AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|
MessageSujet: « Hey la binoclarde ! Viens on va disséquer Eren ! » Haz' Mar 1 Sep - 20:05
Invité
550 de large
Hazel Smith
100x100« Le mensonge c'est ma carapace d’autodéfense...
100x100... qui me protège des autres et les protègent de moi.
100x100Le masque est devenu ma réalité de vivre. »

 
Informations

Prénoms et Nom : Hazel Smith.
 Âge : Inconnu, elle semble tout de même avoir 25 ans environ.
 Date et lieu de naissance : Inconnu.
 Sexe : ♀.
 Groupe : Brigades Spéciales & Titans Shifters.
 Métier (grade si militaire) : Lieutenant.
 Famille : Inconnu.
Erwin Smith : frère adoptif.
Miss Potts : mère adoptive ?

Hazel est une Titan Shifter, en gros elle a la rare capacité de se changer en un Titan en s’automutilant. Son Titan n’a pas de capacité spéciale autre que la régénération et une force titanesque. Sous cette forme elle mesure environ 11m30 et adopte une chevelure blanche assez longue, ce qui lui vaut le surnom de Titan Albinos. Hazel ressemble au Titan Féminin, sauf qu’elle a beaucoup moins de formes et de muscles et qu’elle est légèrement plus souple et aussi plus petite. Hazel utilise aussi l'équipement tridimensionnel, mais son plus grand atout reste la stratégie.



 
Histoire

« Il y a des cicatrices qui font plus mal que d'autre, mais chacune d'entre elles racontent une plus ou moins grande part de mon histoire... »


Une goutte d’eau. Elle tombe, à la fois vite et lentement. Elle s’écrase sur le nez d’une jeune fille. Cette dernière sursaute, plus qu’il ne le faudrait. L’enfant est accroupit, elle semble fixer de ses yeux gris paniqués ses mains, puis ses pieds avant de se lever et d’entrouvrir la bouche d’étonnement.
Une bourrasque pleine de pluie ballait l’horizon et ébouriffe aussi sa très longue chevelure plus blanche que brune. La jeune fille ne sait pas pourquoi elle se sent émerveillée… cela l’a rend confuse, tout autant qu’elle n’arrive à se souvenir de rien, pas même d’un prénom ou d’une bribe de souvenir. Rien. Le Néant le plus absolu et le plus total.

Le temps s’effile et la bruine fini par se transformer en une pluie bien plus drue. L’enfant continue toujours de fixer un point invisible droit devant elle. Soudainement elle replie ses bras autour de son frêle corps.  Elle n’a pas l’air d’avoir  spécialement froid, malgré ses pieds nus et sa courte robe qui est dans un état lamentable. Son regard se perd une nouvelle fois dans le brouillard qui commence à sortir de la terre, elle a du mal à savoir si le soleil se couche ou se lève. Son instinct lui souffle pourtant qu’il faut qu’elle se trouve un abri, ce qu’elle fit. Enfin, elle suivit plutôt ses pieds qui la menèrent à un trou dans les racines d’un arbre, très certainement un ancien terrier de blaireaux ou quelque chose dans le genre.

Elle s’était assoupit, plusieurs heures ou seulement une dizaine de minutes, personne ne pourra le dire ni le confirmer, mais ce qui est sur c’est qu’elle fut réveillé. Le sol grondait… une chose immense approchait. L’enfant sortit de sa tanière et fut au début éblouit par le soleil avant de ne remarquer cette chose immonde de presque quatre mètre : un Titan.
La gamine hurla de terreur. C’était le vrai premier son qu’elle produisait depuis son réveil. La peur avait rendu toutes ses articulations et ses muscles moues. Ce n’est que quand le monstre se trouva qu’à quelques mètres qu’elle trouva la force de détaler et de courir jusqu’à n’en plus pouvoir. Ce qui ne se trouva pas suffisant. Effectivement, le Titan lui aussi savait courir et en plus il bénéficiait de certains atouts que la jeune fille n’avait pas. Quand elle trébucha elle cria « au secours » de toutes ses forces tout en pensant que c’était fini. Les vibrations dans le sol ne faisaient que lui rappeler que la chose se rapprochait. Son regard emplit de larmes se braqua sur le Titan et c’est à cet instant qu’une étrange pensée traversa son esprit… elle rêvait de pouvoir l’écraser comme un vulnérable insecte sous ses pieds, pouvoir le broyer en un quart de seconde.
Le monstre était maintenant là. Il allait la saisir dans sa main pour la dévorer, ça elle en était certaine. Ses yeux se fermèrent et ses dents fendirent sa lèvre inférieure en une petite encoche de sang, au moment même où le Titan frôlait sa chevelure.

Il y eu un coup de tonnerre et un puissant éclair qui aveugla la zone durant un instant. Le Titan se retrouva éjecté. La jeune fille ressentit une intense chaleur en elle, quant elle ouvrit les yeux elle put voir des arbres à sa hauteur. Elle resta un instant stupéfaite jusqu’à ce qu’une puissante douleur se fit ressentir au niveau de cuisse. Son regard se baissa et tomba sur le petit Titan… Elle vit rouge et devint aussi très incontrôlable à ce moment là, pulvérisant le corps de l’autre sous ses pieds gigantesques. Après quoi elle partie en courant, complètement perdue et dépassée par les événements, des images de son passé très certainement, firent irruptions dans sa tête ; ce qui ne fit que la perturber encore plus.

La jeune fille, ou plutôt le Titan qu’elle était devenue, fini par s’écrouler au terme d’une bonne heure, à bout de force après cette rude course.
Quand elle reprit connaissance il n’y avait rien autour d’elle. Juste quelques bosquets par-ci par-là et elle était  nouveau une jeune fille avec un mal de tête des plus écrasants. Elle tituba jusqu’à l’arbre le plus proche contre lequel elle s’appuya et se laissa glisser le long du tronc. Il y a avait quelque chose qui clochait chez elle et ça elle en avait conscience. Comment et pourquoi ? Il lui était impossible de s’en souvenir, tout comme des images trop rapides et très probablement pas dans l’ordre qui lui avait envahis l’esprit plus tôt. Par contre il y avait ce nom qui n’arrêtait pas de revenir, ou plutôt ce prénom : Hazel.
Est-ce que c’était elle ? Elle avait du mal à le déterminer.
Elle se traîna vers l’arbre le plus proche, cherchant d’un regard perdu un endroit où dormir. Plus loin sur la gauche, il y avait un tronc creux… ses pas étaient lourds jusqu’à l’arbre mort. Elle se laissa basculer dans le trou et s’assoupit presque aussitôt.

Étrangement cela devenait une habitude qu'elle se fasse réveiller en sursaut par un bruit des plus anormal. Des hurlements fusaient dans tous les sens et surtout, la terre grondait sous le poids des Titans qui la martelait. Elle était dans tout ses états, quoi de plus normal en même temps et aussi complètement paumé.

La jeune fille s'extirpa de son creux dans l'arbre et progressa un peu plus dans la pénombre du sombre bosquet, à pas de loup. Après quelques minutes elle fini par tomber sur un cheval. Au début elle fut surprise et décida par la suite de s'en approcher. Elle le caressa un instant avant que ce dernier ne relève la tête en dressent ses oreilles et en regardant vers le Nord-Est. Il allait partir, au fond d'elle-même elle le savait, alors elle le retient par les reines avant d'essayer de monter dessus, ce qui ne fut pas si simple que ça. Une fois qu'elle y arriva, elle s'agrippa à l'encolure de sa monture qui parti au galop.
La jeune fille avait du mal à tenir sur le dos de la bête, elle manqua de perdre l'équilibre un certain nombre de fois, mais par chance, le cheval de mît à soudainement ralentir.
Elle se redressa un peu et ce n'est qu'à ce moment là qu'elle vit le jeune homme blond qui sifflait, ce n'est aussi qu'à ce moment là qu'elle prit conscience du sifflement. Quand la monture à la robe bai s'arrêta, la jeune fille aurait voulu être invisible aux yeux de tous et surtout du grand blond aux yeux si bleus. Il semblait surprit. Quoi de plus normal au fond. Mais une fois ce stade dépassé il lui demanda avec un peu de brutalité comment elle avait fait pour se retrouver à l'extérieur des murs. La blanche arqua un sourcil d'incompréhension, alors il lui pointa du doigt au Nord une immensité grisâtre qui coupait l'horizon. Le Mur Maria. La jeune fille resta bouche bai un instant jusqu'à ce que le jeune homme ne vienne s'installer derrière elle sur la selle du cheval. Il lui dit qu'il s'appelait Erwin Smith et qu'ils devaient impérativement retrouver le reste du Bataillon d'Exploration. Elle ne comprenait rien, mais ne fit aucunes remarques et se contenta de hocher de la tête.
Une fois qu'ils eurent rejoint le Bataillon, Erwin sembla se détendre, surtout que personne ne semblait s'interroger sur qui était la gamine qu'il transportait. Alors qu'ils étaient près de la porte, le blond demanda à la blanche comment elle s'appelait... elle ne réfléchit pas une seule seconde avant de sortir au tac au tac : Hazel. Cela semblait maintenant très clair dans son esprit, elle était et serait Hazel et personne d'autre. Un fin sourire étira ses lèvres et étonnamment celles d'Erwin aussi.

Ce n'est pas que Hazel semblait être quelqu'un de particulier, mais elle intriguait bien plus qu'il ne l'aurait fallu Erwin, qui lui demanda un nombre incalculable de fois comment elle avait fait pour être à l’extérieur des murs. La réponse était toujours la même, elle n’en avait aucune idée, tout comme elle ne savait même pas d’où sortaient ces murs et encore moins pourquoi cela semblait tant inquiéter le blond.
Hazel fut recueillit par une jeune femme, enfin qui faisait bien plus jeune que son âge, mais qui avait déjà vécu. Miss Potts était une doctoresse, mais pas seulement, elle faisait partie de la catégorie très particulière des médecins du Bataillon d’Exploration. Elle ne partait pas en mission à l’extérieur des Murs, mais dès leur retour elle se chargeait de remettre sur pieds les soldats, enfin… quand cela était possible.
C’est cette femme qui éleva durant deux ans Hazel, c’est aussi elle qui conclut qu’elle devait avoir environ douze ans quand Erwin l’a trouvé. Miss Potts avait pour charge d’apprendre à la jeune fille tout ce qu’il y avait à savoir et aussi, de façon plus subtile, de découvrir des choses sur Hazel, mais jamais la blanche ne parla vraiment avec cette femme un peu froide tout de même. Les rares fois où elle réussi à se confier sur ce qu’elle avait sur le cœur c’était à Erwin et lui seul. C’était ses moments préférés ceux avec le grand blond, elle aimait quand il lui parlait de ses missions, de ses doutes… mais bien sur ces instants étaient assez rares. Hazel ne lui dit jamais rien par rapport à sa capacité de se transformer en Titan, elle savait que c’était mal… ou du moins elle avait surtout peur de la réaction d’Erwin, qu’elle avait beaucoup de mal à prévoir, alors elle garda le secret.

Les deux années s’écoulèrent plus vite que cela puisse paraître et rapidement, Hazel montra un certain intérêt pour l’armée. Elle n’avait pas vraiment un plan, mais plutôt un rêve, comme une façon de racheter ses mensonges et son silence depuis trop longtemps gardé.
Elle fit par de cette envie d’intégrer l’armée à Erwin une fois où il vint la voir. Étrangement il ne parut pas plus surpris que cela, ce qui fut tout le contraire de la blanche quand il lui proposa de lui donner son nom en l’adoptant comme étant sa petite sœur. Hazel était des plus surprise et fini par accepter. Elle ne savait pas comment allait se passer la procédure, ni comment Erwi allait faire… elle ne lui posa pas de questions, le laissant faire. Un jour il débarqua pour lui annoncer que c’était bon et c’est ensembles qu’ils sont allaient postuler pour l’entrée de la blanche dans l’armée à quatorze et quelques années.

Ce n’était pas facile… non pas du tout même. Voir ses camarades de promotions abandonner, mourir à ses côtés était une chose qui faisait quand même froid dans le dos. Mais Hazel comprit vite que de toute façon ce pourquoi ils s’entrainaient comme des dingues était bien pire… Faut avouer qu’elle en a bavé, peut-être bien plus que certains. Elle a craché du sang et ses poumons, mais il n’était pas question qu’elle abandonne, non Hazel Smith s’était fixé un objectif et elle ne devait en aucun cas échouer. La blanche ne se fit pas beaucoup d’amis, très certainement à cause de son côté taciturne et aussi de son physique. Elle est rapidement devenue une personne un peu plus brutale, se forgeant aussi un caractère bien trempé.
C’est avec beaucoup de chance et tout de même un peu de brio qu’au bout de trois ans d’entrainement acharné Hazel réussi à être neuvième de sa promotion. Elle n’y croyait pas quand le résultat est tombé, elle avait réussi à atteindre son but. Mais c’est tout de même avec un léger pincement au cœur qu’elle renonça à rejoindre le Bataillon d’Exploration pour combattre les Titans auprès de son frère, elle embrassa donc la cause des Brigades Spéciales.

Ce ne fut pas simple non plus. Hazel se demanda même si les trois ans de formations n’avaient pas été plus simple que de vivre dans le luxe des Brigades et leur mode de vie.
Bien sur elle portait le nom de Smith, ce qui la rendait personnellement fière, mais ne l’aidait pas pour se faire aimer de ses supérieurs. Hazel savait que cet voit qu’elle avait choisi d’emprunter ne serait pas simple, elle serait même très certainement semé d’embuches, mais il y avait un but à tout ça.
Crever le système, lever le voile sur les Brigades et la noblesse… être l’espion du Bataillon et ainsi les yeux et les oreilles d’Erwin en haut lieux. Pour arriver à son but elle était prête à se vendre, à devenir leurs pions, à se faire cracher dessus… mais une fois qu’elle aurait montré son obéissance, sa franchise et surtout sa loyauté, ils seraient à ses pieds et seulement à ce moment précis elle deviendrait leur arme et à la fois leur fléau.

Hazel s’en tient à cela, s’exécutant quand on lui demandait de le faire, prenant toujours un soin méticuleux à ne pas louper sa tache à ce que cela soit le plus parfait possible. Ses capacités furent au fur et à mesure récompensés et elle put monter lentement les échelons. La chute du Mur Maria en l’an 845 lui fut d’une grande aide dans sa progression au seins des Brigades et surtout dans leur confiance en elle. Donnant plusieurs idées dont elle n’est pas du tout fière à ce jour, mais qu’elle ne peut que regretter à moitié… car même si c’était dramatique, cela lui a permit d’avancer encore un peu dans son plan.
Durant les cinq ans qui suivirent elle réussi à atteindre la place de lieutenante au sein de son corps d’armée, ce qui ne fut pas simple et ne lui accorde par encore tout à fait ce qu’elle souhaite obtenir. Parfois elle a envie de craquer et de tout lâcher pour rejoindre le Bataillon et surtout sortir hors de ces murs qui sentent le moisit, mais après elle se souvient qu’elle fait ça pour l’humanité, que c’est un combat qu’elle doit accomplir et qu’elle doit aller au bout de cette mission aussi complexe qu’elle puisse l’être.

Bien sur que Hazel s’est dit à un moment que le Titan Colossal et le Titan Cuirassé étaient très certainement des êtres comme elle, mais elle l’a évidement gardé pour elle, il y avait tout de même un certain doute qui persistait. Doute qui s’est complètement envolé quand il y eu l’attaque du district de Trost en 850.
Eren Jäger venait de soudainement prendre une importance capitale pour la blanche, quelqu’un comme elle, enfin. Elle avait de l’espoir qu’il sache quelque chose… ce qui n’était clairement pas le cas. Au fond elle avouera qu’elle n’était pas contre l’idée de disséquer le garçon pour étudier son corps, cela lui aurait très certainement permit de mieux se comprendre et aussi de mettre la main sur d’autre Shifter. Mais la jeune recrue fut envoyé chez le Bataillon grâce à une mise en scène de Levi… des plus brutale.

Hazel pensait que c’était au bout du compte tout aussi bien, si Eren pouvait vraiment aider ainsi alors qu’il le fasse, mais elle savait aussi que si cela était un échec, le garçon serait envoyé aux Brigades… enfin, elle était bien plus que placé pour savoir qu’Erwin ne leur vendraient pas si facilement. Elle s’en réjouissait. Hazel n’avait qu’une idée en tête, demandé à ses supérieurs d’espionner discrètement le Bataillon et donc Eren au cours de visites récurrentes, personne ne serait vraiment surpris de la voir là bas, mais bien sur c’était un mensonge… elle savait que le Bataillon mènerait ses propres expériences sur le jeune Jäger et ainsi elle pourrait tout simplement en apprendre plus sur elle. Après quoi elle trouverait bien un truc à sortir aux Brigades qu’elles boiraient comme du lait qu’on donne à un nourrisson.
Elle était plus qu’impatiente d’avoir sa réponse.


Tu as laissé le Diable entrer

 
100x100

Pseudo :

Mo'.
 

Âge :

Majorité biatch !
 

Le personnage de votre avatar :

Création originale par KR0NPR1NZ sur Deviantart, sinon des filles random aux cheveux blancs.
100x100

Un mot à propos de vous ?

Je rentre en FAC de médecine, donc je n'aurais pas beaucoup de temps, mais je tiens tout de même à continuer de RP. Donc je préviens juste qu'il ne faut pas s'attendre à des réponses au tac au tac et aussi à plusieurs absences. Ne vous inquiétez pas, je préviens toujours, même si je pars définitivement.
100x100

Comment avez-vous trouvé le forum ?

Euh... par un TOP Site, mais je sais plus lequel.

Quelque chose à dire à propos du forum ?  

Hum... qu'il est joli '^'.
 

Code du règlement :

Validé par Tempy ~
Physique

« Je ne suis peut-être pas Aphrodite, mais il est clair que tu n'es pas Venus ! »


Je n’ai pas un physique avantageux. Ce n’est pas que je suis moche… quoique je ne me trouve pas spécialement belle, mais généralement les gens se retournent sur mon passage et j’ai clairement horreur de ça.
Je suis petite… atrocement petite, si j’arrive par le plus grand bonheur à atteindre les un mètre cinquante-cinq, c’est beau. Cette taille ridicule a souvent était la cause de moqueries durant mon entrainement en tant que jeune soldate, mais je vous rassure, cela n’a rien arrangé quand je suis arrivée chez les Brigades. J’étais la naine de service, ni plus ni moins. Oh si pardon, j’étais aussi la planche à pain et j’en suis toujours une au passage. Oui ma poitrine et si on peut parler de poitrine, est quasi-inexistante. Je pense que j’arriverais à nager dans un bonnet B.

Il n’y a pas que ça chez moi qui attire le regard, je dirais même que ma taille c’est le numéro deux… non parce que clairement ce qui surprend les gens, se sont mes cheveux. Blancs comme la neige. Enfin… presque. Par endroit, à savoir sur le haut de mon crâne et sur une mèche du côté droit, on voit bien qu’avant ils devaient être bruns. Aujourd’hui je les porte plutôt courts, juste en dessous des oreilles. Il fut une époque où ils étaient d’une longueur extravagante, mais il faut bien reconnaître que les cheveux longs ce n’est pas très pratique en combat avec l’équipement tridimensionnel.
Je ne sais pas pourquoi mes cheveux deviennent de plus en plus blancs… je dois sûrement être atteinte d’une maladie non identifiée qui me dépigmente, ça expliquerait aussi très certainement ma peau blafarde.
Non pardon, translucide, on peut voir mes veines bleutées courir sous elle qui est légèrement laiteuse et bien trop rouge au niveau de mes joues peu gonflées.

Parlons de ce que je préfère chez moi : mes yeux. C’est une relique, je n’ai pas d’autre mot pour les décrire, je les adore tout simplement. Ils sont gris, mais pas d’un gris tout simple et sans vie, non. Ils d’un gris à la fois en fusion et froid, bouillonnant, tranchant et doux… j’ai un regard extrêmement changeant par lequel toutes les émotions passe. J’aime mon regard parce que malgré les critiques sur mon physique ou autre, il me suffit d’un coup d’œil pour que tout le monde la ferme. Ces deux prunelles grises protégées par des longs cils noirs, qui forment des arabesques ombrageuses sur mes hautes pommettes… ces deux perles, elles sont mon plus grand pouvoir de persuasion.
J’apprécie aussi tout particulièrement mes cicatrices. Chacune d’elles à son histoire qui est ainsi une part de la mienne. J’en ai plusieurs qui découpent ma peau et laisse des traces nacrées sur cette dernière.

Autre que cela et bien… j’ai une petite bouche avec des lèvres charnues d’un rose assez foncé étrangement. J’ai un petit menton pas très imposant, tout comme mon nez qui est lui aussi du genre riquiqui avec la pointe légèrement surélevé. J’ai des petits pieds, des petites mains, oui vous l’aurez compris tout est plutôt petit chez moi, par contre j’ai soi-disant des doigts de pianiste.
Et pour fini, disons qu’on a connu mieux nourrit et plus épais que moi, je ne suis pas un squelette ambulant, mais c’est vrai que je donne l’impression que je vais me briser au moindre coup de vent. Enfin… au fond, je cache plutôt bien mon jeu. Les apparences sont des plus trompeuses et il est clair qu’avec moi l’habit ne fait pas du tout le moine.
Psychologie

« Je n'aspire qu'à la paix. C'est pour cela que je me bats chaque jours. »


Hazel, tu es du genre solitaire froide et pas qu’un peu ! T'as un fort caractère et ça on ne peut pas le nier, tu te laisses pas marcher sur les pieds. Généralement t'es directe, tu ne passes pas par quatre chemins pour dire les choses aux gens, par contre tu n'as aucuns mal à cacher des trucs. Mentir c’est comme respirer chez toi, c’est très certainement pour ça que tu accordes mal ta confiance, mais au fond tu as tes raisons d’être craintive. Tu as appris à te méfier des autres et du monde qui t'entoure. Hazel tu es un peu sauvage sur les bords.

Tu n’es pas non plus une grande bavarde… c'est une généralité, t'aimes pas parler de toi, t'aimes pas parler du temps, ni du travail, t'aimes pas parler tout court. T’aime rester seule dans ton coin à lire un bon gros bouquin. Ouais ça c'est toi, une tasse de café ou de thé brûlant, un livre bien épais, emmitouflée dans une couverture douce et chaude à lire au bord de la fenêtre. Enfin… ça c’est bien quand tu lambines, mais au fond t’aime pas lambiner Hazel, tu détestes ça même.

T'es peut-être un peu trop à cheval sur les règles et le partage équitable, légèrement. Hazel, tu détestes être la fille qui donne des leçons, mais il se trouve que tu ne peux pas t'en empêcher, c'est une part de toi. Après t'es quelqu'un d'assez réfléchie et astucieuse. Ton pire défaut, c'est bien la curiosité à toujours vouloir savoir ce que trafique ton voisin. Mais t'es aussi du genre curieuse pour l'apprentissage, t'aimes bien apprendre et découvrir de nouvelles choses. T'es ambitieuse Hazel, plus que ce que tu ne peux le croire.

T'as aussi pile ce qu'il faut de courage, t'es  débrouillarde, autant dire que t’as le cul border de nouilles. T'es quelqu'un de plutôt calme et posé, peut-être un peu trop par moment, c'est sûrement pour ça que sa choque les gens quand tu t'emporte, que tu te la joue imprévisible. Enfin… t’es pas spécialement impulsive, c'est juste que t'es une grande paranoïaque, qui panique plus rapidement que la moyenne et qui a tendance à agir de façon peu communes.

Hazel t'es pas forcément la personne la plus gentille, ni la plus humble du monde, mais tu es pour l'équilibre, pour un respect mutuel, pour le partage des biens et autres. Autant dire que tu as grave du mal avec l'injustice sous toutes ses formes. Mais t'es quand même quelqu'un d'assez simple avec un côté protecteur assez présent, ainsi qu'une politesse plutôt versatile.

Après avec les gens qui te sont chers, tu es une toute autre personne. Tu es déjà bien plus souriante et la discutions est de suite plus simple. Hazel, il t’arrive même d’être gêné par moment et aussi de rire, ce qui est bien rare. C’est vrai, on ne va pas se mentir, mais parfois t’es une vraie brute… pour faire simple on va dire qu’il t’arrive d’être assez agressive et d’en arriver aux mains. Il faut croire que c’est une façon pour toi d’asseoir ton autorité et peut-être aussi combattre, d’une certaine façon, ta complexité au niveau de ta taille.

Tu as du mal avec les blagues, généralement tu ne les comprends pas et en plus tu as un niveau de comédie assez naze… désolé, mais c’est la pure vérité. C’est comme, Hazel, t’es pas asociale, t’as juste du mal avec la communication, quand t’as envie de parler hein. Faut pas trop t’en vouloir d’être parfois trop directe, trop franche ou de ne pas réussir à t’exprimer, bah oui ma grande, c’est ça de jouer franc jeux de temps en temps.
T’as déjà essayé une ou deux fois de devenir comme tout le monde, enfin… au moins pendant une journée, mais tu t’es vite rendu compte que la normalité ce n’était pas pour toi. Puis chacun à sa définition de « normalité », donc bon… au fond de toi tu sais que tu seras toujours cette personne un peu unique, à sa façon des plus étranges.

© Narja - Never-Utopia
avatar
Invité
MessageSujet: Re: « Hey la binoclarde ! Viens on va disséquer Eren ! » Haz' Mar 1 Sep - 20:15
Invité

Bienvenue parmi nous, Hazel !
Ahah, je crois qu'Erwin n'a pas recueilli la bonne personne, le pauvre. xD
J'ai hâte de lire ta présentation ! Bonne continuation, et n'hésite pas si tu as encore des questions. :3
Sinon, je vais sans doute te demander un âge plus précis que l'inconnu, même flou ça ira (mais pas trop non plus). :v:
avatar
Invité
MessageSujet: Re: « Hey la binoclarde ! Viens on va disséquer Eren ! » Haz' Mer 2 Sep - 10:45
Invité
Bienvenue ! J'aime beaucoup ton vava au passage ! Bonne chance pour la fin de ta fiche !
avatar
Invité
MessageSujet: Re: « Hey la binoclarde ! Viens on va disséquer Eren ! » Haz' Mer 2 Sep - 13:48
Levi Ackerman
Bienvenue chez nous, Hazel ! Bonne chance pour l'écriture de ta fiche. J'espère que tu te plairas sur le forum !

_______________________________

Couleur RP : #006666



Cadeaux. Merchi. ♥ :
 
avatar
Féminin Messages : 419
Age : 18
Localisation : Au QG du Bataillon.
Métier : Caporal-chef et chef de l’escouade d’opération spéciale.
Humeur : Stoïque.

Identité du personnage.
Points de vie:
100/100  (100/100)
Thylars: 6110
Informations:
Caporal-chef
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: « Hey la binoclarde ! Viens on va disséquer Eren ! » Haz' Sam 12 Sep - 0:24
Invité
Hello Hazel ! :huhu:

Je viens juste aux nouvelles, vu que ta prez a l'air d'être finie, il ne nous manque plus qu'à te faire passer le test RP pour te valider mais ta présentation est toujours signalée "en cours". Est ce que c'est juste un oubli et tu es prête à passer ton test RP ou il te faut encore un peu de temps pour finir des trucs ? Dans tous les cas signale le ici ou par MP à un membre du staff (Reiner, Levi ou moi même) avant le 14 (au plus tard) s'il te plait. :3
avatar
Invité
MessageSujet: Re: « Hey la binoclarde ! Viens on va disséquer Eren ! » Haz' Dim 13 Sep - 11:56
Invité
Hello Emilio (c'est trop chou ça rime '^')

Euh... Nan nan c'est pas une erreur de ma part, l'histoire est pas fini et j'ai été un peu débordé dernièrement, mais je pense finir dans la semaine, je signalerais quand j'aurais terminé ^^

Sinon merci à tout les autres pour votre accueil :3
avatar
Invité
MessageSujet: Re: « Hey la binoclarde ! Viens on va disséquer Eren ! » Haz' Dim 13 Sep - 15:57
Invité
Okay, pas de soucis ! :3

Comme il faut quand même mettre une ptite limite histoire de s'y retrouver hein et parce que c'est le même traitement pour tout le monde, tu as une semaine pour finir tout ça, c'est à dire jusqu'au dimanche 20. Bonne chance ! :3
avatar
Invité
MessageSujet: Re: « Hey la binoclarde ! Viens on va disséquer Eren ! » Haz' Lun 14 Sep - 18:08
Invité
COUCOU !

Bah en fait j'ai fini plus tôt que prévue l'histoire de Haz' (juste pour précisé, j'ai bien fait attention à que l'âge donné à Hazel corresponde avec l'histoire d'Erwin. Genre il a entre 30 et 35 ans c'est à dire qu'à leur rencontre il avait entre 17 et 22 ans. Juste comme ça à titre indicatif xD). Euh... bah voilà o/
avatar
Invité
MessageSujet: Re: « Hey la binoclarde ! Viens on va disséquer Eren ! » Haz' Lun 14 Sep - 21:05
Invité
Bonsoir !
Awh, t'es toute pitite, c'est trop pipouw ! *poke les joues*
Plus sérieusement, malgré les petites fautes qui trainent, ta présentation est très bien, je n'ai rien à dire, j'ai bien aimé la lire. Voilà un personnage intéressant, j'ai hâte de voir son évolution ! '-'
Je t'envoie rapidement un petit test via MP. o/
Au passage, dis-moi si tu préféres avoir la couleur des Brigades Spéciales ou bien celle des Titans Shifters. :v:
avatar
Invité
MessageSujet: Re: « Hey la binoclarde ! Viens on va disséquer Eren ! » Haz' Lun 14 Sep - 21:40
Invité
Bonsoir ^^

Oui toute pitite '^' Je vais essayé de repasser et surtout de me relire pour voir, mais après je suis pas une génie de l'orthographe xD mais bon pas ce soir, demain je passerais tout ça sur Bonpatron si j'y pense et si j'ai le temps.
Je préfère Brigades, vue que personne n'est au courant pour Hazel 8)

Merci Reiner, je vais lire le MP °^°
avatar
Invité
MessageSujet: Re: « Hey la binoclarde ! Viens on va disséquer Eren ! » Haz' Mar 15 Sep - 22:14
Levi Ackerman



Félicitations, Hazel !
Tu as complété ta fiche personnage avec brio! Te voici prêt/prêtee à aller jouer dans l'univers de l'Attaque des Titans. Tu as été ajouté au groupe des Brigades Spéciales. Tu peux également chercher des relations en créant ta fiche de liens ici, demander un logement dans cette section et tenir à jour ton carnet de bord en créant un sujet ici!

Si tu as la moindre question, n'hésite pas à contacter tes administrateurs et modérateurs chéris que sont Emilio, Levi, et Reiner.

© Narja - Never-Utopia


_______________________________

Couleur RP : #006666



Cadeaux. Merchi. ♥ :
 
avatar
Féminin Messages : 419
Age : 18
Localisation : Au QG du Bataillon.
Métier : Caporal-chef et chef de l’escouade d’opération spéciale.
Humeur : Stoïque.

Identité du personnage.
Points de vie:
100/100  (100/100)
Thylars: 6110
Informations:
Caporal-chef
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: « Hey la binoclarde ! Viens on va disséquer Eren ! » Haz'
Contenu sponsorisé
« Hey la binoclarde ! Viens on va disséquer Eren ! » Haz'
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» « Hey la binoclarde ! Viens on va disséquer Eren ! » Haz'
» Tu viens d'Alsace si
» Si toi aussi tu viens de ce merveilleux pays qu'est la Moselle
» aaaaaaaagh !! Viens Poupoule !!! (Mayol - 1902)
» Bonjour Je viens d'acheter un HTc Diamond

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Attack on Titan - Shingeki no Kyojin :: Fiches abandonnées-
Sauter vers: