AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|
MessageSujet: Jack Valens | « Arrêtez de chercher le bonheur au même endroit où vous l’avez perdu. » Mer 11 Nov - 0:01
Jack Valens

 
Jack Valens.
Rire, sourire, mais surtout : vivre.

 
Nom : Valens
Prénom : Jack
Date et lieu de naissance : 10 février 827, dans l'enceinte du Mur Rose.
Âge : 23 ans.
Sexe :
Groupe : Civils.
Métier : Tenancier de bar et cuisinier à ses heures perdues.
Famille : Marc Valens ; décédé.
Céleste Valens ; décédée.  
_____

Pouvoir et armes : ... Jack est quelqu'un de calme et posé en général, mais il serait capable de lancer son armée de chats contre vous si vous le chercher vraiment. Un chat volant comme arme, c'est plausible ?

Sinon, il a quelques techniques de combat à mains nues et une certaine force qu'il peut utiliser si les choses dégénèrent de trop.

« L'apparence requiert art et finesse ; la vérité, calme et simplicité. »

Dans un premier temps, on peut constater que le jeune Valens est plutôt un bel homme. Une tignasse en bataille châtain foncé, des beaux yeux verts olivâtres, une bouche et un nez fins, ainsi qu’un corps plutôt bien musclé… Jack est un jeune homme musclé, oui, mais aussi légèrement bronzé grâce aux déchargement hebdomadaires de toutes les caisses d'alcools qu'il cherche en charrette, porte et range dans sa cave, tout ça en étant torse-nu pour ne pas trop salir son t-shirt. La couleur miel de sa peau est présente depuis qu'il a commencé à travailler au bar.

Il aime faire du sport quand il peut se le permettre, c’est-à-dire assez tôt le matin en général, quand la ville est encore endormie et que le silence matinale l’accueil à bras ouverts. S’il fait froid, il va courir pendant une à deux heures, et s’il fait plutôt bon, il ira nager dans le fleuve.  

Il est grand. Un mètre quatre-vingt-trois, pour soixante-treize kilos de muscles. Même s’il ne prête pas une grande importance à son apparence, Jack fait tout de même attention à sa santé physique en se dépensant chaque jour et en se nourrissant sainement.

Ensuite ? Il n’a pas de cicatrice ou de tâche de naissance particulière, les traits de son visage sont doux et affectueux, et s’il ne sourit pas il ressemble à un petit enfant faisant la moue, ce qui est plutôt mignon malgré son âge.

Il est propre sur lui-même : s’il ne prend pas une douche quotidienne, il ne se sentira pas bien et sale le jour suivant sa précédente douche. Si vous le frôlez, vous pourrez d’ailleurs sentir ce drôle de parfum que dégagent les jeunes hommes, mélangé à une odeur de savon et d'eau de Cologne.

Il est charmant et a un certain charisme. Malgré ses muscles, il ne fait pas grosse brute sans cervelle, certainement grâce à son visage angélique qui adoucit le regard qu’il porte sur le monde qui l’entoure, mais aussi car même s'il est bien musclé, il ne l'est pas comme un bœuf. Il est beau, oui, mais n’en a jamais eu la réelle impression. Il n’est pas égocentrique ou narcissique, et heureusement. Les jeunes femmes comme les plus mûres sont intéressées par ce dernier, mais il ne relève pas les avances qui lui sont proposées s’il comprend que ce n’est que parce qu’elles sont intéressées par son physique de jeune homme bien bâtit.

Du côté vêtements, Jack reste assez simple. Un t-shirt ou un pull ample de couleur unie, quelques fois à motif, généralement noir, vert, brun ou blanc, un pantalon en toile noire et une paire de souliers marrons. Il ne se complique pas la vie pour aller travailler, mais il a tout de même des chemises et des pantalons à pince qu’il porte de temps à autre, ainsi que deux ou trois costumes et une paire de souliers cirés pour les occasions spéciales, comme les mariages. Un manteau d’hiver bien chaud traîne dans son armoire, et il espère ne pas avoir à le ressortir de sitôt.

 
Caractère

« La vraie pauvreté est celle de l’âme, une pauvreté dans laquelle le mental est toujours dans un tourbillon créé par les doutes, les soucis et les craintes. »


Plus jeune, Jack était un enfant très vif, réactif et surtout très émotionnel. Heureusement pour vous, la boule de nerfs qu’il était durant son enfance s’est aujourd’hui calmée.

En grandissant, le jeune garçon s’est beaucoup apaisé et est devenu beaucoup moins turbulent, même s’il a toujours gardé ce petit côté encore assez émotionnel malgré tout. Il n’a d’ailleurs pas honte de pleurer devant les autres quand quelque chose le touche, ce qui peut pourtant être vu comme un signe de faiblesse surtout de la part d’un homme de sa carrure.

C’est quelqu’un de très pacifiste, qui essaie d’éviter au maximum les conflits.
Mais étant tenancier de bar, il lui arrive souvent de devoir mettre à la porte des clients bagarreurs et violents, en usant parfois de ses poings si la situation dégénère de trop et qu’on tente de le blesser.  Même s’il évite cela un maximum en préférant privilégier la parole aux mains, Jack sait se battre. Son père lui a évidemment appris quelques techniques de bases, qu’il a améliorées en grandissant et en se bagarrant avec ses copains d’enfance. Ce n’est pas un surhomme au combat, mais il a de la force et plusieurs techniques pouvant bien atteindre et blesser son adversaire si besoin. Et puis, à part si on est trop atteint pour se rendre compte de la carrure qu’il fait, en général les autres hommes évitent tout de même de le provoquer, à part si l’alcool leur est trop monté au cerveau.

Sa voix est à la fois masculine mais également très douce et posée. Il est rare de l’entendre hausser le ton, à part pour dire à ses clients de se calmer s’ils font trop de bazar. Il est encore plus rare de le voir crier sur quelqu’un, mais cela arrive quand même de temps à autre.

Jack est gentil et a un très bon fond. Il aidera volontiers les gens dans le besoin en leur apportant une miche de pain et de quoi se nourrir pendant quelques jours, quand l’argent qu’il a à sa disposition le lui permet.

Il est assez intelligent en général et sait différencier le bien du mal. Il ne supporte d’ailleurs pas l’injustice ou la discrimination envers les autres. Pour lui, on est tous égaux. Qu’importe la couleur de peau, le sexe, l’âge, le poids, la taille, ou encore l’endroit où l’on a pu naître. Il ne fait pas de différence sociale entre les gens. C’est pour ça que les tarifs présents à la carte de son enseigne sont assez abordables en général.

Il aime beaucoup écrire, il n'est d'ailleurs pas rare de le voir accouder à son bar en train de rédiger des histoires ou de raconter sa petite vie à l'intérieur d'un carnet à la couverture en cuire noir. Il rédige tout ça en début de matinée ou d'après midi, quand les clients sont encore rares et qu'il a un peu de temps pour lui. Mais il n'apprécie pas qu'on lui force de montrer ce qu'il a fait, ceci étant trop personnel pour lui et ne vous concernant certainement pas.

Que dire de plus ? Ah oui, la sensibilité étonnante de Jack est quelque chose qui peut vous marquer. Comme dit plus haut, c’est quelqu’un d’encore très émotionnel. On peut le rendre triste rien qu’avec des mots durs comme on peut le faire pleurer de joie en lui racontant une bonne nouvelle. Il n’a pas honte de cette extra-sensibilité qu’il peut éprouver à tout moment, mais si on se moque de lui vis-à-vis de ça, c’est certainement un des seuls points sur lequel il risque de s’énerver.

Voilà, il me semble avoir tout dit sur notre cher Jack.

 
Histoire

« Le bonheur est souvent la seule chose qu’on puisse donner sans l’avoir et c’est en le donnant qu’on l’acquiert. »


Jack a eu, jusqu’à présent, une vie des plus banales. Il fait partie de ceux qui ont eu la chance d’être né dans l’enceinte du mur Rose. Hormis grâce à ce qu’on lui a rapporté, il ne sait pas à quoi ressemble un Titan. Il n’en a jamais vu de ses propres yeux, et il n’a pas envie de savoir à quoi ces monstres ressemblent réellement.

Lorsqu’il est né, il neigeait. C’était aux alentours d’une heure du matin que Céleste, sa mère, mis au monde ce petit bébé. Le marmot était né prématurément d’un mois, on ne savait pas s’il allait s’en sortir. Surtout que cet idiot avait en plus de ça, réussit à chopper la jaunisse quelques jours après sa venue au monde. Ses parents, qui l’avaient eu assez tard, désespéraient à l’idée de perdre leur unique enfant, et certainement le premier et dernier petit bébé qu’ils pourraient avoir.

Mais au bout de quelques mois, grâce à beaucoup de soins mais également beaucoup d’amour de la part de ses parents, bébé Jack réussit à s’en sortir. Il rattrapa rapidement le poids qu’il devait faire, vaincu la jaunisse, et grandit comme il le fallait.

Le môme était curieux, intelligent, et également hyperactif. Sa mère, qui était institutrice, lui apprit à lire et à écrire, mais également à compter, et à faire des calculs, choses qui lui seraient biens utiles pour faire les comptes, plus tard. Quand il avait du temps libre, s’il n’était pas en train de grimper aux branches de la forêt d’à côté, de nager dans le fleuve avec ses amis, ou de s’occuper des chats et autres animaux du quartier, il observait calmement son père travailler.

Son papa, Marc, était le tenancier du bar « Chez Valens ». C’est un endroit chaleureux, et Jack adore s’y rendre depuis tout petit. Il faut dire qu’en même temps, il y accède facilement : la taverne est située à deux pas de sa maison, qui y est presque accolée. C’est une petite bâtisse sans étage, avec une cave où est stocké l’alcool à consommer ainsi que quelques tables, chaises, et autres meubles qu’il faudrait dépoussiérer. Jack s’installait toujours sur le tabouret au bout du bar en chêne foncé, et observait son père servir des cafés et des thés le jour, et des boissons alcoolisées à partir de 16h, ou plus tôt si certains clients désiraient commencer leur biture dans l’après-midi.

Et puis, à partir de ses 13 ans, son père laissa Jack travailler dans l’établissement familial. Le petit apprit rapidement à faire des mélanges, des cocktails, à choisir les bons vins et à doser correctement ce qu’il servait.

Son adolescence se passa très bien. Le jeune homme se muscla et devint un beau garçon, il était toujours entouré de ses bons amis d’enfance et a même eu quelques petites amies, mais ses histoires de cœur ne tinrent pas très longtemps.

Mais après tout, une vie heureuse est tout de même tachée par plusieurs malheurs au cours de son existence.

Son père fût frappé par une pneumonie alors que Jack commençait à devenir un véritable homme. Il venait d’avoir 20 ans, l’hiver avait été dur pour tout monde, et son père était atteint de la maladie.
Il mourra en mars, à 67 ans. Jack était au chevet de Marc, quand ce dernier rendit son dernier souffle. Les derniers mots de son paternel furent qu’il avait été heureux de la vie qu’il avait menée, qu’il était fier de Jack, et qu’il aimait sa femme et son fils. Et puis que, de là-haut, il veillerait sur eux.
Sa mère se laissa mourir de chagrin et décéda 6 mois après son mari.

Jack se retrouva alors seul, avec une maison vide et un bar à gérer.

Les économies que ses parents avaient mises de côté lui auraient permis de vivre plusieurs années sans travailler. S’il vendait le bar et la maison, il aurait même pu terminer la fin de sa vie sans aucun souci. Mais il ne voulait pas tout ça, ça ne le représentait pas.

Dans un premier temps, le bar fût fermé plusieurs mois. Jack ne souriait plus, et ne voulait pas retourner dans cet établissement. La belle maison, qui était désormais sa possession, lui paraissait bien vide avec ses 3 chambres inoccupées, le bureau de sa mère sans personne dedans et le grand rez-de-chaussée sans aucune âme présente pour déranger le silence permanent qui y régnait.

Jack broya du noir un moment. Le jeune homme heureux qu’il était jusqu’en mars avait disparu depuis le décès de son père, et encore plus depuis le décès de sa mère. Plus rien ne l’intéressait, il ne voulait plus rien faire, il n’avait plus envie de rien. Ses amis, qui le soutenaient beaucoup dans cette épreuve, avaient du mal à le faire remonter à la surface. Jack eu même l’idée de se jeter dans le fleuve avec une corde enroulée à ses pieds, où il aurait accroché un poids de 50 kilos au bout.

Mais un soir de pleine lune, alors qu’il se promenait dans les rues de son quartier et que ces mauvaises pensées germaient dans son esprit, il entendit un drôle de petit bruit. Il s’approcha de cet étrange tintouin et découvrit deux petits chatons, tout juste nés, blottis l’un contre l’autre dans une boite près d’une poubelle. Il soupira et se demanda s’ils étaient tout seuls ou non. Il attendit un petit moment qu’une chatte pointe le bout de son nez, mais il finit par emporter chez lui les deux chatons alors que le soleil se levait.

Il aimait les animaux depuis tout petit, en particulier les chats. Et il ne supportait pas d’en voir affamés, battus, seuls ou abandonnés. Ces deux petits  êtres tout duveteux ne pouvaient pas s’en sortir sans l’aide de leur maman ou de quelqu’un pour les aider. Jack devint donc leur maman adoptive.

Il s’occupa d’eux, et ces deux minuscules êtres vivants lui redonnèrent goût à la vie. Il fallait y être très attentif, leur procurer un endroit chaleureux et leur donner du lait très fréquemment, mais Jack réussit à les faire grandir sainement. Puis, petit à petit, d’autres chats, bébés, jeunes, ou vieux, beaux ou moches, borgnes, aveugles ou voyants parfaitement ; rejoignirent le foyer du jeune homme.
Il adoptait chaque matou qui avait besoin d’aide, et ses amis en riaient avec lui, mais ne protestaient pas car ils se rendaient compte qu’il allait bien mieux depuis qu’il avait commencé ce drôle de manège. Il devint « L’Homme aux chats », mais il s’en fichait de l’étiquette qu’on lui collait. Il voulait simplement que ses boules de poils soient heureuses, et qu’elles commencent ou terminent une vie en étant aimées.

Trois mois après avoir recueillis les deux premiers chatons, il rouvrit le bar. Une semaine de nettoyage intensif des locaux fus nécessaire pour sa réouverture. Rien n’avait changé, si ce n’est quelques meubles déplacés. Très vite, les clients habituels de Jack et Marc réapparurent et « Chez Valens » redevint vite le bistrot qu'il était auparavant et qui attirait du monde.

Aujourd’hui, le jeune homme a une vie bien remplie. Il a une quinzaine de chats dont il s’occupe parfaitement, et son bar est plutôt bien fréquenté pour lui permettre de vivre et d’économiser chaque mois. Il pense à louer les 3 chambres vides à des gens en ayant besoin, mais rien de concret ne s’est réalisé pour le moment.

 

 
Derrière l'écran
Pseudo : Jack.
Âge : 16 ans passé
Personnage de l'avatar: Makoto Tachibana de Free. ♥
Code du règlement: Validé par Levi.
Comment avez-vous trouvé le forum ? L’internet.
Quelque chose à dire à propos du forum ? Il a l’air bien cool Lune
Autre ? Nope.

 
O'Daim

 
Messages : 20
Age : 18

Identité du personnage.
Points de vie:
100/100  (100/100)
Thylars: 0
Informations:
Tenancier de bar
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Jack Valens | « Arrêtez de chercher le bonheur au même endroit où vous l’avez perdu. » Mer 11 Nov - 13:21
Mikasa Ackerman
Oh encore Free :aa:

Bienvenue, bonne chance pour la rédaction ! :Vii:

_______________________________

Féminin Messages : 307
Age : 16
Localisation : Là où il y a Eren.
Métier : Soldat
Humeur : Ereen (๑′ᴗ‵๑)

Identité du personnage.
Points de vie:
100/100  (100/100)
Thylars: 4 840
Informations:
Soldat
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Jack Valens | « Arrêtez de chercher le bonheur au même endroit où vous l’avez perdu. » Mer 11 Nov - 16:22
Invité
Bienvenue ! :3

Makotoooooo. *^*
Bon il est pipou mais Haruka l'est un peu plus quand même. :aa:
Bonne chance pour ta prez et amuse toi bien parmi nous !
Invité
MessageSujet: Re: Jack Valens | « Arrêtez de chercher le bonheur au même endroit où vous l’avez perdu. » Dim 15 Nov - 13:26
Jack Valens
Merci à vous :3

Je pense avoir terminé la fiche de Jack, à vous de voir si tout est en règle ou non. :aa:

_______________________________

Je vous mange en #666600.
Messages : 20
Age : 18

Identité du personnage.
Points de vie:
100/100  (100/100)
Thylars: 0
Informations:
Tenancier de bar
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Jack Valens | « Arrêtez de chercher le bonheur au même endroit où vous l’avez perdu. » Dim 15 Nov - 19:35
Invité
BIENVENUE o/ J'espère que tu te plairas ici parmi nous ♥

Bon alors moi je suis juste modo, donc je peux pas te valider ta fiche, mais je vais la lire et faire ce qu'on appelle une pré-validation. En gros quand un admin passera il n'aura plus qu'à te tamponner Validey et voilà ^^.

Physique : Alors ça me va en général, juste peut-être cette histoire de douche qu'il faut voir avec les admins. Parce que SnK, époque moyen-ageuse, je pense pas qu'on puisse prendre des douches on parle plutôt de bain à mon avis. Après c'est rien juste un mot, tout comme le terme T-shirt qui ne devait pas exister.

Caractère : Le caractère me va, faudrait juste peut-être mettre qu'il sait ce battre au corps à corps dans la partie prévue à cet effet... Descriptions des Armes du personnage (soit dit en passant, nan pour le chat volant, sauf s'il est bleu et qu'il parle °^°).

Histoire :
Jack a écrit:
Il fait partie de ceux qui ont eu la chance d’être né dans l’enceinte du mur Maria.
Il est pas né à Rose ? Nan parce que si c'est à Maria au bout du compte il y aura deux ou trois trucs à modifié, comme le fait qu'il aura du quitter Maria après l'attaque de 845. Sinon après rien de particulier à dire en plus.

Sinon en gros j'aime bien Jack, c'est un personnage simple sans trop d'artifice qui semble être agréables et qui ne fait pas partie de l'armée si des nobles, ce qui est franchement cool. Bref, pas de fautes d'orthographes à me faire pleurer du sang. Donc quand tu auras modifié les deux trois pitits trucs que j'ai noté et bien un admin passera te validey. Voilà et bonne continuation o/

Luv ♥
Invité
MessageSujet: Re: Jack Valens | « Arrêtez de chercher le bonheur au même endroit où vous l’avez perdu. » Dim 15 Nov - 19:56
Jack Valens
Pour ce qui est de la douche, je me souviens avoir entendu Hansi en parler au début de l'anime, quand elle parle de Levi et du nombre de douches qu'il prend par jour :v: Bon après, c'est clair qu'on devait pas avoir les mêmes termes à l'époque et aujourd'hui, donc à voir, si je reçois un avis de la part de quelqu'un d'autre comme quoi ça gêne vraiment, je modifierais ! (oui, je suis une feignasse. ♥)

Je vais ajouter ce qu'il manque pour la description des armes du personnage !
(Huhu. Fairytail ? Je ne regarde pas, patapé  :aa: )

Ah oui effectivement, je me suis trompée, c'est bien à l'intérieur du Mur Rose qu'il est né. °^° Faute d'inattention de ma part qui ne m'a pas fait tilt à la relecture. J'avais écrit une autre phrase au début pis en la réécrivant j'ai pas dû faire attention. Merci, je vais corriger ça !

Merci de m'avoir prévenu pour mes erreurs, en tous cas ! J'm'en occupe tout de suite.

Et c'est cool de savoir qu'il te plait héhé.
Oui, j'ai vu qu'il n'y avait pas énormément de membres ailleurs que dans le Bataillon, du coup j'me suis dis "tiens, pourquoi pas faire un personnage coolos et sans problème ?" et Jack fût. °^°

_______________________________

Je vous mange en #666600.
Messages : 20
Age : 18

Identité du personnage.
Points de vie:
100/100  (100/100)
Thylars: 0
Informations:
Tenancier de bar
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Jack Valens | « Arrêtez de chercher le bonheur au même endroit où vous l’avez perdu. » Dim 15 Nov - 20:19
Invité
Ayé o/ (Nan mais si tu dis que Hansie parle de douches je te crois, c'est un peu le bordel t'façon SnK xD)

BREF.
Moi, Zazou aka Ton Pire Cauchemars, par les pouvoirs qui me sont conféré je PRÉ-VALIDE Jack Valens ici présent. \o/
Invité
MessageSujet: Re: Jack Valens | « Arrêtez de chercher le bonheur au même endroit où vous l’avez perdu. » Dim 15 Nov - 21:56
Invité
HEY. Mais il me semble que tout est en ordre ici. :aa:



     

   
Félicitations, Jack Valens !
Tu as complété ta fiche personnage avec brio! Te voici prêt/prêtee à aller jouer dans l'univers de l'Attaque des Titans. Tu as été ajouté au groupe des Civils. Tu peux également chercher des relations en créant ta fiche de liens ici, demander un logement dans cette section et tenir à jour ton carnet de bord en créant un sujet ici! Merci de passer également sur le bottin des avatars qui se trouve ici, afin de répertorier l'avatar de ton personnage.

Si tu as la moindre question, n'hésite pas à contacter tes administrateurs et modérateurs chéris que sont Emilio, Levi, Reiner, Arunja et Hazel.

© Narja - Never-Utopia
Invité
MessageSujet: Re: Jack Valens | « Arrêtez de chercher le bonheur au même endroit où vous l’avez perdu. »
Contenu sponsorisé
Jack Valens | « Arrêtez de chercher le bonheur au même endroit où vous l’avez perdu. »
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jack Valens | « Arrêtez de chercher le bonheur au même endroit où vous l’avez perdu. »
» Idée piège "saw" pour Halloween
» Torchwood - A quoi bon chercher - Jack/Ianto - G
» [AIDE] HD qui reboot sans arrêt depuis ce matin
» Arrêt du signal pour les décodeurs VISIONETICS VISTAR

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Attack on Titan - Shingeki no Kyojin :: Fiches validées-
Sauter vers: