourner dans tes obscurs bas-fonds ? Nous ne renoncerons jamais à aller à l’extérieur ! Joins-toi à nous, Levi ! L’Humanité a besoin de ton talent ! »

Après ce discours, qui fût décisif pour l’avenir de Levi, ce dernier laissa retomber sa lame et sa colère envers Erwin. Après tout, il avait certainement raison… Tout cela était de la faute des Titans. Ce n’était ni sa faute à lui, ni la sienne.

Ackerman décida donc d’intégrer définitivement le Bataillon d’Exploration.
Après cet épisode, il s’intégra et s’adapta plus ou moins à la vie au QG et aux missions à l’extérieur. Il monta même légèrement en grade et fût nommé Caporal-chef : il eût également droit à sa propre équipe d'opération spéciale, formée avec les meilleurs soldats du Bataillon.

Le jour de l’attaque du Titan Colossal et du Titan Cuirassé, Levi était partie en exploration hors des murs, tout comme le reste du Bataillon. Ce jour-là, le Bataillon d’Exploration découvrit d’ailleurs une chose étrange, grâce à un journal écrit par Ilse Langnar, une défunte membre de la 34ème expédition hors des murs, dont le cadavre fût retrouvé à l’intérieur d’un tronc. Le carnet, quand à lui, fût retrouvé quelques mètres plus loin, au sol et heureusement intact. Hansie et Erwin l’étudièrent alors de près, une fois de retour à l’intérieur des Murs.

Lors de la seconde attaque du Titan Colossal, le Bataillon d’Exploration était également en sortie, mais à l’intérieur du Mur Maria, à la recherche de quelconques informations. Ce jour-là, le Bataillon ne trouva rien qui aurait eût le mérite d’être précisé. A son retour de l’expédition, Levi sauva de justesse Eren, Mikasa et Armin en tuant 3 titans qui s’apprêtaient à les attaquer sans que ces derniers ne puissent se défendre correctement, étant donné que Mikasa tenait un Eren inconscient dans ses bras, et qu'Armin n’osait pas se lancer. Après cela, il eût un peu de mal à saisir ce qui était en train de se passer dans l’immédiat, mais la situation finit par rapidement s’éclaircir.

L’attaque du Titan Colossal, les jeunes recrues qui subirent de nombreuses pertes, un inconnu qui avait la capacité de se transformer en Titan, le bordel que tout ça créa… il le pigea rapidement.

Vint ensuite le procès d’Eren. Il discuta en privé de la stratégie à adopter avec Erwin et les autres membres importants du Bataillon, pour arriver à leurs fins et récupérer le Titan Shifter. Bien entendu, tout ça ne fut pas rapporté à Eren, et leur plan fonctionna à merveille. Levi pu intervenir comme cela avait été prévu, quand l’adolescent cria leurs quatre vérités aux personnes l’entourant. Il fit une magnifique démonstration de force sur sa façon de traiter Eren s’il était trop irrespectueux, au point de lui casser une dent en le frappant. Ackerman déclara qu’il serait parfaitement capable de le gérer et de le tuer en cas de besoin. Après tout, tout le monde savait qu’il était le mieux placé pour faire ça... Non ?

Suite à cette démonstration devant le Généralissime, Eren Jäger fût confié au Bataillon d’Exploration, sous la tutelle de Levi. Désormais, Levi traîne donc Jäger comme un petit boulet, en veillant à ce qu’il reste bien sage, gentil, et qu'il ne se transforme pas sans le vouloir.

* * *

 

 
Derrière l'écran
Pseudo : Bombomstand.
Âge : 16 ans.
Personnage de l'avatar : Heichouuuuu.
Code du règlement : L’autovalidation powa.
Comment avez-vous trouvé le forum ? C’est moi qui l’ai créé, lolz.
Quelque chose à dire à propos du forum ? :huhu :
Autre ? Nope.

 
O'Daim

 

_______________________________

Couleur RP : #006666



Cadeaux. Merchi. ♥ :
 
Féminin Messages : 419
Age : 18
Localisation : Au QG du Bataillon.
Métier : Caporal-chef et chef de l’escouade d’opération spéciale.
Humeur : Stoïque.

Identité du personnage.
Points de vie:
100/100  (100/100)
Thylars: 6110
Informations:
Caporal-chef
Voir le profil de l'utilisateur
Levi Ackerman.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Au-delà du masque...
» [Levi, Primo] "Si c'est un homme"
» Primo Levi
» DOMUYA Life Project Levi Water Guardian p18
» [Primo Levi] Si c'est un homme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Attack on Titan - Shingeki no Kyojin :: Fiches validées-
Sauter vers: