AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|
MessageSujet: Avoir des amis. Comme c'est intéressant. Mer 2 Sep - 11:37
Invité




Je veux des amis !

Présentation du personnage • Il existe un début à tout. A ce début, simple idée serait de penser que l'on peut associer une fin. Mais tout n'a pas une fin en soit. Contrairement au début. C'est ainsi que l'Homme naquit. Par le début. Ironiquement et avec du recul, il m'arrive de songer que ma naissance était à la fois le début et la fin de mon existence. Mais pas vraiment. C'était surtout le début de ma vie, d'une longue et éprouvante agonie.
« Vivre riche, mais pas trop. » C'était le credo de mon père. Il l'enseignait à mes trois frères aînés comme un slogan, une règle de vie à applique constamment. Pourquoi ? Être trop riche, c'était le symbole d'une appartenance incertaine à la noblesse et attiser la haine des autres. Être trop pauvre, c'était ne pas avoir de quoi manger à notre faim. Mon père travaillait au départ dans une fabrique de tissus dont il n'était qu'un simple employé. Il avait connu la faim, le froid et la peur de la mort. Cette peur constante qui s'accroche à vos tripes et vous transforme en un survivant. Ma mère était la fille du patron de cette même fabrique. Naïve, rêveuse et un peu simplette. Entre ces deux-là, ce fut le coup de foudre il paraît. Ils le racontent constamment et à qui veut l'entendre de toute façon. Ils se sont mariés et ont eu mon premier frère un peu plus tard. Puis mon grand-père est mort et mon père à hérité de la fabrique. Logique. Et ils ont eu un deuxième enfant alors que peu à peu, ils semblaient gravir les immense marches de la société. Ma mère était douée pour faire illusion. Elle fabriquait elle-même ses robes puis prétendait ensuite, devant ses amis -un peu stupides- qu'elle l'avait acheté auprès de nobles, qu'elle était faite sur mesure et qu'elle lui avait coûté un bras. Elle s'était peut-être piquée avec une aiguille, mais ça ne lui avait rien coûté de plus. Peu à peu ils avaient commencé à vivre au-dessus de leur revenu, jouant à un jeu vraiment dangereux. Mais cela avait fonctionné. Très vite, on les avait prit pour des bourgeois, allant jusqu'à quasiment oublier les origines scandaleuses de mon père. L'illusion avait été parfaite jusqu'au bout.
Puis mon troisième frère est né. C'était parfait pour la famille. Trois fils pour se diriger vers les trois chemins établis. L'un d'entre eux reprendrait la fabrique et les affaires de mon père, l'autre rejoindrait les croyants du mur et le troisième s'engagerait pour défendre ses derniers. C'était plutôt bien et aucune ombre malvenue ne semblait vouloir se profiler pour empêcher mes parents de devenir de dignes personnes dans un monde en perdition. Ils étaient ambitieux, mais pas trop, ils savaient que certaines limites ne devaient pas être franchies et leur vie à ce moment-là leur était plaisante. Mes trois frères grandissaient sans manquer de rien, recevant une éducation des plus strictes, apprenant tout ce qu'un enfant de noble aurait pu apprendre.
Jusqu'à ce que mon plus jeune frère refuse de s'engager et préfère imiter son aîné en devenant croyant. Mes parents ne lui en voulurent pas tellement. Il était le seul à avoir eu l'audace de ne pas agir comme un bon petit, il avait de la suite dans les idées et semblait brillant. Il l'était sans doute. Malheureusement, il amena les croyances qu'il portait dans son cœur jusqu'au sein de notre foyer et, il n'eut aucun mal à convertir ma mère, bien trop simplette pour refuser de croire que Maria, Rosa et Sina étaient des déesses protectrices. Après tout, elle n'avait jamais vu de titans, alors quelqu'un devait forcément veiller sur elle, non ? Mon père, bien que plus sceptique ne tarda pas à croire à son tour à cette religion nouvelle et alors, toute la famille fut endiguée dans le cercle de la religion.
C'est à ce moment-là que mon regard neuf embrassa le monde. Je n'étais pas autant désirée que mes frères, mais je fus aimée, d'une certaine manière. Le cercle de fidèle que fréquentait ma famille voyait en moi une réincarnation de Maria. Je ne fus pas aimée, en fait, mais adorée. Et c'est ce qui, dans mon éducation, fit toute la différence.

La suite ce trouve sur ma fiche.


Sois pas timide !
Liens pratiques

Ma présentation www
Ma fiche Rp www




Je cherche

Ami• Une personne qui soit tellement proche de moi qu'elle soit capable de me comprendre d'un simple coup d'oeil.
Keupin(e)• L'amour c'est compliqué, surtout pour ceux qui comme moi font parti du bataillon d'exploration.
Ennemi• Cette personne est tellement détestable que je dois continuellement prendre sur moi pour ne pas la baffer.

Who I Am


Edwige Eagle Bataillon d'Exploration
MPProfil

© Halloween








Présentation du personnage • Et est admodum mirum videre plebem innumeram mentibus ardore quodam infuso cum dimicationum curulium eventu pendentem. haec similiaque memorabile nihil vel serium agi Romae permittunt. ergo redeundum ad textum. Quod cum ita sit, paucae domus studiorum seriis cultibus antea celebratae nunc ludibriis ignaviae torpentis exundant, vocali sonu, perflabili tinnitu fidium resultantes. denique pro philosopho cantor et in locum oratoris doctor artium ludicrarum accitur et bybliothecis sepulcrorum ritu in perpetuum clausis organa fabricantur hydraulica, et lyrae ad speciem carpentorum ingentes tibiaeque et histrionici gestus instrumenta non levia.

Et est admodum mirum videre plebem innumeram mentibus ardore quodam infuso cum dimicationum curulium eventu pendentem. haec similiaque memorabile nihil vel serium agi Romae permittunt. ergo redeundum ad textum. Quod cum ita sit, paucae domus studiorum seriis cultibus antea celebratae nunc ludibriis ignaviae torpentis exundant, vocali sonu, perflabili tinnitu fidium resultantes. denique pro philosopho cantor et in locum oratoris doctor artium ludicrarum accitur et bybliothecis sepulcrorum ritu in perpetuum clausis organa fabricantur hydraulica, et lyrae ad speciem carpentorum ingentes tibiaeque et histrionici gestus instrumenta non levia. Et est admodum mirum videre plebem innumeram mentibus ardore quodam infuso cum dimicationum curulium eventu pendentem. haec similiaque memorabile nihil vel serium agi Romae permittunt. ergo redeundum ad textum.
Quod cum ita sit, paucae domus studiorum seriis cultibus antea celebratae nunc ludibriis ignaviae torpentis exundant, vocali sonu, perflabili tinnitu fidium resultantes. denique pro philosopho cantor et in locum oratoris doctor artium ludicrarum accitur et bybliothecis sepulcrorum ritu in perpetuum clausis organa fabricantur hydraulica, et lyrae ad speciem carpentorum ingentes tibiaeque et histrionici gestus instrumenta non levia. Et est admodum mirum videre plebem innumeram mentibus ardore quodam infuso cum dimicationum curulium eventu pendentem. haec similiaque memorabile nihil vel serium agi Romae permittunt. ergo redeundum ad textum.
Friend


LE NOM ICI GRADE
MPProfil


Présentation du personnage • Et est admodum mirum videre plebem innumeram mentibus ardore quodam infuso cum dimicationum curulium eventu pendentem. haec similiaque memorabile nihil vel serium agi Romae permittunt. ergo redeundum ad textum. Quod cum ita sit, paucae domus studiorum seriis cultibus antea celebratae nunc ludibriis ignaviae torpentis exundant, vocali sonu, perflabili tinnitu fidium resultantes. denique pro philosopho cantor et in locum oratoris doctor artium ludicrarum accitur et bybliothecis sepulcrorum ritu in perpetuum clausis organa fabricantur hydraulica, et lyrae ad speciem carpentorum ingentes tibiaeque et histrionici gestus instrumenta non levia.

Et est admodum mirum videre plebem innumeram mentibus ardore quodam infuso cum dimicationum curulium eventu pendentem. haec similiaque memorabile nihil vel serium agi Romae permittunt. ergo redeundum ad textum. Quod cum ita sit, paucae domus studiorum seriis cultibus antea celebratae nunc ludibriis ignaviae torpentis exundant, vocali sonu, perflabili tinnitu fidium resultantes. denique pro philosopho cantor et in locum oratoris doctor artium ludicrarum accitur et bybliothecis sepulcrorum ritu in perpetuum clausis organa fabricantur hydraulica, et lyrae ad speciem carpentorum ingentes tibiaeque et histrionici gestus instrumenta non levia. Et est admodum mirum videre plebem innumeram mentibus ardore quodam infuso cum dimicationum curulium eventu pendentem. haec similiaque memorabile nihil vel serium agi Romae permittunt. ergo redeundum ad textum.
Quod cum ita sit, paucae domus studiorum seriis cultibus antea celebratae nunc ludibriis ignaviae torpentis exundant, vocali sonu, perflabili tinnitu fidium resultantes. denique pro philosopho cantor et in locum oratoris doctor artium ludicrarum accitur et bybliothecis sepulcrorum ritu in perpetuum clausis organa fabricantur hydraulica, et lyrae ad speciem carpentorum ingentes tibiaeque et histrionici gestus instrumenta non levia. Et est admodum mirum videre plebem innumeram mentibus ardore quodam infuso cum dimicationum curulium eventu pendentem. haec similiaque memorabile nihil vel serium agi Romae permittunt. ergo redeundum ad textum.
Indifferent


NOM ICI GRADE
MPProfil


Présentation du personnage • Et est admodum mirum videre plebem innumeram mentibus ardore quodam infuso cum dimicationum curulium eventu pendentem. haec similiaque memorabile nihil vel serium agi Romae permittunt. ergo redeundum ad textum. Quod cum ita sit, paucae domus studiorum seriis cultibus antea celebratae nunc ludibriis ignaviae torpentis exundant, vocali sonu, perflabili tinnitu fidium resultantes. denique pro philosopho cantor et in locum oratoris doctor artium ludicrarum accitur et bybliothecis sepulcrorum ritu in perpetuum clausis organa fabricantur hydraulica, et lyrae ad speciem carpentorum ingentes tibiaeque et histrionici gestus instrumenta non levia.

Et est admodum mirum videre plebem innumeram mentibus ardore quodam infuso cum dimicationum curulium eventu pendentem. haec similiaque memorabile nihil vel serium agi Romae permittunt. ergo redeundum ad textum. Quod cum ita sit, paucae domus studiorum seriis cultibus antea celebratae nunc ludibriis ignaviae torpentis exundant, vocali sonu, perflabili tinnitu fidium resultantes. denique pro philosopho cantor et in locum oratoris doctor artium ludicrarum accitur et bybliothecis sepulcrorum ritu in perpetuum clausis organa fabricantur hydraulica, et lyrae ad speciem carpentorum ingentes tibiaeque et histrionici gestus instrumenta non levia. Et est admodum mirum videre plebem innumeram mentibus ardore quodam infuso cum dimicationum curulium eventu pendentem. haec similiaque memorabile nihil vel serium agi Romae permittunt. ergo redeundum ad textum.
Quod cum ita sit, paucae domus studiorum seriis cultibus antea celebratae nunc ludibriis ignaviae torpentis exundant, vocali sonu, perflabili tinnitu fidium resultantes. denique pro philosopho cantor et in locum oratoris doctor artium ludicrarum accitur et bybliothecis sepulcrorum ritu in perpetuum clausis organa fabricantur hydraulica, et lyrae ad speciem carpentorum ingentes tibiaeque et histrionici gestus instrumenta non levia. Et est admodum mirum videre plebem innumeram mentibus ardore quodam infuso cum dimicationum curulium eventu pendentem. haec similiaque memorabile nihil vel serium agi Romae permittunt. ergo redeundum ad textum.
Special


NOM ICI GRADE
MPProfil


Présentation du personnage • Et est admodum mirum videre plebem innumeram mentibus ardore quodam infuso cum dimicationum curulium eventu pendentem. haec similiaque memorabile nihil vel serium agi Romae permittunt. ergo redeundum ad textum. Quod cum ita sit, paucae domus studiorum seriis cultibus antea celebratae nunc ludibriis ignaviae torpentis exundant, vocali sonu, perflabili tinnitu fidium resultantes. denique pro philosopho cantor et in locum oratoris doctor artium ludicrarum accitur et bybliothecis sepulcrorum ritu in perpetuum clausis organa fabricantur hydraulica, et lyrae ad speciem carpentorum ingentes tibiaeque et histrionici gestus instrumenta non levia.

Et est admodum mirum videre plebem innumeram mentibus ardore quodam infuso cum dimicationum curulium eventu pendentem. haec similiaque memorabile nihil vel serium agi Romae permittunt. ergo redeundum ad textum. Quod cum ita sit, paucae domus studiorum seriis cultibus antea celebratae nunc ludibriis ignaviae torpentis exundant, vocali sonu, perflabili tinnitu fidium resultantes. denique pro philosopho cantor et in locum oratoris doctor artium ludicrarum accitur et bybliothecis sepulcrorum ritu in perpetuum clausis organa fabricantur hydraulica, et lyrae ad speciem carpentorum ingentes tibiaeque et histrionici gestus instrumenta non levia. Et est admodum mirum videre plebem innumeram mentibus ardore quodam infuso cum dimicationum curulium eventu pendentem. haec similiaque memorabile nihil vel serium agi Romae permittunt. ergo redeundum ad textum.
Quod cum ita sit, paucae domus studiorum seriis cultibus antea celebratae nunc ludibriis ignaviae torpentis exundant, vocali sonu, perflabili tinnitu fidium resultantes. denique pro philosopho cantor et in locum oratoris doctor artium ludicrarum accitur et bybliothecis sepulcrorum ritu in perpetuum clausis organa fabricantur hydraulica, et lyrae ad speciem carpentorum ingentes tibiaeque et histrionici gestus instrumenta non levia. Et est admodum mirum videre plebem innumeram mentibus ardore quodam infuso cum dimicationum curulium eventu pendentem. haec similiaque memorabile nihil vel serium agi Romae permittunt. ergo redeundum ad textum.
Foe


NOM ICI GRADE
MPProfil


avatar
Invité
Avoir des amis. Comme c'est intéressant.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» article intéressant sur un comparatif de "mirrorless"
» Un autre site intéressant
» Un truc intéressant à savoir !
» L'eau .......intéressant à connaitre
» à la recherche d'un stage intéressant pour 2012

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Attack on Titan - Shingeki no Kyojin :: | Hors RPG | :: Archives-
Sauter vers: